Handball. Luka Arsenic se fait une place au Caen Handball

03 novembre 2017 Ecrit par 

Handball. Caen – Limoges, 7ème journée de Proligue (ce soir, 20h30). Après un week-end de répit, la Proligue reprend ses droits, ce soir. Caen tentera ainsi de faire oublier la défaite concédée à Nancy il y a quinze jours. Dans les buts, Luka Arsenic cherchera pour sa part à confirmer ses progrès. Le jeune gardien serbe reste sur une belle prestation.

 

Le début de saison réalisé par Denis Serdarevic, prépondérant dans les succès remportés par son équipe, l’ont réduit à un rôle restreint. Luka Arsenic, arrivé cet été au Caen Handball, a traversé les premiers mois de compétition dans l’ombre de son binôme. À Istres et Nice, il n’avait eu que quelques minutes à se mettre sous la dent. Contre Créteil, Cherbourg et Vernon, il n’était entré que pour suppléer Denis Serdarevic, sans démarrer la rencontre comme titulaire. Le gardien serbe a dû attendre le déplacement à Nancy pour voir ses responsabilités grandir. Luka Arsenic a sauté sur l’occasion pour réaliser 14 parades, de loin son meilleur total de l’exercice. « J’aurais pu en faire cinq ou six de plus, déplore-t-il toutefois. Je dois faire mieux. »

 

Arrivé tout droit de Serbie, où il avait cumulé les titres nationaux avec son équipe de Novi Sad, Luka Arsenic est encore en phase d’adaptation. Pourtant, à en croire Thomas Lamora, il n’est déjà pas sans apporter satisfaction. « Luka a peu joué mais il a fait son job à chaque fois qu’il est rentré, souligne son vice-président. À Créteil, il a fait trois arrêts décisifs. Contre Vernon et Cherbourg, il a été très bon. Je suis persuadé qu’il est amené à être de plus en plus performant et que nous pourrons jouer sur sa complémentarité avec Denis. Si Denis se maintient à ce niveau et que Luka monte en puissance comme je le pense, on va avoir une sacrée paire de gardiens. » Or Caen est déjà bien pourvu en la matière. Sa quatrième place au classement des défenses (26,3 buts encaissés par match) va de pair avec une moyenne de 14,1 arrêts réalisés par ses gardiens à chaque rencontre.

 

« J’ai fait le bon choix en venant à Caen »

 

Il n’empêche, la marge de progression est évidente pour Luka Arsenic. « Tout est différent ici pour moi, rappelle-t-il. C’est un nouveau départ et je dois m’adapter. Il faut que je progresse. C’est du parce que c’est la première fois que je pars durablement de mon pays. Mais le club m’a bien reçu et je vais vite retrouver mon meilleur niveau. » Pas très grand (1,86 mètre), mais particulièrement vif et explosif, ce qui lui vaut de réaliser régulièrement des coups d’éclat aux six mètres, Luka Arsenic reste un gardien en devenir. « Il a eu un peu de mal au début,  admet Thomas Lamora. Ce n’est pas le même handball que celui auquel il était habitué en Serbie, et ce n’est pas un gardien expérimenté. Il est jeune. Il a un an de moins que Denis. »

 

Luka Arsenic, qui n’a pas la barrière de la langue avec le Franco-Bosnien Denis Serdarevic, va pouvoir s’aguerrir dans les semaines et les mois à venir. Il s’est engagé pour deux saisons en faveur du Caen Handball, qui cherchait un gardien à associer à Denis Serdarevic suite à la non-conservation de Stanko Abadzic. « Denis avait fait une bonne fin de saison 2016-2017. On avait cette certitude, mais on voulait un gardien complémentaire dans le style. » Luka Arsenic, de son côté, aspire à poursuivre son développement. « J’ai fait le bon choix en venant à Caen, dit-il. Je suis un jeune gardien et c’est un bon championnat pour moi. Je vais voir si je suis capable de m’imposer ici et pourquoi pas de jouer au niveau supérieur ensuite. Mais ma priorité est d’aider le club à faire la meilleure saison possible. »

 

 

Ce soir, les Vikings tenteront de relancer la machine devant Limoges, l’une des grosses déceptions du début de saison. Les Limougeauds ne sont qua douzièmes malgré leur récente victoire sur Billère (26-25). « On les avait battus en match de préparation mais ce sera très différent cette fois. C’est un match très important, probablement le plus important du début de saison. On doit rester dans une bonne dynamique et garder notre place sur le podium. De leur côté, ils doivent gagner des matchs pour remonter. » Toujours troisième de Proligue, le Caen Handball aborde plutôt sereinement cette échéance. Il a une bonne occasion d’enfoncer encore un peu plus Limoges et de conserver une place confortable en haut de tableau.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr