Football

Le Stade Malherbe a assommé encore un peu plus la Ligue 2 en s'imposant logiquement contre Brest, vendredi soir (1-0). « On avait l'occasion de taper un très gros coup, on l'a fait », se réjouit Franck Dumas. Pour augmenter son avance sur le Stade Brestois (sept points) et Arles-Avignon, quatrième (seize points), il s'est appuyé sur ses armes habituelles : une grosse maîtrise collective, une impressionnante solidité défensive et un réalisme offensif déterminant.
Le patron, c'est Caen ! Le Stade Malherbe a remporté le choc de la 31ème journée de Ligue 2 face à Brest, ce vendredi soir (1-0). Dans un match plaisant et ouvert, les Caennais ont affiché leur suprématie et concrétisé leur domination d'un but superbe conclu par Kandia Traoré (55'). Ils comptent sept points d'avance sur leur adversaire du soir et... seize sur le quatrième, Arles-Avignon. La montée ne faisait déjà pas le moindre doute avant la rencontre, alors après...

Brest, une surprise qui en impose

Au plus fort de sa série victorieuse, Brest s'est retrouvé à deux buts de la première place de Ligue 2. Un léger passage à vide (une victoire en cinq matchs) a permis au Stade Malherbe de reprendre ses aises en tête du classement. Mais les Brestois, qui ont vite réagi, n'en vivent pas moins une saison exceptionnelle. Avec Caen, ils sont ceux qui ont gagné le plus de matchs cette saison (16).

Bruno Grougi : « L'angoisse monte »

Ce soir, Bruno Grougi va fouler la pelouse du stade d'Ornano pour la première fois depuis quatre ans. L'ancien grand espoir du centre de formation malherbiste s'est épanoui à Clermont puis Brest depuis son départ de Caen en 2006. A 27 ans, il revient au meilleur de sa forme et avec une flatteuse réputation derrière lui. Auteur de neuf buts et huit passes décisives, il réalise en effet une saison pleine. Le meneur de jeu brestois, qui a fait toutes ses classes à Caen, a répondu à nos questions ce matin.

Le titre se jouera peut-être ce soir

Le choc tant attendu a lieu ce soir au stade Michel-d'Ornano (20h30). Caen, leader sans interruption depuis la cinquième journée, reçoit son dauphin et seul rival au titre, Brest. L'affiche qui oppose les deux équipes largement détachées en tête de la Ligue 2 pourrait déterminer la suite du championnat. En cas de succès, les Malherbistes prendraient en effet sept points d'avance sur leur adversaire du jour. En revanche, s'ils tombaient pour la première fois de la saison chez eux, ils verraient Brest revenir à une longueur de leur première place.

Steeven Langil n'a pas été retenu pour la réception de Brest, demain (20h30). Le groupe caennais est donc le suivant : Thébaux, Perquis – Leca, Sorbon, Tafforeau, Barzola, Heurtaux – Seube, Proment, I. N'Diaye, Nivet, Raineau – K. Traoré, El Arabi, Toudic, Nabab.

 

Le groupe brestois : Elana, Pontdemé, Kantari, Laurenti, Brou Apanga, Daf, Fabien, Ewolo, Bigné, Bouard, Ferradj, Grougi, Poyet, Socrier, Leroy, Autret.

 

Il n'y a pas beaucoup de joueurs professionnels qui vous rappellent quand vous laissez un message sur leur répondeur en leur demandant une interview. Steeve Elana en fait systématiquement partie. Le gardien du Stade Brestois, 29 ans, n'est pas resté dans le coeur des supporters caennais sans autre raison que ses performances sportives. Dans le Finistère depuis maintenant cinq ans, après trois saisons passées au Stade Malherbe, il savoure la superbe saison que son équipe réalise avant d'aller défier le leader malherbiste.

Quevilly - PSG au stade d'Ornano !

La demi-finale de Coupe de France opposant Quevilly au Paris-Saint-Germain se disputera à Caen, au stade d'Ornano, a-t-on appris aujourd'hui. La décision a été prise à l'issue de la réunion organisée mercredi entre l'Etat, la Fédération française de football et les représentants de Quevilly et du PSG, en dépit de la demande du président haut-normand. Rouen, qui avait accueilli le quart de finale contre Bouogne-sur-Mer, est privé de système de vidéo-surveillance, ce qui explique ce repli en Basse-Normandie. Le match aura lieu le 14 avril.

Le match Caen - Nîmes comptant pour la 33ème journée de Ligue 2 a été décalé au lundi 19 avril (20h45). Il se jouera en effet devant les caméras d'Eurosport.

Caen se balade à Vannes (3-0)

Le Stade Malherbe n'a fait qu'une bouchée de Vannes, ce soir lors de la 30ème journée de Ligue 2. Souverains, les Caennais ont plié le match en l'espace de trois minutes dans une première période peu animée. Un doublé de Juan-Eduardo Eluchans (21' et 24'), dont un superbe coup-franc, leur ont permis de rejoindre les vestiaires une première fois avec deux buts d'avance. Caen a ensuite géré parfaitement son affaire, quasiment jamais inquiétés par de pâles vannetais. Youssef El Arabi a même enfoncé le clou en marquant un troisième but suite à une erreur du gardien adverse (59'). Le Stade Malherbe garde 14 points d'avance sur la quatrième place.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr