Football. Garder la solidité et trouver le bon équilibre

20 août 2017 Ecrit par 

Faiblesse parmi les plus criantes du Stade Malherbe la saison dernière, la défense avait été établie au rang des priorités par Patrice Garande durant l’intersaison. En la matière, les Caennais affichent de réels progrès en ce début de saison, même s’ils n’ont pas permis d’éviter les deux défaites subies en ouverture.

 

S’il fallait déterminer un secteur de jeu performant en ce tout début de saison côté malherbiste, ce serait sûrement la défense. Rarement prise à défaut en attaque placée, l’arrière garde caennaise s’est montrée plutôt à son avantage à Montpellier et une semaine plus tard contre Saint-Étienne. « L’arrivée d’Alex (Alexander Djiku, nrl) a amené pas mal de solidité, estime Patrice Garande. La charnière centrale a de la vitesse, une bonne qualité de vitesse et est performante dans les duels. Cela rassure et permet aussi de jouer un peu plus haut. C’est toute l’équipe qui défend. »

 

Si la charnière Da Silva – Djiku est bien installée, comme Frédéric Guilbert dans le couloir droit, un poste conserve une concurrence majeure. Vincent Bessat, titulaire à gauche, réalise un début de saison plutôt hésitant. Notamment sur le plan défensif. Or Caen, sur ce côté, a l’embarras du choix. Et Vincent Bessat, six passes décisives la saison dernière, peut sentir notamment le souffle d’Adama Mbengue dans son dos. « Adama est plus prêt à jouer aujourd’hui qu’il ne l’était au départ, précise Patrice Garande. Il a bien digéré la préparation et montre des choses très intéressantes. Des trois (avec Bessat et Imorou, ndlr), c’est peut-être le plus défensif. Il est costaud dans les duels. »

 

Au regard de la propension qu’a Frédéric Guilbert à se projeter vers l’avant, comme Vincent Bessat, le coach caennais pourrait être tenté de tester le registre défensif de sa recrue. « Maintenant qu’il a plus d’acquis, cela fait partie de nos réflexions. On peut aussi s’adapter selon le profil qu’il y a en face. » Le Stade Malherbe retrouverait peut-être davantage cet équilibre dont il a manqué contre Montpellier et Saint-Étienne sur les buts encaissés. En une perte de balle au milieu de terrain, tout l’édifice défensif rouge et bleu a rompu. « Il faut trouver plus de maturité et de sécurité dans ce domaine-là pour ne pas se faire punir de la sorte. »

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr