craf2s sportacaen4

Un derby pour remonter

31 mars 2017 Ecrit par 

Handball. Cherbourg – Caen, 20ème journée de Proligue (ce soir, 20h30). Une semaine après avoir disputé et remporté sa finale à lui devant Valence, le Caen Handball remet le couvert à Cherbourg. Si les derbys entre les deux équipes ont toujours été très attendus, celui-ci semble avoir un petit goût de match comme les autres du côté calvadosien.

 

Vu du côté caennais, cela ressemble au derby du non-événement. Cherbourg – Caen ? « Deux équipes  qui comptent sur la fin de saison pour se refaire la cerise, estime Thomas Lamora. Elles ne sont pas au niveau où elles auraient aimé être. Le classement nous enlève la saveur du derby. L’enjeu comptable est plus important que l’enjeu local. Quand on se bat contre le voisin, on se bat contre toute une poule. » Le lecteur appréciera le sens de la formule cher au vice-président du Caen Handball. Mais pas seulement. Une semaine après avoir remporté un match crucial devant Valence, lequel lui a permis de souffler un grand coup, Caen tend à minimiser l’aspect derby de la rencontre. « C’est un match très important parce qu’il se joue entre adversaires directs. C’est la cerise sur le gâteau, pas le gâteau. »

 

À égalité de points dans la deuxième moitié de tableau, respectivement dixième et onzième au goal average, Cherbourg et Caen n’ont plus rien à craindre en cette fin de saison. Le maintien est en poche. Pour le promu caennais, même s’il espérait séjourner dans des sphères un peu plus élevées, l’objectif premier a été atteint. Cherbourg nourrissait davantage d’ambitions mais a vécu une année difficile. Les Manchois semblent néanmoins en regain de forme, comme l’a confirmé leur récente victoire contre Massy. « On n’arrive pas chez une équipe en crise », prévient Thomas Lamora. Le contexte est finalement assez proche de part et d’autre. « Comme au match aller, cette rencontre va décider qui sera devant l’autre. » Pour le reste, toujours selon le dirigeant caennais ; « ce match est un vecteur de l’avenir. On est déjà sur la saison prochaine. »

 

Pourtant, les affiches entre Caen et Cherbourg étaient perçues avec le plus grand intérêt les années précédentes. Peut-être était-ce parce que les Cherbourgeois étaient alors plus forts que les Caennais, qui ont gravi les échelons avec un léger temps de décalage. La situation a évolué. « Je ne banalise pas ce beau match, mais l’enjeu est maintenant national. On y va sûrs de notre force collective retrouvée. » Les Vikings pourront compter sur Florian Dessertenne, un temps incertain mais finalement apte, ce qui devrait pas empêcher l’ancien cherbourgeois Hamdi Mizouni d'obtenir des responsabilités accrues à l'image de celles parfaitement assumées la semaine dernière. Ils savent par ailleurs que la défense reste leur meilleure arme. Cherbourg, lui, privilégié l’attaque à l’image de son goleador espagnol Enrique Plaza Lara. Avant les grands changements annoncés de l’intersaison, les Nord-Contentinois sont désireux de remporter le match de la suprématie normande. Ils seront aidés par un Chantereyne qui s’annonce bouillant… 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés. Retrouvez bientôt le trombinoscope. 

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr