Colombelles se rassure à Fleury

28 novembre 2016 Ecrit par 

Handball. Fleury Loiret B 23 – 25 Colombelles, 7ème journée de Nationale 1 féminine. Colombelles a sûrement poussé un "ouf" de soulagement, samedi soir, après la victoire obtenue face à l’équipe réserve de Fleury. En déplacement, les Colombelloises ont su trouver les ressources pour faire basculer le match dans le money time.

 

Le Club Laïque Colombelles respire un peu mieux ! Son déplacement chez la réserve du Fleury Loiret samedi soir s’est conclu sur une victoire précieuse, mais compliquée. « Quand trois joueuses de l’équipe première descendent en réserve et que l’entraîneure de la D1 est sur le banc, cela ne facilite pas les choses, commente Jean-Baptiste Martin. L’essentiel a été réalisé : on a réussi à sortir de cette spirale de résultats négatifs. Les filles sont allées chercher la victoire ensemble. » Le collectif colombellois a dû compenser le manque de chance du moment, les trois pivots (Marie Cénédésé, Pauline Hamel et Clarisse Vallée) étant blessées. Les Jaunes et Noires ont été menées au score pendant une longue partie de la rencontre, dans la continuité d’une entame hasardeuse. Menées 5-2 (8’) puis 7-3 (12’), elles ont mis un quart d’heure à rentrer dans le match. « On a bafouillé, perdu des ballons assez facilement. » L’égalisation de Maud Gilbert après un 5-0 des visiteuses était un premier avertissement majeur, avant le 4-0 précédant la mi-temps et offrant aux Normandes leur premier avantage de la partie (11-13, 30’).  « On a réussi à se mettre en place défensivement et à respecter le projet de jeu offensivement. »

 

Lancé pour de bon, Colombelles ? Pas tout à fait. L’écart était maintenu pendant quelques minutes seulement en début de deuxième période (13-16, 35’). Les locales remettaient rapidement les pendules à l’heure (16-16, 38’). « Fleury est revenu avec de meilleures intentions. Nous, on avait passé une partie de la mi-temps à bricoler pour que Marie Gagez puisse rejouer après s’être ouvert le cuir chevelu à la 20ème minute. » Le début d’un chassé-croisé qui allait voir les deux équipes se tenir en un point seulement pendant dix bonnes minutes (20-19, 50’). Fleury remettait toutefois une couche à l’attaque des dix dernières minutes, et l’opération se compliquait singulièrement pour les visiteuses (23-20, 56’). « J’ai cru qu’on allait encore perdre un match à notre portée », reconnaît Jean-Baptiste Martin. Le money time flamboyant de ses joueuses en a décidé autrement. Un 5-0 pour conclure, avec Marie Gagez au penalty et Maud Gilbert en dernière lame, a eu raison des jeunes joueuses adverses. « Ce match, on le gagne défensivement. Marion Gaignon (8 buts) et Marie Gagez (6 buts) ont été en réussite devant le but, mais Maëlle Tracol et Marlène Gaignon ont été vraiment importantes face aux joueuses clés de Fleury. Les jeunes ont apporté de la fraîcheur et contribué à la victoire. »

 

L’autre grande satisfaction de la soirée s’appelle Oana Stan. En difficulté – c’est peu de le dire – depuis le début de la saison, la gardienne roumaine a enfin apporté la plus-value espérée. À croire que les mots de Jean-Baptiste Martin ont porté leurs fruits. « Elle n’était pas dedans en début de deuxième mi-temps. Je me suis fâché. Dans les cinq dernières minutes, elle ne prend plus un but. » Colombelles sort de sa spirale de défaites sans prendre beaucoup d’air sur la zone rouge, Bègles ayant accroché le nul à Nantes (27-27). Nantes, c’est justement le futur adversaire des Colombelloises, samedi prochain au gymnase Hidalgo. « C’est une équipe réserve, à nouveau, dont la D1 ne jouera pas. Le travail de vidéo sera important, mais il faudra d’abord se concentrer sur nous. » Privé de Marie Cénédésé jusqu’en 2017 (elle souffre d’une déchirure musculaire), le CLCH va encore devoir serrer les rangs et les dents. Nantes, bien qu’irrégulier, n’est pas cinquième pour rien… Mais puisque dans ce championnat dense, « tout le monde est capable de créer la surprise », Colombelles serait bien avisé de confirmer son regain de forme pour se rapprocher du ventre mou.

 

Colombelles : François, Gagez 6, Gaignon-Duval 8, Gaignon 3, Gilbert 2, Ruel 2, Scherer, Schopp 1, Tison, Tracol 3. GB : Stan et Hamel.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr