Handball. Sandra Jéhanne quitte Troarn

16 octobre 2017 Ecrit par 

En poste depuis un peu plus de trois ans, Sandra Jéhanne a décidé de quitter ses fonctions d’entraîneure à Troarn. La technicienne, salariée de la Ligue de Normandie de handball, renonce faute de temps. Elle a annoncé sa décision à ses joueuses samedi soir.

 

Sandra Jéhanne et Troarn, c’est fini ! La coach, qui est aussi cadre technique à la ligue, a finalement renoncé à ses fonctions dans le club pensionnaire de Nationale 3. Déjà désireuse de partir en fin de saison dernière, elle était restée faute de successeur pour prendre le relais. Quelques mois plus tard, les problématiques soulevées par la formation qu’elle mène à l’université de la Sorbonne l’ont incitée à passer la main. « Je ne peux plus assurer, reconnaît-elle. Gérer un groupe demande énormément de temps, je ne l’ai plus. Je ne peux pas faire les choses correctement. Je passe des semaines entières à Paris, durant lesquelles je ne peux pas entraîner. Je ne mets pas les ingrédients nécessaires. »

 

Le mémoire de recherche, mené dans l’ingénierie de la formation, s’ajoutant à son emploi du temps à la ligue, Sandra Jéhanne n’avait plus les capacités de s’investir pleinement. « J’étais déjà submergée alors que nous ne sommes qu’en début de saison. La décision a été très dure à prendre, mais cette équipe mérite un vrai investissement. » La mission revient désormais à Aymeric Grout. L’ancien adjoint de Sandra Jéhanne est lancé dans le grand bain du championnat de France. « Il va apprendre et progresser, souligne sa désormais prédécesseure. Je ne vois pas pourquoi ça ne marcherait pas. C’est un bosseur. » Aymeric Grout aura la lourde tâche de mener l’équipe en Nationale 2, à l’issue d’une saison où la Nationale 3 disparaîtra pour laisser place soit à l’échelon supérieur, soit à la Pré-Nationale. Les huit premières équipes de la poule monteront.

 

Le jeune homme devra d’abord prendre en main un groupe que Sandra Jéhanne guidait depuis un peu plus de trois ans. « J’ai la certitude qu’elles finiront dans les huit premières », assure la technicienne. Cette dernière a quitté l’EST sur une élimination valeureuse au troisième tour de la Coupe de France. C’est quelques minutes après la victoire de Conflans (N2) aux tirs au but qu’elle a annoncé sa décision. « Certaines joueuses l’ont accueillie de manière un peu tendue. Elles comprennent mes problématiques mais auraient aimé que je reste quand même… Partir comme ça, ça efface un peu les bons souvenirs qu’on a eus pendant trois ans. Je ne garde pourtant qu’une belle image de cette expérience, moi qui ne voulais pas avoir d’équipe féminine à la base. » L’aventure, ponctuée d’une montée en Nationale 3 et d’une brillante saison 2016-2017, aura été belle. Une nouvelle page doit désormais s’écrire pour Troarn et son ex-coach.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr