SCRC : Et maintenant, les playoffs ?

23 février 2016 Ecrit par 

Rugby. Caen 32 – 17 Maisons-Laffitte, 13ème journée de Fédérale 3. Le Stade Caennais a assuré son maintien en Fédérale 3 grâce à son septième succès de la saison, dimanche face à l'avant-dernier de la poule. Les Caennais, qui ne sont pas parvenus à prendre le bonus offensif, sont à trois points des playoffs auxquels ils prétendent désormais.

 

Il en aura fallu des tentatives aux promus de Normandie pour assurer enfin un maintien en Fédérale 3 ! Ces dernières années, Hérouville et Pont-Audemer ont échoué par deux fois chacun après avoir remporté le championnat Honneur. Quevilly et Caen avaient subi la même sanction à la suite de leur accession. Le Stade Caennais version 2015-2016 a fini par y arriver ! Quelques mois après sa montée au cinquième et dernier échelon national, il a mathématiquement assuré son maintien, dimanche dernier. Sa victoire sur Maisons-Laffitte (32-17) lui a même donné une solide marge, cinq matchs avant le terme de la saison. « L'objectif est atteint, salue le co-entraîneur Pierre-Louis Carrillo. Ça aurait quand même été bien de prendre le point de bonus offensif, qu'on tenait à la mi-temps (19-0). »

 

Caen pouvait se réjouir, à ce moment-là, d'avoir pris une avance suffisamment conséquente grâce aux essais de Darius Bonnin et de Florian Boyer, auteur d'un doublé. « On les avait transpercés trois fois. Ils étaient un peu friables derrière. La conquête en touche, catastrophique contre Vitry, était vraiment de qualité. » À la pause, les Caennais pouvaient être sereins. Ils le furent sûrement un peu trop. « Ça piaillait dans tous les sens ! » Le retour aux affaires allait se révéler bien compliqué, « très rageante », même. Caen encaissait un premier essai quasiment sur le renvoi, puis un deuxième sur un coup de pied à suivre. Maisons-Laffitte revenait à sept points, et la pénalité d'Antoine Giraud permettait alors de reprendre un peu d'air. Baptiste Courtois inscrivait un quatrième essai à dix minutes du terme, « trop tard pour le bonus ».

 

Le Stade Caennais a néanmoins assuré l'essentiel face à une équipe mal-classée au net regain de forme. Sixième à trois points de la quatrième place synonyme de playoffs, le SCRC garde une belle carotte devant lui. Ses ambitions sont revues à la hausse, et le prochain match à Dunkerque, dimanche 28 février, s'annonce d'ores et déjà déterminant. « Pourvu que ça dure, parce que ça va être compliqué à Dunkerque ! On vise un peu sur le carnaval (sourire)... Si on prend des points là-bas, on peut faire quelque chose d'intéressant. Maintenant, ce n'est que du bonus (à défaut de l'avoir pris contre Maisons-Laffitte, ndlr). Aux gars de savoir ce qu'ils veulent ! Nous, on va les accompagner au maximum pour tendre vers cette quatrième place. À eux de s'en donner les moyens. » Les Caennais auraient tort de s'en priver, ils ont tout à gagner !

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr