Les Conquérants humiliés à Paris

Roller-hockey. Paris XIII 12 – 4 Caen, 15ème journée de Ligue Elite. Une énorme claque : voilà ce qu'a reçu le Roller Skating Hockey Caen à Paris, samedi soir. Opposés à un concurrent direct dans la course aux play-offs, les Conquérants ont complètement craqué après un début de match pourtant équilibré. Cette surprenante correction les éloigne des play-offs, qui restent néanmoins accessibles.


Antoine Rage a beau chercher, il n'a pas souvenir d'avoir perdu un match avec Caen sur un tel score. « En quatre ans (de présence en Elite), on n'avait jamais encaissé autant de buts », indique l'entraîneur-joueur du RSHC. Les Conquérants ont pris une « belle claque » à Paris. Le 12-4 subi contre une équipe pourtant moins bien classée avant la rencontre laisse coi. « On est vachement surpris, ne cache pas Antoine Rage. On ne s'y attendait pas du tout. Ça calme... » Au lendemain du revers, et avant d'attaquer un stage en équipe de France avec William Ohlund, le jeune capitaine caennais semblait encore sous le choc en racontant le scénario de cette rencontre présentée comme extrêmement importante dans la course aux play-offs.


Trois buts en 27 secondes puis une minute


Les Caennais débarquaient dans la capitale avec de réels atouts, renforcés par trois « glaceux » que sont Alexis Gomane, Udo Marie et Charles Geslain. Contrairement aux matchs précédents, ils pouvaient s'appuyer sur un effectif relativement fourni. Le seul facteur d'inquiétude résidait dans la dimension du terrain parisien, beaucoup plus petit que celui de Caen et de la plupart des salles françaises. « On n'avait pas joué sur un petit terrain depuis longtemps et ce n'est pas du tout facile de se réadapter », souligne Antoine Rage. Les Conquérants préservaient pourtant leur cage inviolée dans les dix premières minutes de jeu. « On a même eu pas mal d'occasions. »


Paris XIII attendit les dix dernières minutes de la première période pour placer une première accélération. Et pas qu'un peu ! Quatre buts avant la mi-temps dont trois en 27 secondes : « ça nous a un peu assommé ». La pause vint agaillardir les Conquérants, qui marquèrent deux buts dès la reprise du match. L'espoir demeurait. Il ne dura pas. « Les Parisiens étaient beaucoup plus agressifs que nous, et sur un petit terrain ça ne pardonne pas. Ils étaient en totale réussite et ils avaient toujours un temps d'avance dans l'intensité et dans l'engagement. On était un peu trop mous. » A 2-4, Caen encaissait trois buts en... une minute. Le déferlement ne s'arrêtait pas là. « On était déjà menés 11-3 à dix minutes de la fin. On avait pourtant une équipe intéressante. »


Les play-offs restent accessibles


Pas de problème de sous-effectif, pour une fois. La présence des joueurs de hockey sur glace se serait-elle révélée contre-productive ? Antoine Rage dément. « Sans eux, on n'aurait été que sept et c'était impossible. Leur présence ne remet pas en cause le résultat. Ils sont là pour nous dépanner et ils prennent ça sérieusement. C'est un bon point pour les matchs à venir mais ce n'est pas facile de se réadapter. » La correction est collective pour des Caennais absents en défense. « Le retour a été difficile, témoigne Antoine Rage. C'est vraiment dur. »


Désormais huitième de Ligue Elite, le RSHC s'est mis en difficulté en vue de la qualification pour les play-offs. « Si on gagne les trois derniers matchs, on aura une bonne opportunité d'être dans les six premiers, assure néanmoins son capitaine. On a un calendrier intéressant, malgré un déplacement difficile à Villeneuve. Avec un peu de chance, on peut encore accrocher la cinquième ou la sixième place, c'est extrêmement serré. » Les Caennais ne sont qu'à quatre points du quatrième (avec victoire à trois points). Ils ont une semaine de repos et reprendront la compétition le 24 mars face à Nice, déjà condamné à la relégation.

 

Les buteurs caennais : Benoît Leterrier (x2), Alexis Gomane et Guillaume Bastien.

Commentaires (0)
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!
 

Aidez-nous !

Vous souhaitez contribuer à la pérennité et au développement de Sport à Caen ? Aidez-nous !

Contact

Vous souhaitez :

- Écrire des articles ?
Communiquer des informations ?
-
Devenir annonceur ?

Contactez-nous : redaction@sportacaen.fr