Les Drakkars s'enfoncent encore

04 décembre 2016 Ecrit par 

Hockey/glace. Cholet 3 – 2 Caen, 14ème journée de Division 1. Qu’ils semblent déjà loin, les playoffs ! Le Hockey Club de Caen s’est singulièrement éloigné de son objectif ces dernières semaines. Les Drakkars ont fait un pas de plus vers l’échec en s’inclinant une deuxième fois de suite contre Cholet, samedi soir. Antépénultièmes avec un match d’avance, ils confirment leur saison galère.

 

2-3 à domicile, 3-2 à l’extérieur, Caen est manifestement constant devant Cholet. Les deux matchs capitaux en vue des playoffs se sont soldés par autant de courtes défaites. Si le premier avait occasionné une grosse colère chez Luc Chauvel, plongé dans l’« incompréhension », le second a toutefois été accueilli différemment. « Ce n’était pas du tout le même match. Le groupe s’est donné les moyens de faire quelque chose. Malheureusement, ça n’a pas tourné pour nous. » Les Drakkars ont pourtant mené 2-0 grâce à des buts coup sur coup de leur deuxième ligne signés David Minarik (16’) et Matias Simontaival (18’). La première pénalité caennaise a toutefois été fatale à Quentin Kello. Le gardien normand s’inclinait devant Frédéric Bergeron juste avant la fin d’un premier tiers équilibré (19’). Les Dogs ont sérieusement haussé le ton dans la deuxième période, qu’ils ont outrageusement dominée (quatorze tirs cadrés à deux). Suffisant pour égaliser, de nouveau par Frédéric Bergeron et toujours en supériorité numérique (32’), pas pour passer devant. Cholet a attendu l’entame du troisième tiers pour ce faire (3-2, 43’). Troisième but en power-play… Les Caennais, à l’inverse, n’ont pas eu la réussite escomptée dans cette configuration. Les unités spéciales ont fait basculer le match. « On manque de réussite et de justesse, reconnaît Luc Chauvel. Le regret est là. »

 

Onzième, Caen ne doit sa place hors de la zone rouge qu’à la déconfiture totale du promu Clermont, dernier avec treize défaites en treize matchs. Dunkerque, autre relégable, est quatre points derrière les Normands. Les playoffs visés sont quant à eux à sept longueurs, soit trois victoires. Quand on sait que Caen n’a gagné que quatre matchs cette saison, en quatorze rencontres, cela donne un aperçu de la mission qui l’attend. « On s’est compliqué la tâche en vue des playoffs. Il n’y a plus de question à se poser, il faut juste jouer chaque match à 200 %. Il faudra aborder les matchs à venir de la même manière que celui-là. On manque de confiance, mais l’approche du match était bien meilleure que lors des deux précédents contre Nantes et Cholet. On s’est donné une chance. C’est très frustrant. » Val Vanoise et Nantes précèdent désormais les Caennais au classement. Nantes, c’est justement le prochain adversaire du HCC, samedi prochain. Dunkerque suivra. Les six points avant la trêve sont de l’ordre du possible. « Il faut y aller tête baissée et essayer d’obtenir cet exploit que serait une participation aux playoffs. Ça ne va pas dépendre que de nous. À nous de digérer ces deux dernières défaites d’un but et de repartir de l’avant. Au moins arriver à la trêve sur une note positive, parce que ce sera de plus en plus dur à partir de janvier. »

Parrain Rubrique - HCC

filleencuisinesept15    

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr