Maud Gilbert : « La mayonnaise n’a pas pris »

25 mars 2017 Ecrit par 

Handball. Colombelles – Angoulême, 14ème journée de Nationale 1 féminine (ce soir, 20h45). Le CL Colombelles Handball reprend aujourd’hui sa drôle de saison. Vainqueurs de Landi-Lampaul au début du mois, les Colombelloises vont tenter de s’inscrire dans la continuité trois semaines plus tard devant le quatrième du classement.

 

Au neuvième rang de Nationale 1, Colombelles respire un peu mieux depuis son succès breton mais n’est pas encore totalement à l’abri du danger. « Est-ce qu’on est sous la menace ? Je ne sais pas, répond Maud Gilbert. On se sent sereines, même si on n’a pas le droit au faux-pas. On veut gagner et ne pas se mettre plus de stress. J’espère que la coupure de trois semaines ne va pas enrayer notre dynamique. » Le CLCH a besoin d’une série pour ne plus avoir à jeter des regards anxieux dans son rétroviseur. Il en est certain, c’est beaucoup plus haut qu’il devrait être. Deuxièmes la saison dernière, les Normandes ont certes perdu des éléments majeurs dans l’intervalle, à commencer par leur staff, mais elles ont les capacités d’être bien au-dessus. « On a largement la place d’être dans le top 5, soutient Maud Gilbert. Je ne sais pas ce qui manque… On est toutes frustrées de ne pas pouvoir donner ce qu’on devrait donner. Il y a peut-être un manque de rigueur. C’est un peu une saison de transition. Les filles comme JB (Martin, l’entraîneur, ndlr) ont du mal à trouver comment travailler ensemble. La mayonnaise n’a pas pris. On n’arrive pas à être ensemble. »

 

Les capacités sont pourtant bien présentes, y compris chez les jeunes pousses aux responsabilités accrues. « Il y a du talent, soutient le couteau suisse du CLCH. Il faut les pousser vers le haut. » Marie François monte en puissance et se fait de plus en plus remarquer du haut de ses 18 ans. Avant de se blesser à nouveau, Pascale Schopp avait montré une partie de son panel technique hors du commun. Emma Scherer et Jeanne Godey ne sont pas loin. Quant à la "fausse" jeune Mathilde Ruel, elle est de plus en plus incisive. Enfin, le retour d’Anaïs Thépaut solidifie la cage colombelloise. « J’ai confiance en nous, je sais qu’on est capable de faire de très bons matchs, poursuit Maud Gilbert. Ce qui nous tient, c’est notre état d’esprit. On a un très bon groupe, qui vit bien et apprécie d’être ensemble. Le retour de Lorette (Morel) sur le banc nous fait du bien aussi. » L’ancienne capitaine apporte sa sérénité et rassure un effectif de valeur qui n’attend peut-être que le déclic.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr