Handball. Caen peut s’en mordre les doigts

20 octobre 2017 Ecrit par 
Les sept buts de Maxime Langevin n'ont pas suffi à Nancy.

Handball. Nancy 32 – 29 Caen, 6ème journée de Proligue. Devant pendant une bonne partie de la rencontre, dans le sillage d’un gros temps fort qui leur a valu de compter six buts d’avance dans le premier quart d’heure de jeu, les Vikings ont progressivement perdu le fil du match pour s’incliner de trois buts à Nancy. Ils restent cependant sur le podium.

 

Tout avait pourtant bien commencé pour Caen, auteur du premier but de la rencontre et jamais devancé pendant la totalité de la première période. Mis rapidement sur de bons rails (2-4, 6’), les Caennais ont placé un énorme coup d’accélérateur en seulement six minutes de jeu au cœur de ce premier acte. Le violent 7-1 infligé à leur adversaire entre la 8ème et la 14ème minute de jeu, alimenté par Sébastien Rossi, Adrien Rosales, Maxime Langevin, David Garcia et Yannis Mancelle auraient pu mettre des Lorrains au fond du trou (5-11, 14’). Avec leur bilan très négatif au moment d’aborder la rencontre, le doute devait être profond dans les rangs locaux.

 

Et pourtant, Nancy a su réagir à merveille, profitant notamment des pertes de balle caennaise pour grignoter son retard. Les Nancéiens l’ont si bien fait qu’ils ont passé un 5-0 à leurs adversaires, relançant totalement les débats quatre minutes après avoir sombré (10-11, 19’). Caen a alors trouvé assez d’orgueil et d’efficacité offensive pour rester devant, avec un, deux et même quatre buts d’avance après une réalisation de David Garcia (15-19, 37’). Les Caennais avaient à nouveau la main, même si Nancy allait revenir sur leurs talons dès le début de la seconde période (20-21, 34’).

 

Un match offensif mais deux gardiens performants

 

Dans ce match aux bases très offensives, les gardiens ont attendu la deuxième mi-temps pour se mettre réellement en évidence. Et à ce jeu, Obrad Ivezic a d’abord été précieux pour soutenir le retour de ses partenaires. Quand Nancy a égalisé (25-25, 42’), le dernier rempart a sorti quelques parades qui ont permis aux siens de passer la vitesse supérieure. Les Lorrains ont pris les devants et fait un léger break via José Costa (27-25, 45’).

 

Caen n’était pourtant pas décidé à lâcher son bout de gras, ce que le très prolifique Maxime Langevin rappelait sur penalty (27-27, 49’). Luka Arsenic sortant à son tour le grand jeu, le money time s’annonçait haletant (29-28 après un arrêt du gardien serbe sur penalty, 57’). Caen n’a toutefois pas réussi à gérer ces minutes décisives, au contraire de Nancéiens capables de mettre trois buts dans les deux dernières minutes.

 

Des gauchers efficaces

 

Cette deuxième défaite de la saison peut laisser des regrets aux Caennais, qui ne sont pas parvenus à contrôler Javier Borragan (9 buts) et, dans une moindre mesure, Mathias Soltane (7 buts dont 2 penaltys). Luka Arsenic, qui a joué la totalité de la rencontre, a pourtant sorti une grosse partie avec 14 arrêts dont 3 sur penalty. Côté caennais, Maxime Langevin (7 buts) et Yannis Mancelle (5 buts) ont montré la puissance offensive du côté droit. Les arrières Nenad Zeljic et Adrian Rosales ont inscrit quatre réalisations chacun. Christopher Corneil (aucun but) et Macira Sacko (un seul but) sont restés très discrets, comme Alex Aguilar (un but) et Skirmantas Pleta (deux buts).

 

Le Caen Handball avait manifestement raison de se méfier de la bête blessée. Même si son bilan de début de saison reste très bon, il gardera un petit goût amer pendant la courte coupure programmée. Caen enchaînera le 3 novembre contre Limoges, vainqueur sur le fil de Billère ce soir. Un résultat, parmi d'autres, qui permet à Caen de conserver la troisième place de Proligue. Et ça, c'est un joli réconfort !

 

 

Caen : Moran, Pleta 2, Allais, Langevin 7, Mancelle 5, Zeljic 4, Rosales 4, Sacko 1, Garcia 3, Aguilar 1, Rossi 2, Corneil. GB : Arsenic (14/44, dont 3/6 sp).

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr