Football. Le geste de Caen devient "l'affaire Repas" à Marseille

24 août 2017 Ecrit par 

Tremblez Marseillais, Jan Repas n’en a pas fini avec vous ! Alors qu’il devait initialement rejoindre Caen en début de semaine, le milieu de terrain offensif de Domzale a repoussé son départ de quelques jours pour disputer le barrage retour de la Ligue Europa, ce soir. Et à Marseille, cela fait grincer des dents…

 

 

Jan Repas n’affrontera pas Metz samedi soir sous le maillot du Stade Malherbe. Le milieu de terrain  disputera deux jours plus tôt un match potentiellement historique pour son club du NK Domzale. Ce soir, le club slovène va tenter de se qualifier pour la première fois de son histoire en phase finale de la Ligue Europa. Après le match nul 1-1 obtenu à l’aller, le Petit Poucet peut croire en l’exploit.

 

Pour mettre toutes les chances de son côté, Domzale a sollicité la présence de celui qui avait fait ses adieux lors du match aller. Jan Repas, auteur d’une très belle prestation à cette occasion, souhaitait également boucler la boucle de cette manière chez son club de cœur. « C’est une demande du président et surtout du joueur, a expliqué Xavier Gravelaine hier sur SFR Sport. Il est dans ce club depuis l’âge de dix ans. Il faut mettre un peu d’humain dans le football. On ne pense qu’au fric, aux transferts, à faire des polémiques. C’est une histoire banale. On peut comprendre le garçon. »

 

Les dirigeants caennais ont décidé d’accepter la requête du nouveau venu, qui s’est engagé pour quatre ans, et donc de se priver de ses services lors de la quatrième journée. Par voie de conséquence, l’OM aura en face de lui une équipe plus compétitive. Et cela, les supporters marseillais peinent à le digérer. Avec toute la finesse qu’on peut imaginer dans ce genre de situation, ils l’ont fait savoir sur les réseaux sociaux. Ce qui reproché aux dirigeants caennais ? Un manque de solidarité nationale (on ne l’a pas non plus aperçu en Provence lors de la remontada du Barça face au Paris Saint-Germain) et de risquer ainsi de faire baisser le fameux indice UEFA français en cas d’élimination marseillaise.


Des arguments douteux que Xavier Gravelaine, le fameux « Monchi du Calvados » (après avoir refusé l’offre de l’OM au sujet de Ngolo Kanté) balaye. « Il n’y a pas lieu d’avoir de polémique. Je vous donne mon pronostic : l’OM va se qualifier largement. Est-ce que vous pensez que Jan Repas va faire trembler l’Olympique de Marseille ? Comment peut-on penser qu’on a laissé ce joueur pour inquiéter l’Olympique de Marseille ? Il faut être sérieux à un moment. » Le Champions Project de Marseille ne rassure manifestement pas ses supporters, qu’un gamin de 20 ans et un club au budget estimé autour d’1,5 million d’euros semblent déjà mettre en péril.

 

Ceux qui l’ont mauvaise…

 

 

Ceux qui ont gardé la raison…

 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr