craf2s sportacaen v2 4

Le Caen Handball a répondu présent !

24 mars 2017 Ecrit par 

Handball. Caen 20 – 19 Valence, 19ème journée de Proligue. Il faudrait désormais un scénario bien improbable pour que le Caen Handball ne renouvelle pas son bail en Proligue ! Les Vikings ont fait un immense pas vers le maintien en s'imposant devant Valence, ce vendredi soir. Dans un Palais des Sports à nouveau copieusement garni, ils ont forcé la décision dans les dernières minutes.

 

Peu en réussite ces dernières semaines, les shooteurs caennais confirment leurs difficultés dès les premières actions de jeu. Rajkovic s'interpose devant Tsatsos et Rosales, mais il ne fait pas de jaloux en infligeant le même sort à Langevin. Ça défend dur des deux côtés, et il faut sept minutes à Dessertenne pour débloquer le compteur caennais à la conclusion d'une attaque rapide (1-1, 8').

 

Aucune des deux équipes ne transpire la sérénité, à l'image du penalty totalement raté de Marie-Joseph, mais les Vikings parviennent petit à petit à trouver leurs marques. Les Caennais accélèrent même la tendance quand leur défense, intransigeante, offre des ballons de contre-attaque. En attaque rapide, Caen démontre son efficacité. Rosales voit double et le break se fait (5-2, 14'). Valence sent le danger poindre et opte pour le temps-mort. L'effet s'en ressent des deux côtés du terrain. Après le temps-mort, le temps fort. Les visiteurs égalisent au bout de vingt minutes de jeu, malgré les penaltys transformés par Florian Dessertenne (7-7, 11'). Malgré aussi, leurs nombreuses pertes de balle.

 

rosales valence 1617

 

Valence vire en tête

 

Cette fois, c'est au tour de Dragan Mihailovic de poser son temps-mort. Le match serré imaginé est bien au rendez-vous. Il l'est d'autant plus que Caen pêche sérieusement devant le dernier rempart valentinois. Il faut un contre conclu par Langevin pour que les Normands retrouvent la mire et... égalisent, Valence ayant pris l'avantage un peu plus tôt. En délicatesse pour conclure, à l'image d'un Langevin sans réussite, le Caen Handball se retrouve à faire la course derrière (8-10). La grosse performance de Rajkovic n'y est pas étrangère. À la mi-temps, le portier valentinois tourne à plus de 50% d'arrêts, penaltys exclus (8/15). En face, les statistiques de Serdarevic puis Abadzic font pâle figure : deux arrêts à eux deux. Alors que Caen tourne à 30 % de réussite, Valence en est à 80 %. De quoi faire oublier les neuf ballons perdus...

 

dessertenne valence 1617

 

Les témoins ne sont pas au vert côté caennais, d’autant que Dessertenne doit rester sur le banc en raison d’une côte probablement fêlée. Tsatsos reprend toutefois fort la deuxième mi-temps, mais la défense caennaise n'est pas au diapason. Valence reste redoutable au tir, Abadzic impuissant. Comme si cela ne suffisait pas, Rosales (après une passe ratée) et Mizouni écopent coup sur coup de deux minutes contestables, et très contestées. Cette fois, c'est du côté caennais que les pertes de balle se multiplient. Pour la première fois du match, Valence prend trois buts d'avance (12-15, 39'). Ça, c'était avant le show Réchal. À l'aile puis dans l'axe, le Guadeloupéen se rappelle au souvenir de la belle époque et égalise dans un Palais des Sports de plus en plus chaud (15-15, 44').

 

Caen peu inspiré en attaque mais infranchissable en défense

 

Très solide défensivement, bien aidé par deux grosses parades d’Abadzic, Caen repasse en tête par Rosales, au rebond de son précédent tir contré. L'ascendant psychologique semble caennais, Valence n'ayant plus aucune solution, mais le score reste étriqué. Les visiteurs s'accrochent tant bien que mal. Caen piochant toujours en attaque, secteur dans lequel les manques ont été criants ce vendredi soir, Valence finit par égaliser sur penalty (16-16, 49'). La tension est à son comble. Rajkovic ne perd rien de sa superbe dans le camp drômois mais Mizouni finit par arracher le +1. A nouveau, Valence égalise, par son insatiable buteur Roby (17-17, 54'). Bis repetita dans la foulée, avec Renaud-David et Roby, de nouveau, à la baguette (18-18, 55'). Il faut attendre le but d'Alexandre Aguilar au pivot pour que la décision se fasse. Cette fois, Valence ne reviendra pas, et ce malgré le penalty raté de Renaud-David. L'avant-dernier de Proligue gère mal la fin de match et ne parvient pas à inquiéter Abadzic. Ouf !

 

rossi valence 1617

 

Caen : Nivore, Langevin 1, Réchal 3, Tsatsos 3, Roopinia, Sossou, Rosales Pousada 4, Renaud-David 1, Mizouni 1, Aguilar 2, Dessertenne 5, Rossi. GB : Abadzic 4/14, Serdarevic 2/11.

 

Valence : Chasseboeuf 1, Debbache 1, Fares, Beaucourt 3, Arvin-Berod 1, Pelegrin, Mailhol, Roby 10, Filah, Marie-Joseph 2, Valmar 1. GB : Rajkovic 17/36, Karoubi 1/2.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés. Retrouvez bientôt le trombinoscope. 

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr