Marie Gagez (CL Colombelles) : « Au moins, on a la hargne »

26 septembre 2017 Ecrit par 

Marie Gagez est la nouvelle capitaine du CL Colombelles Handball. L’arrière gauche, meilleure buteuse de son équipe lors des deux premiers matchs (5 buts à Angoulême, 7 contre Nantes), revient avec nous sur le début de saison et les nouvelles perspectives du CLCH.

 

Marie, vous faites un bon match dans l’ensemble contre Nantes mais vous semblez encore piocher physiquement…

Oui, on avait deux rotations, alors c’était compliqué sur la fin. On pèche un peu physiquement, on fait des erreurs par manque de lucidité, notamment des pertes de balle. Anaïs (Thépaut) nous a fait du bien derrière, heureusement. On fait des petites erreurs de jeunesse. Si elle n’avait pas fermé la boutique, ça aurait été plus compliqué (sourire). Dans l’ensemble, on s’est battu jusqu’au bout. On n’est pas forcément favori sur les feuilles de match, mais on a au moins la hargne.

 

Comment vis-tu ce début de saison où on sent que la dynamique reste à créer ?

Il ne faut pas oublier que les jeunes qui sont là, soit elles ne jouaient pas une heure l’année dernière, soit elles n’ont jamais connu la N1. Il faut que cela prenne. Ce n’est pas forcément très facile. On a un groupe assez soudé, donc je pense que ça va partir. Mais c’est toujours sur le physique que ça va jouer. L’envie, on l’a. À nous d’être peut-être plus concentrées sur les phases de jeu où on est en manque de lucidité et de physique pour ne pas faire des erreurs flagrantes. Ça le fera peut-être, on verra (rire).

 

Le point fort de la jeunesse, c’est souvent la course. Est-ce que vous êtes obligées de jouer à contre-nature compte tenu du manque de rotations ?

C’est là qu’il faut essayer de faire parler l’expérience des plus âgées. Il faut courir au bon moment. Il faut continuer à courir parce que ça devrait être notre jeu : beaucoup de défense, et montée de balle. Pour l’instant, ce n’est pas le cas. Notre défense n’est pas encore en place, et on n’a aucune contre-attaque. Il va falloir s’atteler à ça. Ces deux secteurs peuvent être nos points les plus forts. Si on arrive à mettre ça en place, à bien travailler en défense et à courir à bon escient ensuite, on arrivera à passer devant des équipes jeunes qui courent aussi, comme Nantes.

 

Plusieurs cadres sont parties cet été. Celles qui restent, comme toi, sont-elles amenées à avoir un rôle encore plus important ?

On avait déjà ce rôle l’année dernière. Il est encore plus présent parce qu’il y a beaucoup de jeunes. Ce qui est le plus compliqué, c’est de gérer sa propre performance et de gérer l’équipe en même temps. Mais ce rôle de leader, on l’a depuis quelques années maintenant.

 

Personnellement, tu pèses toujours autant sur le jeu de ton équipe…

J’ai quelques pépins physiques, c’est un peu dur en ce moment. Je joue blessée. Pour l’instant, je tiens, mais je ne vais pas tenir longtemps… Néanmoins certaines joueuses sont obligées de jouer une heure, il n’y a pas le choix.

 

Comment abordes-tu cette saison sans vrai enjeu, ni descente en raison de la refonte des championnats, ni montée possible ?

 

Le fait qu’il n’y ait pas de descente, je n’y pense pas du tout. Quand je commence un championnat, c’est pour être le plus haut possible. Je ne me contenterai pas de la deuxième moitié de tableau. Notre objectif à Colombelles a toujours été de figurer dans les cinq-six premiers. Certes, c’est une année de transition, mais on ne joue pas pour être dixièmes. Si on partait comme ça, on ne ferait pas de hand à ce niveau-là. On veut se faire plaisir sur le terrain en jouant bien, et du coup gagner le plus de matchs possible. Ce n’est pas évident mentalement quand on perd beaucoup de matchs. Et le plaisir passe par les victoires. 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr