Rugby. Le Stade Caennais a de l'appétit

06 novembre 2017 Ecrit par 

Rugby. Caen 55 – 7 Saint-Omer, 7ème journée de Fédérale 3. Le Stade Caennais a décroché dimanche après-midi sa quatrième victoire de la saison. Les Caennais, sixièmes de la poule 1, ont su faire fi de la pluie et du froid pour enfoncer des Pas-de-Calaisiens pensionnaires du bas de tableau.

 

 

Il faisait bon se trouver des amis de circonstance dimanche après-midi derrière la main courante du terrain de rugby. Les averses de pluie régulières, mais entrecoupées d’un petit rayon de soleil, avaient ajouté un défi à celui de ne pas tomber dans la boue d’une glissade plus ou moins artistique. La quête du grand parapluie capable de protéger à la fois son propriétaire et ceux qui n’avaient pas jugé bon prendre le leur – on est en Normandie après tout, quel était le risque que cet épisode pluvieux se produise ? – constituait un challenge de la plus haute importance. Il a fallu un peu de courage aux spectateurs caennais, malgré la belle prestation de leur équipe, pour ne pas céder à la tentation de s’en retourner au chaud. Mais le principal mérite est toutefois revenu à leurs joueurs, dont la victoire 55-7 sur Saint-Omer a montré de quel bois ils se chauffaient.

 

 

« C’est une belle victoire, saluait Alexandre Bouteille quelques minutes après le coup de sifflet final. Le contrat est rempli. Il fallait prendre les cinq points, c’est fait. Je suis très fier des mecs et de leur investissement. On a réussi à faire un peu de jeu malgré les conditions. Les gars ont été super appliqués. Les gros ont fait un super match. On a été très propre en conquête et on a piqué des ballons en mêlée. » Caen, qui restait sur une défaite 33-15 à Armentières, n’a pas tardé à mettre la machine en route contre une autre formation nordiste en bien plus mauvaise posture. Gautier par deux fois, Szczepski et Escolivet avaient mis leur équipe sur orbite en première mi-temps (24-0). Malgré un essai encaissé en seconde période, Caen n’a rien lâché au retour des vestiaires. Thorel, Nuttens, Lechesne, Roussel et Loevenbruck ont à leur tour aplati dans l’en-but adverse. Les cinq transformations passées par Jaumet ont enfoncé un peu plus le clou.

 

 

Le SCRC a retrouvé de l’ambition

 

Déterminé du début à la fin, le Stade Caennais a fait un peu plus que le job. « C’est une victoire à huit point en fait. On élimine un concurrent au maintien. Si on perdait aujourd’hui, on basculait sur la fin du classement et on avait le spectre de devoir jouer le maintien… Là, on est a priori bien parti. Maintenant, l’objectif est d’enchaîner », précise Alexandre Bouteille. Caen, aux antipodes de la saison dernière, commence à regarder vers le haut. Son bilan provisoire de quatre victoires pour trois défaites est susceptible de lui ouvrir l’appétit. « Entre nous, je pense qu’on va essayer d’aller titiller la quatrième place, mais l’objectif est vraiment de finir dans les six premiers. Si on peut aller choper les playoffs, on va tout faire pour. C’est notre objectif caché. » Un peu moins caché maintenant, mais qu’importe !

 

 

Pourvus d’un groupe bien plus étoffé que la saison dernière, où qualité et quantité vont de pair, les Caennais entendent bien s’appuyer sur leur force à domicile pour mener à bien leur ambition. « Ici, il faut marquer notre territoire. Il faut que les équipes se disent : "venir à Caen, c’est un voyage de merde, ils vont nous cabosser, ça va être compliqué". L’année dernière, les gens se déplaçaient pour prendre le bonus chez nous. Maintenant, je veux qu’ils repartent avec rien du tout et la tête dans les chaussettes. » Seul Courbevoie, sept victoires en sept matchs et quatre points de bonus en prime, semble relativement intouchable dans le haut de tableau. Pour le reste, Caen ne veut s’avouer vaincu devant personne. « On veut gagner chaque match. » Dimanche 19 novembre, le déplacement à Evreux, huitième, sera abordé dans cet état d’esprit.

 

 

 

 

 

 

 

 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr