Handball. À Caen, une homogénéité qui porte ses fruits

09 octobre 2017 Ecrit par 

Avec trois victoires et une défaite, le Caen Handball réalise un début de saison quasi-idyllique en Proligue. Seul le derby perdu contre Cherbourg est venu noircir le tableau. Les Caennais, malgré l’absence de Nenad Zeljic, ont parfaitement réagi à Nice.

 

Bien sûr, il n’existe pas de matchs moins importants que d’autres en Proligue, a fortiori face à un adversaire direct, mais le déplacement à Nice revêtait un intérêt supplémentaire pour le Caen Handball. Une semaine après leur défaite d’un but contre Cherbourg, les Vikings devaient impérativement repartir de l’avant chez une équipe au début de saison raté (trois défaites sur les trois premières journées). « On l’a eu mauvaise de perdre d’un point contre Cherbourg, précise Sébastien Rossi. On ne voulait pas tomber dans une spirale négative, et on avait à cœur de rappeler que les deux premières victoires à Créteil et Istres n’étaient pas un coup de chance. » Une fois le contexte posé, Caen s’est appliqué à mettre en corrélation les paroles et les actes. Les Normands ont obtenu une victoire autoritaire sur la Côte d’Azur (21-26).

 

« Une heure au même niveau »

 

Le basculement, c’est en deuxième mi-temps qu’il s’est opéré. Caen a pris les devants à l’orée du dernier quart d’heure et s’est dès lors révélé intraitable. « Nice a très bien joué mais avait peut-être moins de profondeur de banc que nous, avance Sébastien Rossi. Ils ont été un peu moins lucides à un moment donné. Nous, on a pu rester une heure au même niveau. Nos rotations nous ont permis de passer devant face à un adversaire qui commençait à fatiguer. » Le Caen Handball a confirmé ce que son début de saison suggérait déjà : ses fins de match sont devenues une force. « Le travail physique qu’on a fait en préparation avec Johann Franchequin nous aide beaucoup, ainsi que l’homogénéité de l’équipe. On a encore de l’énergie quand on termine nos matchs. »

 

Largement recomposé à l’intersaison, le Caen Handball laissait imaginer qu’un temps d’adaptation pouvait être nécessaire avant qu’il carbure à plein régime. Manifestement, le temps en question s’est révélé très court. Performant dès les matchs amicaux, Caen a enchaîné en Proligue. « On a vite créé un lien tous ensemble, apprécie le grand pivot. Il y avait un point d’interrogation autour de notre capacité à intégrer rapidement le projet de jeu avec toutes les recrues de l’été, en fait on est très bien parti. On se trouve très bien. On s’entend tous bien, c’est important. » La densité décrite par l’ex-Aixois trouve une résonance sur les feuilles de statistiques. Les quatre premiers matchs ont montré que le danger pouvait venir de partout.

 

Sébastien Rossi monte lui aussi en puissance

 

À Nice, il est notamment venu du géant viking, auteur d’un joli 4/5 à la finition. Derrière Yannis Mancelle (5,75 buts par match) et Macira Sacko (3,75 buts), Sébastien Rossi est le troisième meilleur buteur caennais du début de saison. Son pourcentage de réussite au tir s’élève à 92 %, ce qui suggère… un seul échec en quatre matchs. « Mes coéquipiers me font confiance en me donnant la balle, j’essaie de les rassurer en mettant les tirs au fond, explique-t-il simplement. Contre Nice, on avait vu que la défense était très agressive et qu’elle sortait beaucoup. Cela ouvrait des espaces pour le pivot. On a réussi à exploiter ce paramètre. » Sébastien Rossi, beaucoup plus prolifique jusqu’à présent qu’Alexandre Aguilar et Jordan Allais (trois buts chacun), ses compères au poste de pivot, a fait le reste.

 

 

Le Caen Handball connaît la recette du succès avant de retrouver le Palais des Sports et un voisin de Normandie, vendredi soir. Face à Vernon, les Vikings devront une petite revanche à leur public. Histoire de faire oublier pour de bon la défaite contre Cherbourg, et de rester bien au chaud dans le haut de tableau.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr