Handball. Des regrets pour le Caen Handball

15 novembre 2017 Ecrit par 

Handball. Sélestat 30 – 29 Caen, 9ème journée de Proligue. Le Caen Handball a concédé sa deuxième défaite consécutive, la troisième en quatre matchs, ce mercredi soir à Sélestat. Les Caennais ont été dans le coup tout au long de la rencontre mais, faute de défense solide et de suffisamment de stabilité dans leur jeu d’attaque, ils ont fini par rompre.

 

Le Caen Handball est bon pour les regrets ! Valeureux jusqu’au bout contre Sélestat, puisqu’ils ont eu la balle de l’égalisation dans les trente dernières secondes, les Vikings ont concédé en Alsace leur quatrième défaite de la saison. Pas la moins rageante, donc, tant ce match aurait pu tourner d’une autre manière avec quelques « si » mieux maîtrisés. En vrac ? Les dix-neuf minutes sans le moindre arrêt pour Luka Arsenic, transparent cinq jours après son phénoménal total de 21 parades réalisé contre Pontault-Combault. Son remplacement par Denis Serdarevic, plus performant mais pas non plus transcendant (7/22, en comparaison aux 2/16 de Luka Arsenic), a permis à Caen de s’appuyer davantage sur son dernier rempart. À l’arrivée, les 30 buts encaissés, dont neuf signés de la menace numéro 1 Arthur Anquetil, obligeaient le Caen Handball à sortir le grand jeu en attaque. Les Vikings ont rivalisé, mais pas suffisamment pour ramener au moins un point.

 

 

Les Caennais ont viré en tête à seulement deux reprises : juste avant la mi-temps via Maxime Langevin, auteur d’un bon match (6 buts, 14-15, 30’), et à la 53ème minute par Macira Sacko (26-27). À chaque fois, Sélestat est revenu fissa. Mais pourtant, Caen n’a décroché dans ce match, ne déplorant pas plus de trois buts de retard. À chaque accélération alsacienne, Caen a su trouver du répondant, malgré le zéro pointé de ses pivots (0/1 à trois) ou celui d’Adrian Rosales Pousada (0/2). Nenad Zeljic, épatant en deuxième mi-temps (cinq buts dans le dernier quart d’heure) et auteur de six réalisations, Maxime Langevin et Skirmantas Pleta ont porté l’attaque caennaise, à laquelle ont également contribué les quatre penaltys de Yannis Mancelle et le 4/6 de Macira Sacko. Caen pourra encore maudire son nombre de pertes de balle trop conséquent (douze) et les neuf parades réalisées en tout et pour tout. La semaine, les 21 de Luka Arsenic n’avaient eu aucune incidence sur le résultat final. Frustration quand tu nous tiens !

 

 

Sélestat 30 – 29 Caen

MT : 15-16

 

Sélestat : Larouche 1, Nyembo 2, Valentin, Cauwenberghs 4, Djeric, Pereira 3, Bottlaender, Gutfreund, Schneider 1, Eudaric 1, Anquetil 9, De Beule 5, Seri 4. GB : Ravensbergen 15/42, Kieffer 0/2.

 

Caen : Moran 1, Pleta 5, Allais, Langevin 6, Mancelle 5, Zeljic 6, Rosales, Sacko 4, Garcia 1, Aguilar, Rossi, Corneil 1. GB : Serdarevic 7/22, Arsenic 2/16.

 

 

18’43 premier arrêt du match pour Caen, il est signé Denis Serdarevic, après un 0/9

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr