Football. Caen rate le coche

12 août 2017 Ecrit par  Samuel Chatel

Football. Caen 0 – 1 Saint-Étienne, 2ème journée de Ligue 1. Malgré un contenu meilleur que la semaine passée, les Normands s'inclinent pour la deuxième fois de rang en championnat. Déterminés et plutôt dominateurs dans le jeu, ils se sont toutefois montrés trop maladroits pour espérer l'emporter dans un match ouvert mais peu spectaculaire.

 

 

Déterminés et appliqués, les Caennais prennent le début de match à leur compte. Bazile et Rodelin multplient les accélérations mais Santini est bien seul dans la surface et peine à se montrer dangereux. A l’inverse, les visiteurs se montrent précis et opportunistes en contre. Sur un joli centre de Hamouma, Tannane devance facilement Da Silva et catapulte une jolie tête vers le but caennais. Vercoutre s’envole, dévie le ballon sur sa barre transversale et repousse encore d’une manchette réflexe la reprise de l’attaquant stéphanois. Quel arrêt du portier normand ! (14’). Les locaux répondent avec un -déjà- troisième corner. Dans les six mètres, Da Silva fait passer un frisson dans tout d’Ornano mais sa tête fuit largement le cadre (22’). Encore volontaires et accrocheurs, à l’image de sa charnière Da Silva – Djiku, les Normands restent les plus entreprenants. Par deux frappes vicieuses de Rodelin puis Bessat, ils mettent Ruffier au travail (28’ et 30’). Le tout manque encore de précision pour espérer mieux. Les stéphanois profitent d’ailleurs de ces quelques manquements de rigueur pour se projeter. Un superbe appel de Bamba dans le dos de la défense caennaise oblige ainsi Vercoutre a une superbe sortie au sol qui subit une faute dans la foulée (38’).

 

feret hamouma 1718

Julien Féret à la lutte avec Romain Hamouma. Le Caennais aura le dernier mot.

 

Finalement les deux équipes se séparent sur un score vierge et plutôt logique à la pause. Les stéphanois ont eu légèrement plus de possessions (54%) mais les débats sont toujours restés équilibrés.

 

La deuxième période repart sur les mêmes bases que la première. Bien en place, les défenses sont rarement mises à défaut. Il faut toute la détermination de Féret le long de la ligne de corner pour voir Caen se procurer une nouvelle occasion. Le capitaine normand finit par se défaire de son vis-à-vis et pique un superbe centre au premier poteau. Santini est à la réception mais sa tête file droit sur le poteau de Ruffier, visiblement battu sur le coup (53’). Quelques minutes plus tard, sur un modèle de contre et un centre de Kouakou fraîchement entré en jeu, Santini remet ça mais cette fois le cuir fuit largement le cadre (61’).

 

 

santini sainte 17 18

Ivan Santini à la lutte avec Théophile et Perrin.

 

 

A force de domination stérile, les Normands se font finalement surprendre. Sur une perte de balle anodine d’Avounou dans la moitié stéphanoise, les visiteurs emmènent le contre et Hamouma est finalement touché sur la gauche. Complètement seul dans le dos de Guilbert parti apporter le surnombre, l’ancien caennais part en face et face et glisse le ballon sous Vercoutre (0-1, 67’). Une ouverture du score assez cruelle pour les Malherbistes, en jambes dans cette seconde période et qui concédaient là leur première occasion depuis la pause. Ils tentent tant bien que mal de rebondir mais manquent encore d’efficacité dans la surface des Verts, à l’image de Da Silva et Djiku dont les têtes successives passent de peu à côté (69’ et 72’). Même constat pour Santini quelques minutes plus tard. Sur un nouveau centre de Guilbert, le Croate veut décroiser sa tête mais, bien que cadrée, la tentative est bien trop facile pour Ruffier (80’).

 

Saint-Etienne fait le dos rond dans les dernières minutes et les Caennais en davantage de mal à trouver l’ouverture. Symbole de cette impuissance : Kouakou est trouvé dans la profondeur sur la gauche de la surface stéphanoise mais ne parvient pas à prendre le meilleur sur ses deux vis-à-vis. Il finit par s’effondrer, l’arbitre lui intime de se relever (85’).

 

Caen s’incline donc pour la deuxième fois en deux rencontres de championnat. Les Normands, engagés et concernés, n’ont certes pourtant pas démérité.

 

« 1 of 3 »
">}

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr