Rugby. Caen reste sur sa lancée

22 novembre 2017 Ecrit par 

En battant Evreux 21-22 dimanche dernier, le Stade Caennais a confirmé sa belle dynamique actuelle et ses légitimes envies de play-offs. Avant d’affronter trois cols à la suite, contre Houilles, Courbevoie et Rueil, les témoins sont au vert.

 

L’appétit vient en mangeant, et le Stade Caennais est loin d’être repu. « Entre nous, on s’est dit qu’on ne regardait plus derrière nous mais seulement devant », résume Alexandre Bouteille. Du haut de sa cinquième place, à cinq points seulement des play-offs que constitue le top 4, Caen a des raisons d’être ambitieux. Sur les huit matchs disputés jusqu’à présent, il en a déjà remporté cinq. Aux antipodes de la saison dernière et du repêchage administratif vécu. Renforcés à l’intersaison, repartis sur une dynamique de groupe et de travail très positive, les Caennais ont révisé leurs objectifs. « Le maintien, à moins d’une grosse contre-performance, est acquis. Soit on reste dans le ventre-mou, soit on vise quelque chose d’un peu plus sympa. Les gars ont fait le travail pour se donner les cartes en main en recevant Houilles dimanche. »

 

Deux semaines après sa très large victoire sur Saint-Omer (55-7), Caen a enchaîné dimanche dernier à Evreux (21-22). En dépit de l’étroitesse du score, le dénouement de la rencontre n’a pas donné lieu à un scénario à suspense. Les Calvadosiens ont encaissé l’ultime essai adverse dans les derniers instants d’une rencontre plutôt bien maîtrisé. « On est resté assez sereins. On avait le match bien en main. Les gars ont gardé la tête froide », salue Alexandre Bouteille. Le SCRC a assis son succès sur le plan défensif. En tête d’un bout à l’autre des débats, ils ont su faire preuve de réalisme. Évreux a accusé au retour des vestiaires, à la suite du deuxième essai caennais, et rompu au milieu de la deuxième mi-temps. « On a marqué à vingt minutes du terme et c’était fini. Les gars en face ont tout donné sur la dernière action. Pour une fois, on a bien contrôlé le match, même si tout n’a pas été parfait. » Guillaume Le Bars, Florian Boyer et Baptiste Courtois ont inscrit les trois essais caennais.

 

Un « tournant » dimanche contre Houilles

 

Cette victoire permet à Caen de laisser son adversaire à sept points, et de rester à proximité de Houilles, quatrième. Cela tombe bien, les Franciliens seront à Caen dimanche prochain. Le choc va valoir très cher. « Si on perd, ce sera quasi-mission impossible. Si on gagne, on revient à deux ou trois points. C’est un tournant. Des cadors, on n’en a pas fait tomber beaucoup. J’espère que la victoire sur Compiègne (deuxième, que seul Caen a battu, ndlr) nous a un peu décomplexés. On n’a pas de pression. Est-ce qu’on est capable de passer le test ? » De la réponse dépendra sûrement, au moins pour partie, la participation aux phases finales en fin de saison. Non seulement les quatre équipes de tête n’ont pas l’intention de céder leur fauteuil, mais Rueil et Armentières, à deux points de Caen, sont aussi en embuscade. « On a un gros bloc qui arrive, puisque Courbevoie et Rueil suivront. Si on gagne contre Houilles et Rueil, on peut arriver à Noël en bonne posture. » Pour Courbevoie, Alexandre Bouteille ne se fait pas d’illusion. Le leader fait très forte impression depuis le coup d’envoi de la saison.

 

Pour tous les autres, les jeux apparaissent ouverts. Surtout que Caen dispose d’une belle marge de progression à en croire son entraîneur. « On sait qu’on n’est pas encore à 100 %. Un coup on est bien dans le jeu collectif mais on pèche sur la conquête, une autre fois on est bien en conquête mais pas dans l’occupation… On n’arrive pas à avoir tous les voyants au vert au même moment. Ça va venir. Une fois qu’on aura tout mis en place, les gars ont le potentiel pour aller titiller les équipes du dessus. On est une équipe à deux-tiers neuve. On progresse. C’est hyper-intéressant. » Également convainquant en réserve, ce qui est assez logique, le Stade Caennais alimente une belle spirale.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr