Caen Handball - Massy en 3 questions

09 août 2017 Ecrit par 

Pour sa première sortie de l’avant-saison, le Caen Handball a obtenu un bon nul devant Massy, désormais pensionnaire de Lidl Starligue (33-33). Devant un public falaisien venu en nombre assister à cette première répétition, les Vikings sont montés en puissance et passés tout près de la victoire. Mais ceux qui étaient scrutés de plus près étaient les sept recrues du collectif…

 

 

Quel a été le scénario du match ?

 

Le Caen Handball a débuté la rencontre avec ce qui pourrait s’apparenter à un sept majeur : Denis Serdarevic au but, David Garcia (demi-centre), Macira Sacko et Adrian Rosales sur la ligne arrière, Skirmantas Pleta et Yannis Mancelle aux ailes, Alexandre Aguilar au pivot.

 

Derrière dès le début du match, Caen s’est rapproché une première fois de son adversaire avec Skirmantas Pleta dans le jeu rapide et quelques bonnes relations à deux. Si les Vikings ont rapidement démontré leur propension à courir, ils ont surtout pêché dans le secteur défensif en première mi-temps et perdu trop de ballons rapidement exploités en contre par leurs adversaires. À la mi-temps, après un petit trou (d’air) normand, Massy s’était envolé (14-20).

 

La deuxième période a proposé quasiment l’opposé des trente minutes précédentes. Massy, beaucoup moins serein sans son équipe titulaire, s’est empalé sur la défense retrouvée des Caennais, lesquels ont pu dès lors s’offrir des buts faciles (25-27, 46’). En attaque placée, les Vikings ont retrouvé de la vitesse et de la spontanéité, face à des adversaires moins rugueux qu’en première mi-temps. Une passe lumineuse du tout jeune Samuel Goupillot, né en 2000, a permis à Sébastien Rossi d’égaliser. Alex Moran a ensuite raté la balle de match, perdant son duel aux six mètres avec le gardien massicois.

 

33-33 score final, le public falaisien a apprécié !

 

Les buteurs : Diego Moreno 1, Macira Sacko 4, David Garcia 4, Skirmantas Pleta 5 (2 pen), Yannis Mancelle 5 (1 pen), Maxime Langevin 3 (1 pen), Christopher Corneil 2, Jordan Allais 1, Nenad Zeljic 3, Adrian Rosales 2, Sébastien Rossi 2.

 

garcia massy 1718

David Garcia a montré toute sa vitesse dans le jeu et les enchaînements.

 

Comment les recrues se sont-elles comportées ?

 

Les sept recrues n’ont pas toutes livré le même match, mais l’impression globale s’est révélée positive.

 

David Garcia, successeur de Florian Dessertenne à la mène, a produit une première mi-temps assez quelconque malgré un but tout en vivacité dès les premières minutes. Il a sérieusement haussé le ton en deuxième période avec quatre buts et, déjà, une aisance supérieure dans ses fonctions de chef d’orchestre. Les repères collectifs demandent à être travaillés, mais c’est très prometteur.

 

Macira Sacko, quatre buts au compteur, a confirmé lui aussi le style annoncé lors de son arrivée. C’est grand, ça tape très, très fort, et c’est totalement atypique. Que le gardien sache ou pas où ira la balle, la puissance de l’arrière droit est telle qu’il lui est difficile d’être à la parade. Macira Sacko, avec une technique toute personnelle, est le tireur de loin qui manquait aux Vikings.

 

Yannis Mancelle et Skirmantas Pleta, cinq buts dont deux penaltys chacun, sont bien les Mobylettes attendues. Ils se sont montrés à leur avantage dans la finition et dans les ballons de contre-attaque. A priori, il ne sera pas aisé de les déloger de leur aile.

 

Nenad Zeljic, dernier arrivé avec Luka Arsenic, a montré quelques « bonnes choses » désormais chères aussi à Thomas Lamora, mais on l’a vu dans l’ensemble plutôt en retrait. Le Serbe a toutefois surpris par ses qualités de détente. Auteur de trois buts, il a aussi réalisé quelques jolies passes décisives. Un peu léger en défense, alors que son gabarit costaud laisse imaginer d’autres capacités en la matière.

 

Christopher Corneil a totalement raté son entrée en jeu, cumulant pertes de balle et tirs non cadrés (l’arbitre a frémi sur l’un d’eux). Manifestement stressé, l’ancien joueur de Vernon a mis quelques minutes avant de retrouver ses sensations et d’inscrire deux jolis buts. Mais il n’est pas apparu sur le terrain en deuxième mi-temps.

 

Luka Arsenic a disputé la deuxième mi-temps. Le gardien serbe a encaissé des buts évitables, notamment sur des sautes de concentration, et réalisé quelques arrêts intéressants. Une prestation plutôt moyenne, ni bonne ni mauvaise.

 

sacko massy 1718

Macira Sacko, très grand et très puissant, peut faire mal de loin.

 

 

Et maintenant ?

 

Le Caen Handball disputera son deuxième match de préparation dès ce soir (18h30) contre Cesson-Rennes à Colombelles. Les Vikings pourront continuer de travailler sur les repères communs, les relations entre joueurs, mais aussi la capacité à répéter les efforts malgré les jambes lourdes. On attendra aussi certaines confirmations, notamment du côté des recrues, ou évolutions. 

 

sacko massy 1718

 

sacko massy 1718

 

sacko massy 1718

 

sacko massy 1718

 

sacko massy 1718

 

sacko massy 1718

 

sacko massy 1718

 

sacko massy 1718

 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr