craf2s sportacaen4

Colombelles poursuit sur sa lancée

26 mars 2017 Ecrit par  Léa Quinio

Handball. Colombelles 26 – 22 Angoulême, 14ème journée de Nationale 1 Féminine. Ce samedi, le CL Colombelles Handball reprenait du service face à Angoulême, quatrième du classement au coup d'envoi. Les Jaunes et Noires ont livré un match plein pour l'emporter et confirmer leur bel état de forme du moment.

 

Trois semaines de coupure entre la victoire obtenue en terre bretonne et la réception d'Angoulême pouvaient-elles remettre en question la bonne dynamique des Jaunes et Noires ? La réponse est non. « On avait bien préparé ce match, confirme Jean-Baptiste Martin. Les trois semaines de coupure nous ont permis de nous préparer correctement pour relancer notre saison à domicile. C'était vraiment important de gagner ce soir. » Les Colombelloises ont réussi, de nouveau, à s'imposer face à une équipe de haut de tableau et l'ont fait « avec la manière », ajoute-t-il, satisfait de la prestation de ses joueuses.

 

ruel angouleme 1617

 

Après un départ relativement brouillon aussi bien du côté du CLCH que visiteur, les locales viraient en tête au bout de quelques minutes de jeu (3-2, 5'). Les nombreuses pertes de balles lors de contre-attaques auraient pu mettre en danger les Colombelloises, mais Angoulême n'en profitait pas pour prendre l'ascendant. Au coude à coude pendant une dizaine de minutes, les locales creusaient légèrement l'écart par l'intermédiaire de Marlène Gaignon (6-4, 12'), auteure d'un 5/5 au tir, ou encore de Marie François (7-4, 13').

 

Encore un gros travail défensif

 

Si les Calvadosiennes ont réussi à faire douter l'adversaire, c'est encore une fois grâce à leur défense difficilement franchissable. À nouveau, cette défense passait d'abord par une bonne prestation des gardiennes locales. Les arrêts de Mathilde Hamel (6 arrêts en première mi-temps) et Anaïs Thépaut (9 arrêts en deuxième mi-temps) ont été décisifs et offraient un gain de confiance aux Jaunes et Noires. Celles-ci profitaient des erreurs adverses pour infliger un +4 peu après le quart d'heure de jeu. La première période se clôturait sur un score de 15-13 en faveur des locales, synonyme d'une partie animée mais relativement serrée.

 

serda angouleme 1617

 

Au retour des vestiaires, les filles de JB Martin restaient dans la même dynamique, en gardant leur avantage, parfois minime, jusqu'au bout. « Le fait qu'on ait mené tout au long de la rencontre nous a permis d'avoir un peu d'assurance quand on avait un petit coup de mou et de repartir de l'avant », estime Marie François, alignée à nouveau dans le 7 de départ. La prestation d'Angoulême, quelque peu décevante à l'image d'un coach démuni de solutions, nous laissait perplexe quant aux longueurs d'écart séparant les deux formations.

 

« On n'est pas à notre place »

 

Au cœur de la deuxième période, les Colombelloises conservaient toujours au minimum deux buts d'avance sur les joueuses venues de Poitou-Charentes. Cette rencontre permettait une nouvelle fois aux jeunes de s'exprimer, à l'image de Mathilde Ruel, à l'aile, qui aggravait le score d'un +5 en gagnant son duel face à Constantin (21-16, 39'). À l'écoute d'un entraîneur ravi, « ce match confirme la bonne dynamique dans laquelle on est en ce moment. On a toujours envie de faire mieux car on n'est pas à notre place dans le classement. Les filles l'ont encore prouvé aujourd'hui. »

 

cenedese angouleme 1617

 

L'objectif du maintien se confirme petit à petit dans les têtes des joueuses et staff colombellois, d'autant plus que les trois équipes du bas de tableau ont une nouvelle fois sombré ce week-end. La force de cette équipe règne dans leur cohésion d'équipe, mêlant à la fois anciennes et jeunes. Marie François témoigne : « On a montré que l'on était toutes ensemble. On a une parfaite entente dans l'équipe et c'est ce qui fait notre force cette année : le fait d'être soudées est un plus ». Des propos confirmés par son entraîneur, satisfait de l'état d'esprit de ses joueuses. « Je suis content pour les filles car elles se bagarrent du début à la fin, toutes ensemble. Il y a une véritable alchimie entre les anciennes et les plus jeunes. Elles tirent toutes dans le même sens. Toutes les joueuses méritent leur place, et on travaille dans la bonne humeur. »

 

L'enchaînement de deux victoires au cours du mois de mars permettrait aux Normandes de prendre davantage confiance et d'évacuer le restant de pression lié au maintien. Malgré tout, le plus dur reste à faire en se déplaçant tout d'abord à Bergerac le week-end prochain. «  On sait qu'on est attendues là bas, et que ça ne va pas être facile. Elles sont favorites mais on a rien à perdre », estime JB Martin.

 

Colombelles : Cénédésé 6, François 2, Gaignon-Duval 2, Gaignon 5, Gilbert 2, Godey, Ruel 4, Scherer, Serdarevic 4, Tracol 1. GB : Hamel (6 arrêts) et Thépaut (9 arrêts).

 

Angoulême : Bourcier, Courcelles 8, Couvidat, Femel 1, Gomaa Ahmed Abdeltalib 4, Jacques 2, Jonvel 3, Kablouti 1, Sawaneh 3, Sylvy-Aliba-Blois. GB : Constantin (10 arrêts) et Deschamps-Frilley (9 arrêts).

 

joie angouleme 1617

 

Prochain match : Bergerac – Colombelles, Samedi 01 Avril, 20h45. 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés. Retrouvez bientôt le trombinoscope. 

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr