La morosité se prolonge chez les Drakkars

22 janvier 2017 Ecrit par 
Photo Sandrine André

Hockey/glace. Caen 1 – 5 La Roche-sur-Yon, 19ème journée de Division 1. Le Hockey Club de Caen a concédé samedi soir sa treizième défaite de la saison devant La Roche-sur-Yon. Après un bon début de match, qui leur a valu d’ouvrir le score par Alexandre Palis, les Drakkars ont perdu pied. Ils restent onzièmes.

 

C’est sous une bronca assez inhabituelle que les joueurs de La Roche-sur-Yon ont rejoint leurs vestiaires, samedi soir, après deux heures et quelques minutes d’un combat particulièrement tendu. « Ce n’est pas souvent qu’on voit ça à Caen », assurait une bénévole en pointant du doigt l’attitude des visiteurs. « C’est toujours pareil avec cet arbitre, maugréait pour sa part Luc Chauvel. La nervosité s’installe. » Elle a coûté deux dents à Mathias Simontaival, victime d’un coup de crosse à peine sanctionné. L’homme censé faire respecter l’intégrité des joueurs l’a vu mais n’a pas jugé nécessaire de sévir. Après tout, le Finlandais a encore quelques dents. Il fera avec en attendant mieux !

 

Drôle d’atmosphère, émaillée d’échanges assez vifs, durant cette rencontre de la dernière chance pour Caen. Une victoire aurait permis de garder l’espoir des playoffs. La défaite a l’effet inverse. « Avec cette défaite, ça devient compliqué d’aller chercher les playoff. Je ne sais même pas si c’est possible sur le plan comptable. On va faire les calculs plus tard », commente Luc Chauvel. Caen a bien tenté de mettre toutes les chances de son côté en réalisant une bonne entame de match. Alexandre Palis n’a eu besoin que de deux minutes pour ouvrir le score. « Les garçons étaient dans leur match et avaient retenu la leçon de la semaine dernière. Malheureusement, on prend un but sur un contre un peu anodin derrière. » Les pendules étaient remises à l’heure par Josh Ranalli, l’homme fort de La Roche (1-1, 9’).

 

hcc laroche 1617

Photo Sandrine André

 

Caen pas assez tueur

 

Dans un match où les pénalités s’enchaînaient déjà, les Drakkars ont eu l’opportunité de reprendre les devants en fin de première période. « On a eu des moments-clés, comme ce cinq contre trois en cage vide où on tire à côté. Le match a basculé là. La Roche-sur-Yon a utilisé ses moments-clés pour marquer, pas nous. Nous n’avons pas été assez tueurs. Contre les équipes au-dessus de nous, ça ne pardonne pas. » À la fin du premier tiers, le score était de parité et Caen pouvait craindre de futurs regrets. De fait, la physionomie allait différer dans la période suivante. La Roche prenait le match à son compte et insistait franchement devant la cage de Quentin Kello. « On ne sait pas gérer les moments sous pression. On se complique la tâche. C’est désorganisé. » Les visiteurs n’en demandaient pas tant et Jaukub Linet donnait logiquement l’avantage aux siens (1-2, 35’).

 

Si les esprits s’étaient légèrement apaisés dans le deuxième tiers, ils allaient de nouveau s’échauffer dans le dernier. La Roche n’attendait toutefois pas les nouvelles pénalités pour exploiter l’unique infligée en fin de deuxième période à David Minarik. À cinq contre quatre, le Hogly faisait le break par Benoît Barreteau (1-3, 41’). La Roche insistait. Hugo Laporte et Andrew Donald donnaient au score une ampleur plus grande (51’ et 59’). La fin de match était hachée par l’extrême tension, et le buzzer sonnait comme un petit soulagement. Onzième, Caen tentera de se relancer samedi prochain chez la lanterne rouge Clermont-Ferrand. Les Auvergnats chercheront pour leur part à décrocher une première victoire en D1.

Parrain Rubrique - HCC

filleencuisinesept15    

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr