CL Colombelles

Avec beaucoup de retard, voici la galerie photos du match de handball qui a opposé Colombelles à Octeville-sur-Mer, samedi dernier (19-26).

Les croisés pour Sandrine Ratel

Sandrine Ratel, la handballeuse de Colombelles qui s'est blessée à trois secondes de la fin du match contre Octeville samedi dernier, souffre bien d'une déchirure des ligaments croisés du genou. Sa saison est terminée. Les sportives caennaises ne sont décidément pas épargnées cette saison, puisque Touty Gandega et Caroline Aubert (USOM basket) ont subi la même blessure, tout comme Kali Kouassi et Mathilde Tapin, les joueuses de l'Ovalie Caennaise, fin janvier à Bayonne.
Philippe Breysacher, l'entraîneur des handballeuses de Colombelles, est revenu sur la large défaite de son équipe contre Octeville, samedi soir (19-26). S'il refuse de voir tout en noir, il ne cache pas que son équipe est plus que jamais dans une spirale négative de laquelle il sera difficile de sortir.

Colombelles perd le match et Sandrine Ratel

Colombelles a concédé une nouvelle défaite, ce soir contre Octeville-sur-Mer, et reste bon dernier du classement de D2. Mais la soirée a surtout été marquée par la blessure de Sandrine Ratel. A trois secondes de la fin du match, l'arrière colombelloise (photo) s'est effondrée dans des cris déchirants. Elle a, semble-t-il, perdu connaissance pendant quelques secondes. Il est probable qu'elle se soit rompue les ligaments croisés. De quoi plomber encore un peu plus une ambiance déjà très morose, puisque Colombelles s'est incliné 19-26 à cause principalement d'une attaque défaillante.

Ils sont promus, ils sont normands, mais la comparaison s'arrête là. Colombelles et Octeville-sur-Mer ne jouent pas dans la même cour en deuxième division féminine de handball. Les représentantes de la Basse-Normandie sont dernières du classement et n'ont plus gagné depuis le 24 octobre. Leurs collègues de Haute-Normandie occupent la sixième place et viennent d'écraser Noisy-le-Grand. Les deux équipes s'affronteront ce soir dans le petit gymnase Pierre-Rival (20h30).
Colombelles n'a pas démérité à Mérignac mais n'a pas été en mesure de réaliser l'exploit contre le cinquième de D2, samedi soir. Après une entame de match en faveur des Normandes, Mérignac a pris son envol (13-7, 19') et a confirmé son avance tout au long de la première mi-temps (22-16, 30'). Au retour des vestiaires, Colombelles s'est accroché jusqu'à réduire son retard à trois unités (23-20, 37' et 25-22, 40'). Mais les Méricagnaises ont rapidement repris huit buts d'avance pour se mettre définitivement à l'abri. Philippe Breysacher dresse l'analyse de cette rencontre.

Colombelles s'incline nettement à Mérignac

En petite forme depuis plusieurs mois, Colombelles, privé en plus de sa capitaine Alisson Breysacher, s'attendait à un match difficile à Mérignac. Il ne s'était pas trompé. Les joueuses de Philippe Breysacher n'ont pas fait le poids contre les cinquièmes de D2, malgré les huit buts de Ndona Bassarila. Les Girondines se sont rapidement détachées en première mi-temps jusqu'à mener de huit buts. Le CLCH a limité l'écart en deuxième période mais n'a jamais pu reprendre espoir. Après un match très offensif, il s'incline 37-30.

Ce sera dur pour Colombelles à Mérignac

Les handballeuses de Colombelles s'attendent à souffrir, ce soir à Mérignac. Désormais lanternes rouge de deuxième division, à deux points cependant de la dixième place, elles affrontent le cinquième du classement, qui les avait toutefois battu de peu au match aller. Cette rencontre marque le début de la phase retour.

Colombelles peut s'en vouloir

Après sept défaites consécutives, Colombelles était bien parti pour renouer avec le succès, samedi soir face à Noisy-le-Grand. En tête quasiment d'un bout à l'autre de la rencontre, elles disposaient de quatre buts d'avance en fin de match. Mais, incapables de gérer leur stress, elles ont craqué dans la dernière minute de jeu pour concéder le match nul (21-21). « Des joueuses qui doutent se mettent à jouer à l'envers », déplore Philippe Breysacher.

Une vingtaine de photos du matchde handball féminin entre Colombelles et Noisy-le-Grand (21-21) sont disponibles à la suite de ces lignes...

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr