Maintien quasi-acquis pour Colombelles

01 mai 2017 Ecrit par  Léa Quinio

Handball. Colombelles 28 – 22 Fleury, 18e journée de Nationale 1 Féminine. En ce long week-end de trois jours, Colombelles recevait Fleury-Loiret samedi soir (20h45) à Hidalgo. Le CLCH s'est finalement imposé de six buts, non sans difficultés dans un début de rencontre mitigé, face à l'avant-dernier du championnat.

 

 

Au match aller, Colombelles s'était imposé sur le score de 25 à 23 face à cette jeune équipe de Fleury à l'extérieur. Favorites sur le papier pour cette 18e journée de N1F, les colombelloises n'ont pas eu la tâche facile à domicile. Avec un entame de match très approximative offensivement, les jaunes et noires ont heurté le poteau de la cage adverse à plusieurs reprises mais ont aussi perdu de nombreux duels face à Honsai, auteure d'une grande prestation avec 9 arrêts à la clé. Il a fallu attendre presque cinq minutes de jeu avant de voir les filets trembler pour la première fois, œuvre de la revenante Marie Gagez, pourtant pas alignée dans le 7 de départ, qui venait transformer son penalty (1-0, 4'19). Solides en défense, les colombelloises n'exploitaient pas à bon escient les ballons récupérés en ce début de rencontre. Leurs erreurs offensives ne permettaient pas de creuser l'écart avec Fleury. « On a eu un début difficile parce qu'on s'est mises à leur rythme de jeu. On s'est fait endormir. Après on a réussi à prendre les devants en les faisant courir », tient à préciser Jeanne Godey, jeune colombelloise.

 

Avec seulement quatre réalisations de chaque côté au quart d'heure de jeu (4-4, 15'), l'entraîneur colombellois, contraint de prendre un temps mort (16'25), souhaitait remobiliser ses troupes. Plus concentrées et habiles devant la cage adverse, les colombelloises gardaient leur avantage mais sans inquiéter les orléanaises, bien emmenées par le bras droit de Fofana (9 buts). Anaïs Thépaut, gardienne colombelloise, relançait intelligemment plusieurs fois Marie Gagez, Mathilde Ruel ou encore Marie François en contre-attaques pour garder leur minime longueur d'avance avant de rentrer aux vestiaires (12-11, 30').

 

gagez fleury 1617

 

Défense de choc, Cenedese en feu

 

De retour sur le terrain, les colombelloises semblaient cette fois imposer leur rythme de jeu. La pression commençait à monter dans les deux camps, sans affoler le CLCH. Avec trois buts inscrits en l'espace de deux minutes par le biais de Maud Gilbert à deux reprises, puis de Marie Cenedese, toutes les joueuses de la banlieue caennaise ont mis la main à la pâte. Privé des sœurs Gaignon (blessées), JB Martin a fait tourner l'effectif à l'image d'Emma Scherer qui, une fois entrée, a largement été à la hauteur avec un 2/2 au tir.

 

Leur application défensive, force de l'équipe depuis le début de saison, passait tout d'abord par « de grosses performances des gardiennes » ce samedi soir, comme le souligne le coach du CLCH (Thépaut : 4 arrêts ; Hamel : 8 arrêts). Offensivement, la différence s'est faite sur leur réalisme au tir et leur jeu avec la pivot, Marie Cenedese, très efficace. Auteure de 8 buts sur 9 tentatives, Cenedese a pris le dessus sur Honsai en seconde période avec cinq réalisations à son actif.

 

Fleury à bout de souffle

 

Venue avec un effectif relativement restreint (seulement deux remplaçantes), cette jeune équipe de Fleury semblait avoir tout donné en première période. Avec très peu de rotations effectuées par l'entraîneur Xavier Geffriaud, ses protégées semblaient être asphyxiées par les montées de balle colombelloises et leur vitesse de jeu. Reléguées à trois longueurs à vingt minutes du coup de sifflet final (18-15, 39'), les joueuses venues d'Orléans ont notamment souffert dans le dernier quart d'heure de jeu (8 buts encaissés). Les nombreux arrêts d'Hamel, portière colombelloise, et les interceptions de la défense permettaient à Tracol ou Gilbert d'enfoncer véritablement le clou.

 

francois fleury 1617

 

« Une saison à rebondissements »

 

7ème du classement avec 31 points en poche, Colombelles semble avoir fait un grand pas vers le maintien. Mathématiquement pas encore acquis, le CLCH est tout de même en bonne voie pour évoluer une nouvelle fois en Nationale 1 la saison prochaine, de quoi réjouir l'entraîneur JB Martin « À moins d'un tremblement de terre, le maintien est acquis. Cela nous rassure pour la fin de saison et je tiens à féliciter les filles pour leur état d'esprit et leur travail. C'est de bon augure pour le reste du championnat. » À quatre rencontres de la fin de la saison, dont deux face à des adversaires normalement à leur portée (Conflans et Bègles), les colombelloises ont encore des choses à prouver. Avec une infirmerie qui ne s'est pas désemplie tout au long de la saison, JB Martin souhaite souligner : « On a eu une saison à rebondissements avec toutes nos blessées. On sait qu'on n'est pas à notre place au classement et on veut encore le montrer lors des 4 prochaines rencontres. On a encore des points à prendre, donc on va pas s'en priver. »

 

Colombelles : Cenedese 8, François 3, Gagez 6, Gilbert 4, Godey, Ruel 2, Scherer 2, Serdarevic 1, Tracol 2. GB : Thépaut (4 arrêts), Hamel (8 arrêts).

Fleury-Loiret : Arnaud, Atila 4, Dorp 4, Dubois 1, Fofana 9, Peillon 1, Scheid 2, Vialatte 1. GB : Honsai (9 arrêts).

 

Prochain match : Dimanche 07 mai : Nantes – Colombelles (16h00).

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr