Rugby. L'Ovalie enchaîne contre Nanterre

01 octobre 2017 Ecrit par  Lucie Monnaye

Rugby. Ovalie Caennaise 32 – 3 Racing Nanterre, 2ème journée d'Élite 2 "Armelle Auclair". Une semaine après sa victoire initiale à Rueil, l'Ovalie Caennaise recevait le Racing Nanterre ce dimanche après-midi. À la Grâce de Dieu, où elles évoluent désormais, les Normandes ont fait l'essentiel en décrochant une victoire bonifiée.

 

À 14h00, le coup d'envoi est donné et le premier ballon est caennais. Les joueuses de Jeff Mouton et Gilles Rabier en profitent pour aussitôt créer le doute chez les Nanterroises qui s'avèrent solides en défense. Les Caennaises avancent mais la montée défensive de leurs adversaires les empêche de concrétiser et quelques maladresses s'invitent sur le terrain. Les joueuses du Racing Nanterre saisissent alors les occasions de venir fouler l'au-delà de la ligne médiane de leur concurrent du jour. Cependant, les joueuses de l'Ovalie, à l'image de leur motivation et leur investissement dans cette nouvelle saison, ne se laissent pas abattre et règlent rapidement les quelques défauts venus noircir le tableau. Ces dernières franchissent le rideau nanterrois et le public, venu en nombre, assiste à une belle action que Solveig de La Hougue vient conclure en bout de ligne. L'essai ne sera pas transformé.

 

 

12-3 à la mi-temps

 

Les bleues et blanches réagissent et tentent de se rapprocher de la tant attendue ligne d'essai. Les hôtes comptent bien ne pas céder aux menaces de leurs adversaires et défendent avec agressivité. Cependant, elles cèdent une pénalité face aux perches à leur adversaire. Celle-ci passe et le score est de 5 à 3. L'entame caennaise est dans l'ensemble très bonne. Rythmée et sérieuse, elle permet aux bleues et rouges de garder l'avantage sur ce match. Une légère période de flottement se fait observer, allant avec des occasions qui ne se concrétisent pas. L'équipe finit par obtenir une opportunité d'aller inscrire un essai, par une touche trouvée aux cinq mètres adverses. Le travail tout en puissance des avants est récompensé d'un essai collectif. La première mi-temps s'achève sur le score de 12 à 3 en faveur des Caennaises.

 

 

Très vite remobilisées et sur les mots de leur capitaine Johanna Lelong, les Caennaises doivent « se concentrer sur le match et scorer, encore et encore ». En effet, compétitrices et bien au clair sur leurs objectifs, celles-ci ne se voient pas se contenter d'une simple victoire. Elles semblent alors rentrer dans cette seconde partie avec un nouvel état d'esprit.

 

Solveig de La Hougue creuse l'écart au pied

 

Les Franciliennes reçoivent le coup d'envoi et montrent qu'elles n'ont rien perdu de leur hargne et de leur envie de venir déborder la défense normande. Cette dernière riposte et récupère quelques ballons qui bien souvent finissent en touche ou dans une mêlée.

 

 

Puis, à leur tour, les Caennaises obtiennent en un laps de temps très court deux pénalités que Solveig de La Hougue transforme. Six points s'ajoutent et le score est de 18-3. Les locales ont de plus en plus la main sur le ballon et montrent qu'elles peuvent le conserver, tout en avançant. Un enchaînement de "pick and go" de la part des avants permet de gagner de précieux mètres. C'est lorsque le ballon finit par être envoyé sur les trois-quarts que Johanna Lelong vient inscrire un troisième essai entre les perches. L'arrière le transforme.

 

L'Ovalie veut « faire mieux »

 

Enfin, la pilier Julie Duval, pour son retour après avoir été mise au repos suite à sa participation à la Coupe du Monde, s'invite à la fête et inscrit elle aussi un essai. Mais en fin de match, les joueuses du Racing Nanterre ne lâchent rien et se rapprochent dangereusement de la ligne d'essai, qu'elles ne franchiront pas...

 

 

Le match s'achève sur le score de 32 à 3 en faveur des locales. Les joueuses de l'Ovalie Caennaise enchaînent donc avec une deuxième victoire bonifiée dans ce championnat. Cependant, un sentiment d’inachevé se fait ressentir. Elles savent qu'elles peuvent « faire mieux » et qu'il va très vite falloir prendre pour habitude « d'imposer leur niveau » face à leurs prochains adversaires comme le soulignaient les coachs à la fin de ce match. Cependant, une bonne entame des Caennaises est relevée, ce qui s’avère être très encourageant pour la suite. À ce jour, l’Ovalie Caennaise occupe la deuxième place du classement derrière Grenoble qui se démarque par son goal-average. La prochaine échéance aura lieu le dimanche 15 octobre à Chilly-Mazarin.

 

 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr