Roller-hockey

Bernard Séguy, directeur des équipes de France de roller-hockey et entraineur des équipes juniors et seniors, a posé pour quelques jours ses bagages à Caen en compagnie de 17 joueurs du championnat Elite. Ce stage France, le premier de l'année, est plus une revue d'effectifs qu'un réel stage de préparation. Entre bilans, tests physiques et entrainements spécifiques, l'entraineur répond à quelques questions.
Quatre joueurs Caennais se retrouveront à …. Caen lors du premier stage de l'année de l'équipe de France de roller hockey. Si Jérôme Salley et Gérôme Guérin sont habitués de ce genre de regroupement, les jeunes espoirs Thomas Enguerrand et Charly Hallard vont découvrir quant à eux l'univers des seniors. « Ce n'est pas une surprise de les voir pour ce stage », confirme Gérôme Guérin, l'un des coach-joueurs de l'équipe normande, « cela reste dans la continuité de ce qu'ils ont fait en équipe de France espoirs ». Ce rassemblement s'apparente à un stage de détection, à un moyen pour le staff de voir évoluer des jeunes joueurs. « Ce n'est que le premier de l'année, la liste ne sera pas figée avant le mois de mai », précise Gérôme Guérin. 

 Le stage se déroulera donc à Caen, du jeudi 7 au dimanche 10 octobre. «  Il n'y aura pas de match, ce ne seront vraiment que des entrainements, avec alternance de travail physique et sur le terrain », précise l'entraineur-joueur de Caen. Seize joueurs et quatre gardiens tenteront de faire leurs preuves pendant ces quatre jours.

Roller-hockey : Caen n'y est toujours pas

Les Conquérants de Caen espéraient lancer leur saison contre Villeneuve-la-Garenne, après deux premières journées décevantes en Elite. Ils repartent avec un match nul particulièrement offensif (7-7) face à une formation qui avait perdu ses deux premières rencontres de championnat et qu'ils avaient balayée en match de préparation.
Gérôme Guérin et ses coéquipiers se déplacent ce soir à Villeneuve-la-Garenne. La lanterne rouge actuelle du championnat Elite de roller hockey reçoit une équipe caennaise animée d'esprit de reconquête après une entame de saison ratée. « On va essayer de repartir du bon pied », se rassure l'entraineur-joueur. « Nous avons beaucoup parlé entre nous à l'entrainement, pour voir ce qui n'allait pas », précise le joueur qui se désole de voir son équipe habituellement si combative ne pas s'en sortir depuis le début du championnat. Après la claque prise à la maison le week-end dernier (1 à 7 contre Grenoble), les Conquérants se doivent d'aller faire un bon résultat à Villeneuve-la-Garenne. « Cela ne sera pas évident chez eux », admet Gérôme Guérin, « d'autant plus que Jérôme Salley notre gardien titulaire ne sera pas présent . Mais nous avons besoin de la victoire ! ». Un vent nouveau souffle dans l'esprit des Caennais qui, selon leur entraineur, « commencent vraiment leur saison ce soir ».

 

Grenoble inflige une claque aux Conquérants

Le « signal d'alarme » tiré la semaine dernière contre Toulouse n'a pas eu les effets escomptés. Secoués par ce promu en ouverture de championnat, les Conquérants ont cette fois sombré ce contre Grenoble en roller-hockey. Habituellement très forts chez eux, ils ont perdu sur un score sans appel : 7-1. « On est passé complètement à côté », ne peut que reconnaître Benoît Leterrier, joueur et co-entraîneur. Réactions sans concession.

Les Conquérants accueillent Grenoble ce soir

Après une entrée en matière timide contre le promu Toulouse (victoire 3-1), les Conquérants de Caen croiseront un adversaire plus dangereux ce soir. Ils recevront en effet Grenoble (20 heures, Halle des Granges), qui vise ouvertement le titre et qui s'est attaché les services du gardien de l'équipe de France cet été. Il s'agira déjà d'une étape importante pour les Caennais face à un adversaire direct dans le haut du tableau. Caen pourra compter sur le retour de suspension de son attaquant Benoît Leterrier.
La victoire à défaut de la manière. Sans briller, les Conquérants de Caen ont fait l'essentiel en dominant Toulouse à l'occasion de la première journée du championnat Elite de roller-hockey. Le score (3-1) révèle les difficultés que le club caennais a rencontrés à domicile contre le promu. Thomas Woods a inscrit un doublé. L'autre but a été marqué par Gérôme Guérin. Les réactions de Jérôme Salley, le gardien, à venir.

Jérôme Salley : « On s'en sort bien »

Les Conquérants de Caen ont remporté leur premier match de la saison en roller-hockey, ce samedi soir contre Toulouse (3-1), mais les sourires n'éclairaient pas franchement leurs visages à l'issue de la rencontre. Caen, qui disputera la coupe d'Europe cette saison et vise une place parmi les quatre premières en championnat, a rencontré plus de difficultés que prévu contre le promu toulousain. « On se voit trop beaux », avertit son gardien Jérôme Salley. Ses réactions.

Les Conquérants caennais rencontrent Toulouse ce soir à 20h00 à la Halle des Granges. Ce premier match du championnat élite est très attendu par les joueurs qui ont hâte de confirmer la bonne entente du groupe et l'intégration pour l'instant réussie des recrues. Parmi les nouveaux venus, Thomas Woods, international canadien, qui sera scruté de toutes parts. Sa venue en France pour faire une année d'étude dans une école de commerce est une aubaine pour l'équipe bas-normande qui a su se montrer convaincante et attirer le jeune attaquant. « Il va vraiment faire du bien, notamment pour la coupe d'Europe. Il a quand même l'expérience du haut niveau et puis il n'a pas la grosse tête, il veut vraiment apporter le meilleur de lui que ce soit sur le terrain ou en dehors », se réjouit Benoît Leterrier, entraineur des jeunes du club et joueurs de l'élite. Ce dernier à toutes les raisons d'être satisfait du recrutement estival puisque Thomas Enguerrand, autre nouveau venu à Caen semble également confirmer toutes les promesses faites en lui, «  nous sommes aussi très contents de Thomas Enguerrand, un jeune de Paris qui joue en équipe de France espoirs. Il est très attentif ».

 Le seul point noir pourrait être le fait que l'équipe de roller hockey caennaise n'a pas trouvé de coach. Mais même cet éventuel soucis n'en est pas un pour Benoît Leterrier : « trouver un entraîneur, c'est compliqué parceque nous n'avons pas forcément de temps plein à lui proposer. Mais cette formule avec deux ou trois joueurs/coachs est très bien pour l'instant », (Gérome Guérin, Jérome Salley et lui-même dans une moindre mesure, s'occupent du coaching). «  Gérôme Guérin est quelqu'un de très calme qui dira les choses mais qui ne va pas être agressif. Il sait comment parler, ça se passe très bien, c'est un très bon joueur, intelligent sur le terrain ». La formule semble marcher puisque le joueur international sait s'y prendre autant avec les jeunes que les « vieux ». Si cela peut être compliqué pour lui de gérer son match et celui des autres joueurs, il s'en sort pour l'instant très bien. « Ce n'est pas facile, mais tant que ça se passe bien, on continue comme cela », assure Benoît Leterrier, qui sera le seul absent de la rencontre de ce soir pour cause de suspension.

 

Pour entamer un championnat élite très dense, les Caennais devront donc se frotter à une équipe toulousaine renforcée et très bien préparée. Les Hocklines de Toulouse ont terminé à la troisième place de la division inférieure la saison dernière et ont profité du refus de Tours d'accéder à la montée pour découvrir l'élite. Les Conquérants abordent donc ce premier test avec, semble-t-il, une équipe à leur portée qui vise avant tout le maintien. Mais les Caennais se méfient de tout le monde, Gérôme Guérin l'exprimait avec sagesse il y a peu : « aucune équipe n'est à prendre à la légère, le danger peut venir de partout ».

 

Match Caen-Toulouse à 20h00 samedi 18 septembre à la Halle des Granges.

C'est après leur premier entraînement rollers aux pieds que Gérome Guérin, entraîneur et capitaine et Jérôme Salley, entraîneur/joueur nous accueillent sur le bord du terrain pour parler de l'année à venir. Sans cesse en progression et depuis deux ans dans à la bataille au plus haut niveau hexagonal (le championnat Elite), les Conquérants visent cette année le dernier carré. Forts d'un recrutement judicieux, ils espèrent également participer au rendez-vous de la crème continentale en accédant à la Coupe d'Europe (qualification les 9 et 10 octobre). Un atout majeur pour exaucer leurs voeux en cette année prometteuse: l'arrivée de Thomas Woods, international canadien. Mais la clé du succès, selon le jeune capitaine, est « notre état d'esprit et notre capacité à rester soudés ». 
Page 21 sur 21

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr