Théo Fontanille (RSH Caen) : « Une belle revanche à prendre »

01 septembre 2017 Ecrit par 

L’équipe de France de roller-hockey s’attaquera dans deux jours aux championnats du monde en Chine. Quelques semaines après s’être inclinée en finale des World Games, les Bleus et leur solide contingent caennais veulent prendre leur revanche sur leur bourreau, la République Tchèque. Privé des World Games, le Conquérant Théo Fontanille abordait avec beaucoup d’envie cette échéance quand nous l’avons rencontré en stage avec l’équipe de France à Caen le 21 août.

 

 

La déception de ne pas avoir été sélectionné pour les World Games a-t-elle été digérée ?

Effectivement, c’était compliqué sur le coup d’apprendre ma non-sélection pour les World Games, d’autant que c’était une compétition qui m’attirait beaucoup. J’y avais déjà participé il y a quatre ans et j’avais à cœur d’y participer de nouveau. Je n’ai pas été sélectionné, c’est la loi du sport et je la comprends tout à fait. Je n’ai pas eu réellement besoin de digérer parce que j’avais l’objectif de participer ensuite aux championnats du monde. Je suis resté focalisé sur cet objectif-là. Ça m’a fait plaisir que les gars fassent une bonne performance aux World Games. Ça annonce de bonnes choses pour les championnats du monde.

 

Après la défaite en finale des World Games, l’objectif est de passer le cap qui manque pour l’or ?

Cela fait trois années de suite, en Argentine en finale contre les Tchèque, en Italie en demi-finale contre ces mêmes tchèques et donc en Pologne en finale également, toujours contre eux, qu’on échoue. C’est un peu notre bête noire. On va travailler mentalement pour ça et se préparer dans le but de les battre en Chine. Il y a une belle revanche à prendre pour nous.

 

L’enchaînement des compétitions à quelques semaines d’intervalle est très particulière…

Il y a quatre ans, on n’avait eu que cinq jours entre les deux compétitions. Cette année, il y a trois semaines de pause entre les deux. Ce n’est pas tant dur maintenant, ce le sera sûrement quand la saison sera relancée. On n’aura pas eu de pause pendant deux saisons complètes. On va essayer de tenir le cap en club (cinq joueurs de Caen auront participé aux championnats du monde, ndlr).

 

Cette saison avec Caen, justement, semble placée sous le signe de l’ambition. 

On a perdu quelques joueurs, mais les départs ont été comblés par le recrutement de deux très bons joueurs (Baptiste Bouchut et Lucas Discazaux, ndlr). L’année dernière, nous étions promus donc nous ne savions pas réellement à quoi nous attendre. On visait surtout les playoffs, on les avait eus. Cette année, je pense que ces ambitions seront revues à la hausse. On visera au moins le carré final. Il va falloir qu’on prouve quelque chose, on a les capacités pour le faire. Et pourquoi pas aller chercher un titre…

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr