Stade Caennais

Rugby masculin. Match aller, 1/32ème de finale du championnat de France, Fédérale 3, Caen - Saint-Denis (aujourd’hui, 15h00). Terminée la saison régulière et cet enchaînement tonitruant de victoires, place désormais aux phases finales et à leurs matchs couperets. Le Stade Caennais, grâce à une deuxième partie de saison impressionnante, a terminé deuxième de sa poule et accède ainsi aux play-offs. Ils sont, cet après-midi, opposés à la formation de Saint-Denis, également deuxième de sa poule (Nord-Est).

Caen remporte le derby normand

Rugby. Caen 32 – 14 Pont-Audemer, Fédérale 3. Le Stade Caennais a signé sa onzième victoire en douze rencontres cet après-midi contre Pont-Audemer. Auteurs de cinq essais, les rugbymen caennais n'ont pas été inquiétés lors de ce match en retard de la... huitième journée. Ils prennent le point de bonus offensif et passent à la deuxième place du classement. Les play-offs sont en poche avant un dernier match à Angers à la mi-avril.

Rugby masculin. Fédérale 3 Grand-Ouest, 20ème journée, Stade caennais 17-3 Le Havre. La victoire seule semble à retenir du match de rugby qui opposait les Caennais aux Havrais, dimanche après-midi. Côté Basse-Normandie, on ne se satisfait pas vraiment de la manière dont ce match a été abordé et joué. Il serait même à mettre dans la catégorie des « matchs à oublier » pour Paul Gaillard, joueur caennais. Mais au-delà d’un mécontentement légitime face aux avant-derniers, Caen a ajouté quatre points à son total et peut, en cas de victoire le week-end prochain, atteindre une deuxième place plus qu’intéressante en vue des play-offs.

Rugby. Caen 34 - 3 Orléans, 19ème journée de Fédérale 3. Le Stade Caennais a vite relégué au rang des mauvais souvenirs la lourde défaite concédée à Poitiers il y a une dizaine de jours. Dimanche dernier, les hommes de Frédéric Cournarie ont profité de la réception d'Orléans pour reprendre leur remarquable marche en avant. Troisièmes, ils peuvent espérer une place en play-offs mais n'oublient pas que le maintien reste leur objectif majeur.

Rugby masculin. Fédérale 3, 18ème journée, Poitiers 42-6 Caen. Les joueurs du Stade Caennais partaient à Poitiers dans l’espoir de ramener quelque chose. Ce sera ni les quatre points de la victoire, ni même un point de bonus, seulement l’impression de s’être fait « mâchés », notamment en deuxième mi-temps. Car comme contre beaucoup d’équipes avant Caen chez eux, les Poitevins n’ont pas fait dans la dentelle en marquant la bagatelle de cinq essais dont quatre en seconde période. Caen reste quatrième et se concentre désormais sur le prochain match, face à un concurrent direct, Orléans.

Pas d'exploit pour le Stade Caennais

Les rugbymen caennais partaient tôt ce matin à Poitiers dans l'espoir de faire un coup chez les leaders invaincus de la poule. Forts de leurs six victoires d'affilée, ils avaient confiance dans leur jeu. Mais cet après-midi, ils sont tombés sur plus forts qu'eux, beaucoup plus forts. Eux qui n'avaient pas concédé d'essai en cinq matchs, en ont pris cinq aujourd'hui, sans parvenir à en marquer. Ils s'inclinent 42 à 6 face à Poitiers mais restent à la quatrième place de la poule. Les Normands ont, de plus, encore un match en retard à jouer.
Il est toujours délicat de se donner de très gros objectifs. Encore plus délicat d’arriver à les tenir. Dans le même temps, annoncer des performances à priori difficiles à réaliser est une forme de challenge et les sportifs marchent aux défis. Le Stade Caennais s’est donné comme objectif de « ne perdre aucun match de la phase retour ». Cinq des onze matchs sont déjà passés et la formation caennaise tient pour l’instant ses engagements. Seulement voilà, aujourd’hui, à 15h00, quand retentira le coup de sifflet annonçant le début de la partie sur la pelouse du stade Paul Rebeilleau à Poitiers, les quinze Caennais auront face à eux quinze sacrés clients. Tout bonnement invaincus cette saison. Quinze victoires et vingt points d’avance sur son poursuivant pour Poitiers. Le défi s’annonce croustillant.

Les photos de France - Ecosse

Avec un peu de retard, retrouvez une sélection de photos retraçant la belle victoire de l'équipe de France face à l'Ecosse, en ouverture du tournoi des Six Nations des moins de 20 ans (49-5). La rencontre se déroulait au stade de Venoix à Caen.


Rugby masculin. Match en retard, 11ème journée, La Havre 06-35 Caen. Le Stade Caennais rattrapait ce dimanche un match en retard comptant pour la 11ème journée de la Fédérale 3 Grand-Ouest. Opposés à l’équipe du Havre, dernière du classement, les Caennais avaient toutes les cartes en main pour bien maîtriser cette partie, d’autant plus qu’ils n’ont pas perdu depuis le 12 décembre dernier et la réception d’Angers. Les Bas-Normands ont certes gagné, empochant au passage le bonus offensif, mais ce fut sans la manière et en déplorant pas moins de cinq blessés. Fredéric Cournarie, entraîneur de l’équipe caennaise est inquiet pour la suite.

Devant 7 000 spectateurs, soit presque autant que ce que pouvait accueillir le stade de Venoix, l'équipe de France des moins de 20 ans a parfaitement entamé le tournoi des Six Nations, ce vendredi soir. Les Bleuets ont disposé avec brio d'une sélection écossaise dépassée par la tournure des évènements (49-5). Même si la suite s'annonce plus relevée, la France a posé des bases encourageantes, propres à la conforter dans son objectif de victoire finale.

Page 5 sur 7

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr