Retour sur le début de saison du HCVCE Caen

08 novembre 2012 Ecrit par 
Le HCVCE Caen a joué ce week-end sont sixième match de la saison. Sur le gazon de Montrouge, en match avancé de la huitième journée, les Bas-Normands se sont inclinés pour la troisième fois de la saison. Le bilan des Caennais, avec deux victoires, un match nul et trois défaites est mitigé, mais l’équipe est sur la bonne voie.  Retour sur ce début de championnat avec le manager de l’équipe première, Jorge Magrinho.

 

Le premier constat flagrant que l’on peut faire lorsqu’on regarde les résultats des joueurs de hockey sur gazon caennais est que, quand ils gagnent, ils dominent franchement, et quand ils perdent, c’est toujours d’un petit but. Aucune rouste, aucune leçon de hockey pour l'instant. Les Caennais sont solides et encaissent peu de buts. Après six matchs joués, ils sont sixièmes avec une différence de buts positive (+5).

 

Mais, après quatre matchs et des résultats encourageant, notamment la très courte défaite chez les actuels leaders, le CF Paris, les Normands semblent un peu en deçà du niveau produit jusqu’alors. Ils se sont fait surprendre chez la lanterne rouge, Orléans (2 à 1) et viennent de nouveau de perdre à Montrouge (4-3), ce dimanche. « On essaie de mettre en place un nouveau système de jeu depuis le début de saison. C’est un jeu de haut niveau, et on est encore un peu faibles techniquement », explique Jorge Magrinho, « contre Montrouge, on a eu du mal à rentrer dedans, après, c’est venu », ajoute-t-il.

 

Le manager estime que le collectif est encore en rodage par rapport à ce système de jeu que l’ancien Caennais, Maxime Chéron, a aidé à mettre en place. « Ce sera mieux après la saison en salle », annonce-t-il. D’ici là, Caen va devoir serrer les dents et continuer les bonnes performances défensives (les Caennais, avec 10 buts encaissés, sont parmi les meilleures défenses). L’équipe, qui a perdu quelques bons joueurs à l’intersaison, doit trouver son rythme à l’image d’un Simon Thomas qui se montre de plus en plus efficace à l’avant du jeu. « Il jouait demi avant et est passé devant il y a deux saisons. Il est là où il faut », se réjouit Jorge, heureux de trouver chez le jeune joueur un précieux attaquant.

 

Le club vise, comme l’an passé, le maintien. « Ce sera encore dur cette année, mais il le faut », lance le manager qui espère sans doute voir tourner en faveur de son équipe les matchs serrés qu’ils ont jusque-là perdu. « On est trop tendres, pas assez brutes. On joue un peu la fleur au fusil. On n’arrive pas à répondre », constate-t-il pour apporter un début d’explication. Face à certaines équipes au jeu agressif, les Caennais préfèrent semble-t-il répondre par le jeu : « on veut faire du hockey, pas casser le jeu. Ce n’est pas dans notre esprit. On est trop gentils ».

 

Faudra-t-il devenir méchant pour gagner des matchs ? Pas forcément, si la technique est suffisamment bonne pour apporter une réponse par le jeu… et si le nouveau système de jeu commence à porter ses fruits… Dimanche 11 novembre, les Caennais accueillent l’équipe de Barentin, actuellement deuxième au classement avec une seule défaite en six matchs. « Ils tournent bien », confirme Jorge, « je ne sais pas comment ils jouent exactement mais je sais qu’ils sont rudes ! ».  Le maintien passera sans doute par des victoires lors de ce genre de match, engagé, à domicile.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr