Rugby : Une dépense d’énergie non récompensée

12 décembre 2016 Ecrit par  Karen Turpe

Après la victoire face à Romagnat et le bon match qui a valu un point de bonus face à Montpellier, la machine Ovalie Caennaise était enfin en route. Dimanche, un gros déplacement à Blagnac Saint-Orens attendait les Normandes. Les haut-garonnaises avaient sévèrement battues les filles de Gilles Rabier et Jean-François Mouton lors du match aller et ont récidivé hier. Une lourde défaite qui fait mal au moral car le score ne reflète pas vraiment le match.

 

Le coup d’envoi de la rencontre est normand et le match s’annonce intense. Durant les 80 minutes les deux équipes vont batailler sur un rythme effréné. Les touches sont de bons lancements pour les Caennaises, ainsi que leurs mêlées conquérantes. Les blanches, elles, sont pragmatiques et efficaces : une attaque = un essai à seulement deux minutes de jeu. Pourtant, la défense rouge glisse bien mais les filles enchaînent les actions positives avec des actions de moins bonnes qualités. Trois minutes plus tard, les Haut-Garonnaises percent la défense et marquent après une course de 50 mètres. L’Ovalie se reprend, met la pression dans le camp adverse, tient le ballon, fait le jeu mais encore une fois ces temps forts sont tâchés par des fautes de main. Blagnac est efficace en contre ruck et en attaque, alors la défense caennaise tient bon. L’envie est là, c’est un fait, mais il manque encore ce petit plus pour faire la différence. Le BSORF marque sur des contres, des erreurs adverses et des turn over. C’est d’ailleurs sur un contre que les blanches marquent à la 15 minutes. Les Normandes produisent du jeu, réalisent des actions et des enchaînements rapides mais gâches cette débauche d’énergie par des fautes bêtes qui profitent à l’adversaire. Le score à la mi-temps est de 21 à 0.

 

La deuxième mi-temps est à l’image de la première avec un rythme élevé et des locales avides de points. Après dix minutes de jeu, deux essais se rajoutent dans la besace des locales, qui jouent les bons coups grâce à une bonne vision du jeu. Un fois n’est pas coutume, l’Ovalie produit beaucoup de jeu, déstabilise la défense blanche mais continue de faire des erreurs bêtes. La mêlée est toujours un point fort mais les Caennaises sont bloquées dans leur camp et n’arrivent plus à en sortir. Privées de ballons, les Normandes se défendent bec et ongle, résistent aux assauts adverses. Mais défendre sur sa ligne consomme beaucoup d’énergie et malgré s’être fait un peu d’air, la défense craque à nouveau au cœur de la deuxième mi-temps. Un dernier ballon gâché en attaque par les visiteuses offrira un contre de 60 mètres à Blagnac cinq minutes avant le coup de sifflet final. Le score est de 47 à 0.

 

Faire un si long déplacement pour se prendre sept essais et ne rien marquer fait mal. D’autant plus si vous faites le jeu, touchez de bons ballons et défendez comme des mortes de faim. Il faudra retrouver un mental d’acier pour le dernier match avant la trêve de fin d’année. En effet, l’Ovalie Caennaise reçoit Bobigny dimanche au Stade Hélitas. L’objectif pour ce match est clairement annoncé : la victoire. Les Normandes en sont capables et vont défendre leur terre avec acharnement !  

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr