Rugby. L’Ovalie Caennaise mord la poussière

27 novembre 2017 Ecrit par 

Rugby. Caen 11 – 20 Stade Français, 6ème journée d’Élite 2 – Armelle Auclair. Après cinq victoires en autant de journées, l’Ovalie Caennaise a concédé devant le Stade Français sa première défaite de la saison, dimanche après-midi. Un revers assez logique, bien qu’évitable…

 

Il suffisait de voir l’immense joie des Parisiennes pour comprendre la portée de leur victoire. Dimanche après-midi, le Stade Français a réalisé une grosse performance en étant le premier à faire tomber l’Ovalie Caennaise. Face aux têtes basses de leurs rivales du jour, jamais vraiment en mesure d’inverser la vapeur, elles pouvaient légitimement répondre par des chants enthousiastes. Le relégué du Top 8 a fini par s’incliner. « C’est une première défaite qui nous fait redescendre sur terre, nous montre que la saison est longue et qu’il va falloir continuer à bosser », souligne Jean-François Mouton. Dans ce championnat peut-être plus dense qu’on pouvait le prédire, avec Rueil comme seule équipe détachée, les moments de relâchement peuvent coûter cher.

 

 

Caen l’a bien compris dans la fraîcheur automnale et sur un terrain propice au mal de jambes. Il n’a fallu qu’un quart d’heure à Paris pour marquer deux essais, dont un transformé. Après à peine quinze minutes de jeu, les visiteuses menaient déjà 12-0. La douche froide. « Il faut gommer très, très vite le premier quart d’heure. On se fait surprendre deux fois par deux individualités. On n’est pas en place défensivement et elles viennent scorer logiquement. » Prises au piège par la vitesse des Parisiennes, les Caennaises n’ont jamais réussi à se remettre du faux départ réalisé. Solveig de La Hougue, par deux pénalités, a toutefois réduit la marque avant la mi-temps (6-12, 40’). Seulement, la domination territoriale des Normandes est restée stérile.

 

Un championnat « hyper-intéressant »

 

Seule Julie Duval, après un bel effort collectif, est parvenue à aplatir dans l’en-but adverse en seconde période (11-12, 71’). Caen pouvait y croire à nouveau, mais la transformation de Solveig de La Hougue, très excentrée, passait de peu en-dehors des perches. Le Stade Français a même insisté, au point de passer une pénalité et un essai supplémentaires dans les cinq dernières minutes. « On réagit un peu mieux après ce premier quart d’heure, on est un peu mieux placé, mais on a tendance à ne pas faire tomber assez vite et à ne pas pouvoir prendre l’ascendant. On revient tardivement dans la partie. On a deux, trois possibilités mais qui n’aboutissent pas. On n’a pas su répondre au combat qui nous a été proposé », estime Jean-François Mouton.

 

Le nez de Mayilis Clauzier a payé un lourd tribu dans la bataille...

 

 

Le Stade Français n’a pas volé sa victoire, loin de là, et l’Ovalie Caennaise a reçu un avertissement après son début de saison parfait sur le plan des résultats. « C’est un mal pour un bien. On est face à une équipe qui a su nous prendre là où il fallait. C’est un avertissement qu’il faut prendre en compte. » Surtout que le prochain match, programmé à Grenoble dans deux semaines, s’annonce encore plus délicat. Les Iséroises sont désormais seules leaders avec six victoires en six matchs, et quatre points de bonus en prime. « Il faut qu’on y aille avec beaucoup d’envie », prévient Jean-François Mouton. C’est à ce prix que l’Ovalie pourra réamorcer une dynamique de victoires dans ce championnat « hyper-intéressant » où sa marge n’est pas si élevée. « À la sixième journée, on commence à s’apercevoir des équipes qu’on va probablement retrouver sur les phases finales. Ce bloc de quatre-cinq équipes montre que rien n’est gagné d’avance et que, même si on descend de Top 8, il faut batailler. Je suis agréablement surpris du niveau. »

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr