craf2s sportacaen v2 4

Caen se remet en très grande difficulté !

14 mai 2017 Ecrit par 

Football. Caen 0 – 1 Rennes, 37ème journée de Ligue 1. En position idéale pour le maintien avant d'accueillir Rennes ce dimanche soir, le Stade Malherbe s'est remis en grande difficulté ! Les Malherbistes, peu entreprenants et globalement décevants, restent en-dehors de la zone rouge à un point de Lorient dix-huitième et deux de Bastia avant-dernier.

 

 

Les Caennais réalisent un début de match intéressant mais peu dangereux, la faute à des dernières passes mal ajustées – on pense en particulier aux bonnes positions de Santini et de Karamoh dans les premières minutes – et à une prudence assez légitime. Sérieux, les Caennais se font pourtant surprendre sur un ballon en profondeur destiné à Mubele. Vercoutre est contraint de réaliser sa première intervention, parfaite sur la frappe du Rennais (9'). La qualité technique laisse toutefois à désirer de part et d'autre, trop pour que la rencontre ne trouve un rythme intéressant. Les fulgurances sont cependant rennaises, si bien que Gourcuff s'offre la deuxième frappe cadrée de la rencontre. Sa reprise du plat du pied aux 16 mètres file dans les gants de Vercoutre (25').

 

Une seule frappe caennaise en première mi-temps

 

Rennes s'enhardit et Prcic tente sa chance d'une demi-volée non-cadrée. La domination des visiteurs se fait de plus en plus nette à mesure que la première période défile, sans que Caen n'ait pu se prévaloir de la moindre occasion franche. À l'inverse, le ballon perdu par Delaplace à l'entrée de sa surface permet à Baal de se retrouver en bonne position. La frappe enroulée pied gauche est sans danger pour Vercoutre (44'). A la mi-temps, le Stade Malherbe affiche des statistiques offensives bien maigres : une seule frappe, aucune cadrée. Costil est resté très peu inquiété, en dépit de quelques centres intéressants de Bessat.

 

Pas loin d'être assuré du maintien en cas de victoire, Caen n'a pas montré une envie de faire la différence en ce sens au cours de la première période. Et l'entame du second acte ne diffère pas. Rennes se fait même plutôt séduisant, obligeant les Malherbistes à courir après la balle. Quelques sifflets tombent des tribunes face à l'impuissance caennaises de ces premières minutes. L'entrée de Rodelin à la place de Makengo (53') permet néanmoins de dynamiser le jeu caennais. Le premier ballon de l'ancien lillois est un centre au deuxième poteau finalement intercepté par Costil. Le quatrième est une tête loin du cadre malgré une position avantageuse sur corner (56'). Malherbe semble enfin entré dans son match. Les débats, en tout cas, n'ont plus rien à voir. Et Rodelin le confirmer en trouvant la transversale de la tête sur un centre de Bessat. La détente et le timing de l'entrant méritaient meilleur sort (65') !

 

Caen attend la prolongation pour cadrer

 

Devenu extrêmement animé, enfin séduisant, le match donne l'impression de pouvoir basculer d'un camp comme de l'autre. Vercoutre réalise ainsi une parade exceptionnelle face à André (66'). Dans la minute suivante, Sio prend le meilleur sur Ben Youssef, lequel avait refusé le duel, et vient loger le ballon de la tête dans la lucarne d'un Vercoutre cette fois dépassé (0-1, 67'). Stupeur sur le stade d'Ornano. La réaction caennaise tarde à se faire entendre. Il faut attendre dix minutes pour voir le danger revenir devant la cage de Costil sous la forme d'une frappe pied gauche de Santini de peu à côté (77'). Caen sort de nouveau de sa réserve, fait briller Costil dans les airs, obtient de nombreux corners, mais n'a toujours pas de tir cadré à son actif. Les Normands ne parviennent plus à élever le rythme malgré tout l'enjeu que représente cette fin de match.

 

Les arrêts de jeu ne sont pas loin de changer la donne. La frappe de Delaplace est repoussée du genou par Costil, avant que le portier rennais ne sauve la tentative suivante déviée devant lui par son défenseur Bensebaini. Les deux plus grosses occasions caennaises derrière la tête de Rodelin sur la barre. Avec les victoires de Bastia sur Lorient (2-0) et de Dijon sur Nancy (2-0), la dernière journée de Ligue 1 sera décisive pour le maintien. Dijon, Caen, Lorient et Bastia se tiennent en deux points. Nancy est dernier.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés. Retrouvez bientôt le trombinoscope. 

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr