Hockey/glace. Un match qui vaut cher

25 novembre 2017 Ecrit par 

Hockey/glace. Caen – Neuilly-sur-Marne, 11ème journée de Division 1 (ce soir, 20h30). Ça n’a pas le prestige des grandes affiches, mais c’est assurément plus important ! Le Hockey Club de Caen accueille ce soir une équipe de Neuilly-sur-Marne en difficulté dans le bas du classement.

 

Au premier regard, ce pourrait être le match de la peur entre équipes très éloignées de l’objectif play-offs recherché. Un coup d’œil un peu plus poussé offre toutefois un autre aperçu. Caen et Neuilly-sur-Marne ont retrouvé des couleurs depuis quelques semaines. Les deux formations restent même sur deux victoires chacune, en championnat uniquement pour Caen, en D1 et en coupe pour son futur adversaire. Comme les Drakkars, les Bisons de Neuilly « espèrent mieux dans ce championnat », selon Luc Chauvel. « Ils ont pour objectif de faire les play-offs mais ont enchaîné des résultats qui ne correspondent pas à leurs attentes. Il y a eu une période difficile pour eux, comme pour nous. Après deux victoires de suite, ils ont peut-être plus de certitudes. »

 

La supposition vaut également pour le HCC, en bien meilleure forme depuis ses victoires contre Dunkerque et Cergy-Pontoise, équipe que Neuilly vient d’éliminer en Coupe de France. Seulement, les Normands seront privés de Fabien Colotti, l’homme du triplé contre Dunkerque et des quatre points contre Cergy. Cela pourrait changer la donne. « Fabien et Vincent (Nesa, tous deux prêtés par Rouen, ndlr) sont arrivés avec leur fraîcheur et l’envie de faire la différence. Ils ont aidé Kevin (Undershute, deux points à Cergy après une longue disette, ndlr) à se remettre en selle. Maintenant, c’est au groupe de prendre ses responsabilités. On ne peut pas attendre de deux garçons de vingt ans qu’ils portent l’équipe à bout de bras. »

 

 

Les Caennais vont devoir prendre le relais, ce qui n’inquiète pas outre mesure leur entraîneur. Ce que Luc Chauvel attend, c’est de « rester vigilant, continuer à travailler, améliorer les détails ». « On doit être encore plus morts de faim pour marquer. » Les récentes prestations contre Dunkerque et Cergy-Pontoise donnent une idée de la ligne de conduite à tenir, faite de régularité dans la performance. « Il y a encore des petites erreurs, mais pas de baisse d’intensité ou d’envie. On a joué 60 minutes, et même un peu plus contre Dunkerque. » Les Drakkars ne devront pas faiblir dans un contexte de pression plutôt positive ce soir, devant un public attendu nombreux compte tenu de la présentation des autres équipes du club. « Pour recoller, il faut faire des séries », rappelle Luc Chauvel. C’est tout l’objectif de Caen ce soir. 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr