craf2s sportacaen v2 4

Lisieux tout proche de l'exploit !

16 décembre 2015 Ecrit par  Julie Benoît

Handball. 9ème journée de Pré-Nationale. Ça y est : le leader cherbourgeois a perdu un point en concédant le match nul à domicile face à Lisieux ! Du coup, les positions se resserrent en haut du classement de Pré-Nationale masculine. Du côté des féminines, la surprise est venue de la victoire de Tourlaville contre Bréhal, qui quitte le podium. Le Chemin Vert de Caen en profite pour remonter dessus.

 

PRE-NATIONALE MASCULINE

 

Le classement

pnm 9j 1516

 

Les résultats

Cherbourg B 32 – 32 Lisieux

Déville 32 – 29 Tourlaville

Honfleur 32 – 35 Oissel B

Vernon B 20 – 34 St-Valéry

Gonfreville B 37 – 26 Eu

Césaire Levillain 29 – 24 Courseulles

 

C'était le match des extrêmes. Cherbourg, auréolé de ses 7 victoires, recevait Lisieux qui pointait à l'antépénultième place du classement. Ce ne devait être qu'une formalité. Bien sûr, il manquait dans les rangs des mauves l'excellent Geiling, appelé pour la première fois en ProD2. Mais que dire de Lisieux, venu à 9 seulement, avec un seul gardien et amputé de ses deux meilleurs buteurs, Bermont et Guérin ! Ce devait être une correction pour Lisieux, mais c'est Cherbourg qui a frôlé la correctionnelle. -5 lors de la première mi-temps, -2 seulement à la pause, les jaunes ne désarment pas. Cherbourg aura encore 4 buts d'avance en deuxième, avant que Lisieux ne recolle une première fois à la 40ème. De nouveau la JS va reprendre 3 buts d'avance, écart qui subsiste jusqu'à 5mn du terme. Le leader pense avoir fait le plus dur mais il n'en n'est rien. Les opiniâtres visiteurs s'accrochent, et passent même devant à 25 secondes de la fin du match. Et c'est finalement Cherbourg qui arrache le nul à 5 secondes du coup de sifflet final !

 

Derrière, Oissel et Déville se frottent les mains. Ils talonnent la JS à un petit point. Oissel est allé s'imposer avec autorité à Honfleur, privé de son buteur JB Villey. Les locaux auront mené le premier quart d'heure. +3 à la mi-temps pour Oissel, écart que les visiteurs vont s'évertuer à maintenir tout au long de la deuxième mi-temps, malgré les 9 buts de JM Eudeline.

 

Déville a souffert dans sa salle face à la lanterne rouge tourlavillaise, jamais très loin au final mais qui tarde à tirer le bénéfice de ses bonnes prestations. Égalité à la mi-temps, -1 à un quart d'heure du coup de sifflet final, malheureusement un cruel 7-0 scellera définitivement le sort des visiteurs, malgré un sursaut d'orgueil qui leur permettra de recoller à 3 buts au final. Encore raté pour les verts. « On jouait chez le deuxième avec deux joueurs absents et un joueur blessé, commente Cédric Langois, entraîneur de Tourlaville. Malgré tout, nous faisons une bonne première mi temps, sans pratiquer un beau handball. Grâce a des supériorités numériques, nous restons en course et à la mi temps nous sommes à 15-15. Le début de deuxième mi-temps a été compliqué, et après une blessure, nous avons dû nous adapter et faire évoluer des joueurs sur des postes inhabituels. La fatigue et les erreurs font basculer le match du coté de Déville. Les vacances arrivent, nous allons nous reposer et nous espérons repartir en 2015 avec (enfin) une victoire. »

 

Dans un match important du milieu de tableau, Césaire-Levillain s'est défait de Courseulles, exempt de victoire sur le terrain depuis le 10 octobre. Suite au forfait de Vernon la semaine passée, le manque de rythme s'est cruellement fait ressentir chez les visiteurs. La première mi-temps était pourtant à l'avantage des rouges, qui comptaient jusqu'à 4 buts d'avance. Mais les "tangos" ne s'en laissaient pas compter et passaient devant à la 42ème minute. S'en suivait un mano à mano pendant 10 minutes, puis Courseulles en panne de solution offensive laissait s'envoler les locaux à l'issue d'un 5-0 fatal. « Nous sommes tombés sur une équipe plus physique et expérimentée que nous, qui a parfaitement su exploiter nos faiblesses du moment. Nous avons manqué de rotations et mal géré nos temps faibles. L'apprentissage continue pour ce groupe très jeune mais il va falloir gagner des matches pour travailler dans la sérénité », note Olivier Bravard, le coach courseullais.

 

Dans les deux derniers matches de la journée, St Valéry s'est imposé à Vernon et Gonfreville a disposé d'Eu, deux équipes en difficulté actuellement.

 

La prochaine journée se jouera en partie la semaine prochaine. Ce sera la journée 6, reportée à cause des attentats. Seuls Courseulles et Césaire, encore en lice en Coupe de France, et leurs adversaires respectifs Tourlaville et Lisieux, devront attendre le mois de janvier pour y prendre part.

 

PRE-NATIONALE FEMININE

 

Le classement

pnf 9j 1516

 

Les résultats

Saint-Pierre/Lisieux 22 – 26 Octeville

Alençon 18 – 23 La Haye du Puits

Tourlaville 25 – 21 Bréhal

Bernay 13 – 32 Rouen

Chemin Vert 33 – 24 Falaise

Granville 28 – 20 Aumale

 

L’équipe réserve d’Octeville sur Mer se déplaçait à Lisieux. Et dans un match qu’elles ont dominé de bout en bout, les visiteuses se sont imposées 22 à 26, grâce notamment aux 7 buts de Caroline PIRROCHI. Après cette rencontre, les Calvadosiennes occupent la dernière place du championnat, et Octeville sur Mer pointe à la 5ème place.

 

La Haye du Puits se déplaçait à Alençon, dans un match important pour le maintien. Les visiteuses se sont imposées 23 à 18, après leur large victoire face à Lisieux la semaine passée. Elsa Seguineau, auteur de 8 buts, aura largement contribué à la victoire des haytillones. « Ce fut un match catastrophique, affirme Ludo Gautier, l'entraîneur manchois. Nous perdons plus d’une vingtaine de ballons. Nous faisons la course en tête, toujours un ou deux buts d’avance, et on gère plutôt bien leur prise en stricte, mais la seule chose à retenir de ce match, ce sont les 3 points de la victoire. »

 

La surprise de cette neuvième journée est venue de Tourlaville, vainqueur de Bréhal, 3ème avant se déplacement. Les filles de Régis Tohier, qui comptait le retour de deux joueuses, ont su aller chercher leur 2ème victoire de la saison au courage. « Nous avons pu profiter d’une équipe au complet, et après avoir encaissé un 4-1 en début de partie, nous avons su stabiliser notre défense pour reprendre confiance. Toujours au coude à coude, on aura dû attendre la moitié de la deuxième période, et des arrêts décisifs de notre gardienne, pour passer devant. C’est une victoire qui nous permet de respirer un peu. » Les Tourlavillaises s’imposent 25 à 21 dans leur salle, et remontent au classement avant la trêve.

 

Le leader rouennais se rendait à Bernay pour un choc des extrêmes. Sans trop de difficulté, et face à seulement 8 joueuses locales, les visiteuses ont logiquement dominé la rencontre. En menant 8-17 à la pause, Pauline BAZID (10 buts) et ses copines, se sont finalement imposées 32 à 13. Rouen est toujours premier, et le duel à distance avec son dauphin Granville continue.

 

Dans le Calvados, un derby avait lieu au Chemin Vert de Caen, qui recevait le "voisin" Falaise. Dans une première mi temps accrochée, 11-13 à la pause, les locales ont pris le match en main au cours du deuxième acte pour passer devant Falaise et s’imposer 33 à 24. Profitant du revers de Bréhal, le Chemin Vert monte sur la 3ème marche du podium.

 

Lors du deuxième choc des extrêmes du week-end, les Granvillaises recevaient Aumale, 8ème du championnat. Marion Guyot et ses 6 buts ont permis aux Manchoises de s’imposer 28 à 20, dans un « match compliqué, nous avons eu du mal à imposer notre rythme. On se laisse endormir, et on a lutté face à une bonne gardienne. Ce sont des joueuses assez physiques qui montent vite les ballons, mais en attaque placée, c’est l’opposé, et on s’est laissé bercer par leur jeu. L’essentiel est là : la victoire, mais sans la manière. Nous commençons à faire face à des problèmes d’effectif. »

 

Tout le monde n'est pas en vacances en Pré-Nationale féminine ! Trois matchs de report auront lieu ce week-end : Falaise – Alençon (vendredi, 20h45), Tourlaville – Chemin Vert (samedi, 20h) et Aumale – La Haye du Puits (samedi, 21h).

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés. Retrouvez bientôt le trombinoscope. 

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr