Handball. Choc au sommet pour le Caen Handball

10 novembre 2017 Ecrit par 

Handball. Caen – Pontault-Combault, 8ème journée de Proligue (ce soir, 20h30). Le Caen Handball sera-t-il leader à l'issue de cette huitième journée, ou bien cinquième ? Les deux cas de figure font partie des nombreuses hypothèses attachées à une soirée qui s'annonce passionnante. Caen, troisième à un point des co-leaders, peut espérer virer en tête.

 

Et si le Caen Handball devenait ce soir leader de Proligue ? L'hypothèse n'a absolument rien d'ubuesque. Une victoire caennaise sur Pontault-Combault couplée à une défaite de Chartres sur le terrain de Créteil – rien d'impossible malgré le départ timide des Franciliens – offrirait la première place aux Vikings. La surprise du début de saison ferait encore un peu plus sensation. 

 

 Caen ne s'enflamme (toujours) pas

 

Sauf que... Le tableau de cette huitième journée offre aussi une seconde lecture. Si la hiérarchie est parfaitement respectée ce soir, Caen sera cinquième. Istres et Dijon, tous deux opposés à l'un des trois co-derniers, n'attendent qu'un faux-pas des Normands pour grappiller une place. Alors ces derniers se gardent bien de tout excès d'enthousiasme. « Jusqu'à présent, on a réellement pris les matchs un par un, précise Thomas Lamora. On a fait deux boulettes contre Nancy et Cherbourg, qui ont été compensées par deux exploits à Créteil et Istres. Il faut d'abord faire un bon match contre Pontault-Combault, le gagner, et on verra où cela nous mènera. »

 

Caen, qui n'est déjà plus qu'à une victoire de son total de la saison dernière, reste tranquille mais « savoure » sa superbe dynamique actuelle. Une victoire sur Pontault-Combault, arrivé deuxième de Proligue la saison dernière, serait mieux encore qu'une confirmation de sa forme du moment. Elle n'aura toutefois rien d'aisé. Les Pontellois, sûrement vexés d'avoir perdu vendredi dernier contre Cherbourg (30-33), seront revanchards. « Je pense qu'il leur est arrivé la même chose que nous la saison dernière, analyse Thomas Lamora. Avant d'accueillir Cherbourg, ils avaient affronté Paris en Coupe de la Ligue. Il y a sûrement eu un effet PSG. » Cet effet PSG, Caen l'avait payé cher à l'automne dernier. Reste à savoir si, du côté francilien, il se prolongera ce soir. Pas sûr du tout !

 

 Un match ouvert

 

Pontault-Combault arrivera probablement au Palais des Sports avec méfiance. Sa récente défaite, qui a mis fin à six matchs d'invincibilité, est un avertissement dont le co-leader tiendra forcément compte. Et son adversaire a tout lieu de lui inspirer beaucoup de prudence. « Ils prennent ce match très au sérieux, estime Thomas Lamora. Ils ne vont pas venir détendus, ils ont la pression. » Contraints au match nul lors de leurs deux derniers déplacements à Caen, les Pontellois savent à quoi s'attendre. Caen aussi. « C'est une équipe très complète où le danger vient de partout. » Élu meilleur joueur du mois d'octobre en Proligue, le demi-centre Aurélien Tchitombi mène parfaitement cet ensemble homogène. 

 

Le Caen Handball, de son côté, aborde avec confiance et sérénité le rendez-vous. « Si on joue comme on sait le faire, on doit être capable de battre Pontault-Combault, estime Thomas Lamora. On a l'avantage d'évoluer à domicile. C'est un match de haut de tableau, très ouvert. » Il n'y a pas si longtemps, Caen l'aurait préparé avec l'étiquette du Petit Poucet. Cette semaine, c'est un troisième ambitieux et sans complexe qui a échafaudé ses plans en vue d'un sixième succès. 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr