Hockey/glace. Caen confirme sa forme ascendante

20 novembre 2017 Ecrit par 

Hockey/glace. Cergy-Pontoise 1 – 4 Caen, 10ème journée de Division 1. Pour la première fois de la saison, le Hockey Club de Caen est parvenu à enchaîner deux succès consécutif en s’imposant samedi soir à Cergy-Pontoise. Les Drakkars restent avant-derniers d’un classement très dense.

 

L’état d’urgence instauré il y a dix jours suite à une succession de contre-performances semble porter ses fruits ! Samedi, Caen a décroché contre Cergy-Pontoise sa deuxième victoire consécutive. Ça n’a l’air de rien pour une équipe ambitieuse, mais c’est pourtant beaucoup au regard du début de saison catastrophique qu’elle a connu. « On a toujours cru en nous et en nos ambitions, soutient André Menard. Il nous manquait de la réussite et plus de régularité sur 60 minutes. » Samedi soir, Caen a su gérer ces deux aspects. Les Drakkars, auteurs d’un match sérieux, ont à nouveau démontré leur solidité défensive dans le sillage d’un très bon Raphaël Garnier. Le fils de Rodolphe Garnier a parfois dû s’employer pour préserver l’avantage de son équipe face aux assauts parisiens. Il n’a cédé qu’une fois, en fin de premier tiers-temps, sur un tir de Fabrizzio Ricci en power play (19’). « On a concédé trois pénalités à la suite, commente André Menard. Ça aurait pu être un moment-clé dans ce match. Il ne fallait pas en donner plus… »

 

Après vingt minutes de jeu, Caen menait 2-1 grâce à des réalisations d’Igor Zubov et de l’incontournable Fabien Colotti, également passeur décisif pour le Russe (5’ et 9’). Les Caennais ont eu l’opportunité d’accroître le score en seconde période, notamment en supériorité numérique (cette fois, ce sont les locaux qui ont été pénalisés à trois reprises), mais ils n’ont pas été aidés par le corps arbitral. La gamelle de Scott Brannon a pris l’apparence d’un tir sur le poteau aux yeux (fatigués ?) de l’arbitre principal. Avec un seul but d’avance à ce moment de la rencontre, l’erreur aurait pu coûter cher. Caen ne s’est pas démonté et a attendu l’entame de la dernière période pour faire le break par Vincent Nesa (43’) et assurer son succès en toute fin de rencontre avec Kevin Undershute (59’). « De manière générale, on a trouvé des façons de mieux gérer le momentum pendant 60 minutes, retient André Menard. On a bien maîtrisé le match. On a su minimiser les temps faibles. » Le HCC a également pu compter, une fois de plus, sur Fabien Colotti, impliqué dans les quatre buts.

 

 

La route à parcourir reste longue pour les Drakkars, mais ce succès plutôt serein dans l’ensemble, même si Cergy a vendu chèrement sa peau, est porteur de belles promesses. Après avoir touché le fond, Caen refait peu à peu surface. « Le groupe se sent un peu plus confiant, témoigne le capitaine caennais. Tout le monde s’est remis à travailler fort. On s’est beaucoup remis en question au niveau de notre travail. On a aussi été assez francs avec nous-mêmes tout en restant soudés. » Caen reste à l’avant-dernière place mais peut espérer remonter rapidement à condition de prolonger cette dynamique. Seuls quatre points séparent Caen de la cinquième place. « Le championnat est très serré, tout le monde bat tout le monde. Il faut qu’on se concentre uniquement sur nous. On prend semaine par semaine. » Samedi, Caen accueillera la lanterne rouge Neuilly. « C’est une équipe dans le dur mais loin d’être larguée au niveau du jeu. Ils vont venir chez nous comme des morts de faim. » 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr