Léo Renaud-David : « Il y a un coup à jouer »

11 mars 2017 Ecrit par 

Handball. Caen – Billère, 17ème journée de Proligue (ce soir, 20h30). Le Caen Handball peut réaliser une très belle opération ce soir, au regard des premiers résultats de la journée, à une seule condition : gagner. Les Vikings devront le faire contre une équipe en grande difficulté, battue lors de ses cinq dernières sorties et quasiment hors course désormais pour les playoffs, Billère. Léo Renaud-David fait le point.

 

« On a fait un faux-pas, ça arrive »

Léo Renaud-David : « À Besançon, c’est essentiellement la réussite au tir qui nous a manqué. Quand un gardien n’est pas loin des 20 arrêts (17 dans le cas présent, ndlr), il fait généralement gagner son équipe. On n’a pas mis assez d’agressivité en défense. On avait l’habitude de faire des matchs serrés, mais là on a laissé Besançon s’échapper après un début de deuxième mi-temps catastrophique. Chez eux, ça devenait difficile à rattraper. On s’est tous parlé après le match. On a fait un faux-pas. Ça arrive, il faut relativiser. On a pas mal rectifié le tir cette semaine à l’entraînement. Il y a toujours moyen de se rattraper. »

 

« Je ne m’inquiète pas »

LRD : « La défaite contre Besançon nous a mis un coup. On aurait pu prendre des points importants et aborder Billère avec un peu moins de pression. On était soulagés après Limoges, mais Besançon nous a vite faits redescendre. Il y a un coup à jouer [ce] soir. Billère est en difficulté en ce moment. On avait fait un match honorable là-bas en ne perdant que d’un but. Je ne m’inquiète pas. Si on arrive à régler les problèmes qu’on a eus à Besançon et qu’on donne tout sur le terrain, ça ne peut qu’aller. Il ne faut pas regarder le classement. »

 

« Billère va venir le couteau entre les dents »

LRD : « À domicile, on sait qu’on est capable de battre n’importe quelle équipe. Il va falloir bien commencer et surtout bien gérer la fin de match, ce qu’on n’a pas toujours réussi à faire, pour ne pas se faire peur. Billère va venir le couteau entre les dents après sa série de défaites. La blessure de leur demi-centre Crépain, qui a une grosse importance dans le jeu d’attaque, les a perturbés. Ils ont besoin de cette victoire, nous aussi. Il faudra aussi se méfier de leur gardien, à ne pas mettre en confiance. »

 

« Pas une si grande marge »

LRD : « La marge sur Valence (premier relégable, ndlr) n’est pas si grande que cela. On a l’avantage de les recevoir, mais rie n n’est jamais joué. Dans ce championnat, tout peut bouger très vite. On l’a vu avec Billère ! »

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr