Les Vikings se sont encore sabordés

12 mars 2017 Ecrit par 

Handball. Caen 24 – 26 Billère, 17ème journée de Proligue. Le Caen Handball a concédé sa troisième défaite consécutive samedi soir devant Billère, qui stoppe pour sa part une série de cinq revers. Devant pendant presque toutes la rencontre, les Vikings ont craqué dans le money time. Une fois de plus.

 

Ils ont d’abord eu tout bon, puis tout faux. Les joueurs du Caen Handball ont de nouveau fait le grand écart, samedi soir au Palais des Sports. Leur début de match canon, qui leur a valu de prendre cinq buts d’avance avec la manière (10-5, 17’), était aux antipodes de dernières minutes confuses, tremblantes et par-dessus tout inoffensives. « C’est toujours le même scénario, le même bimlan à chaque fois, grommelle Alexandre Aguilar. On croit qu’on tient le match mais on pète les plombs tout seuls à la fin. Billère attend nos erreurs sans paniquer. On leur laisse la victoire… C’est peut-être l’histoire des promus de connaître une première année difficile. Il y a du progrès mais on manque de lucidité et d’expérience. »

 

aguilar billere 1617

 

Billère a attendu la 58ème minute pour prendre l’avantage. Auparavant, le score avait alterné entre avantage caennais et égalité. Cinq fois, Billère était revenu au score en deuxième période. C’était plus qu’en première mi-temps, où la domination caennaise était beaucoup plus claire. En début de match, Caen n’a pas raté grand-chose. Son jeu était varié et inspiré. Léo Renaud-David à distance, Teiva Roopinia à l’aile ou en attaque rapide, Alexandre Aguilar au pivot : les solutions était multiples, la finition au rendez-vous (6-3, 11’). Les Vikings ne s’arrêtaient pas en si bon chemin, puisque Denis Serdarevic multipliait les parades et que Florian Dessertenne trouvait l’ouverture plein axe. À 10-5, Caen avait même la balle du +6, finalement perdue.

 

Un ensemble d’abord très satisfaisant

 

Billère, touché par cinq défaites consécutives et un retard sûrement irrattrapable sur les playoffs,  touchait le fond. Les visiteurs allaient réagir timidement dans cette première période, sous l’effet notamment d’un gardien enfin performant, mais Caen gardait le contrôle des débats. Adrian Rosales Pousada et Alex Aguilar préservaient l’avantage pour les locaux, avant que Florian Dessertenne n’insiste (14-11, 29’). Très solide en défense, le Caen Handball tenait le bon bout à la mi-temps après une ultime réalisation de Christo Tsatsos sur un parfait renversement de Léo Renaud-David (15-12, 30’). « On a fait une bonne première mi-temps mais on les a laissés se raccrocher », regrette Teiva Roopinia. Les Caennais ont peut-être laissé passer leur chance dans cette première demi-heure à leur avantage. « On leur laisse quelques buts, reconnaît Alexandre Aguilar. Soit il y a du relâchement, soit on a trop envie de tuer le match. »

 

 

langevin billere 1617

 

Promu en Proligue, le Caen Handball n’a manifestement pas la capacité d’être dans le « trop ». Le retour billérois n’empêchait toutefois pas les Normands de garder la tête froide. Denis Serdarevic chauffait le Palais des Sports en stoppant deux penaltys, et l’avance caennaise oscillait entre une et deux réalisations (18-16, 37’). Les défenses prenaient le pas sur les attaques, mais Caen s’en sortait plutôt bien à ce jeu-là. À mesure que le buzzer approchait, la tension devenait toutefois croissante. Christo Tsatsos et Teiva Roopinia, auteur d’un joli 4/5 au tir, alimentaient le compteur calvadosien. Les quelques buts encaissés encore évitables ternissaient toutefois le tableau. Il fallait deux penaltys réussis par Florian Dessertenne pour repartir à +2 (23-21, 52’). Un mini-break de courte durée, puisque Pierrick Verdier offrait l’égalisation aux siens à six minutes de la fin. L’indécision était totale.

 

« Ça commence à peser sur le moral »

 

Caen attaquait mieux le money time avec Adrian Rosales Pousada, toujours pas dans la forme de sa vie, mais auteur d’un but important à 24-23 (56’). C’est alors que tout allait se dérégler pour Caen. Christo Tsatsos écopait de deux minutes de pénalité, Jérémy Vergely égalisait dans la foulée (24-24, 58’), Arnaud Tabarand, le gardien billérois, stoppait un penalty de Florian Dessertenne puis un tir de Xavier Réchal. Dans l’intervalle, Pierrick Verdier avait donné à Billère son premier avantage (24-25, 58’). L’arrêt de Stanko Abadzic à 46 secondes de la fin offrait pourtant une dernière possession longue durée aux Vikings. Comme d’habitude, les bras tremblaient, chacun se faisait le plus petit possible, et personne ne prenait la moindre décision. Le ballon allait finalement mourir en touche après une drôle de passe de Xavier Réchal, mécontent qu’aucune faute ne soit sifflée sur l’action. Il restait six secondes, le temps pour Florian Dessertenne de prendre un carton rouge et pour Pierrick Verdier d’inscrire son huitième but de la rencontre sur penalty. De quoi lire de l’abattement sur le visage des Caennais une fois la sentence actée. « Ces scénarios qui se répètent, ça commence à peser sur le moral », reconnaît Teiva Roopinia. « On est encore plus déçus que d’habitude », ajoute Alex Aguilar. Caen garde cinq points d’avance sur Valence, premier relégable, et dix sur l’autre promu Saint-Gratien. Caen espérait cependant, il y a quelques semaines et mois de cela, pouvoir regarder plus haut.

 

rosales billere 1617

 

Caen : Nivore, Langevin 2, Réchal, Tsatsos 3, Roopinia 4, Sossou, Rosales Pousada 3, Renaud-David 4, Mizouni, Aguilar 3, Dessertenne 4, Rossi 1. GB : Serdarevic 7/25, Abadzic 3/10.

 

Billère : Bolaers 3, Allias, Quérin 5, Zerbib, Grandi, Vergely J. 5, Vergely A., Van Cauwenberghe, Verdier 8, Vandelannoote 4, Popovic 1, Aillaud. GB : Tabarand 11/35. 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr