Caen réalise un bond inespéré !

06 mai 2017 Ecrit par 

Football. Toulouse 0 – 1 Caen, 36ème journée de Ligue 1. Le Stade Malherbe a réalisé une opération comptable exceptionnelle ce samedi soir en s’imposant sur le plus petit des scores pour la huitième fois cette saison. Le but de Santini en contre lui offre la seizième place et trois points d’avance sur la zone rouge.

 

« Et pourtant, Caen peut encore y croire », titrait-on lundi dernier après la vingtième défaite caennaise de la saison. Ce qui laissait planer ce petit espoir, ce n’étaient pas les deux points pris en huit matchs ni les vingt buts encaissés dans l’intervalle, mais le calendrier d’une part (Paris en conclusion certes, mais Toulouse et Rennes, qui ne jouent plus rien, avant cela) et les meilleures intentions observées d’autre part. Caen n’est pas sauvé, Caen n’a pas brillé, mais Caen a réalisé une sorte de pêche miraculeuse à Toulouse. Sa victoire 1-0 sur une tête plongeante d’Ivan Santini lui a permis 1/ de sortir de la zone rouge 2/ de repasser devant Lorient à la seizième place 3/ d’obtenir trois points d’avance sur la place de barragiste. Pour une équipe au fond du trou il y a quelques jours, c’est totalement inespéré. « Cette victoire fait du bien aux têtes de tout le monde. Cela faisait longtemps que l'on n'avait pas gagné », rappelle Patrice Garande. Deux mois et quelques jours, en effet.

 

À Saint-Étienne, le 27 février, les Caennais avaient adopté leur recette magique, celle qu’ils ont retrouvée à Toulouse. Elle a pour nom la défense. Sur les dix victoires obtenues par Caen cette saison en Ligue 1, huit l’ont été sans encaisser le moindre but. Mieux, les quatre derniers succès caennais, Toulouse compris, se sont soldés sur un score de 1-0. Caen a pris 25 points sur 36 quand sa cage est restée inviolée. L’efficacité d’Ivan Santini, dans le top 5 des buteurs de Ligue 1 avec ses quinze réalisations, fait alors le reste. Le Croate a frappé en conclusion d’un contre rondement mené, samedi soir. Yann Karamoh a d’abord servi Vincent Bessat dans le couloir gauche, avant que le meilleur passeur ne délivre un superbe centre devant le but toulousain. Ivan Santini, si performant de la tête, s’est jeté pour couper la trajectoire. C’était peu avant l’heure de jeu, et cela a suffi pour ramener les trois points. Toulouse a pourtant eu quelques occasions, contraignant notamment Rémy Vercoutre à une parade des plus spectaculaires dans le temps additionnel de la première mi-temps (un arrêt… du visage), mais n’a pas réussi à revenir.

 

Si les Caennais ont parfois frisé la correctionnelle dans une première mi-temps soporifique, ils ont donc tenu bon et su accélérer la cadence au retour des vestiaires. Le très jeune Alban Lafont a même évité un score plus lourd face à Ivan Santini et Yann Karamoh. En parallèle, la défense est cette fois restée hermétique malgré la sortie rapide d’Alaeddine Yahia (adducteurs). « Il fallait que l'on soit costaud et on l'a été grâce à l'abnégation de tous », salue Patrice Garande en évoquant « un match plein ». Les Malherbistes bénéficient en outre de résultats ultra-favorables. Nancy a perdu contre Monaco (0-3), Dijon a sombré à Guingamp (4-0) et Lorient a été accroché sur sa pelouse par Angers (1-1). Quant à Bastia, qui avait préservé une petite chance de maintien la semaine précédente contre Rennes, il a sombré au Parc des Princes (5-0). Voilà Caen doté de trois longueurs d’avance sur Dijon, dix-huitième, au moment de préparer désormais la réception de Rennes. Ça tient presque du miracle. « J'espère que cela va redynamiser le groupe car le travail n'est pas fini, rappelle Patrice Garande. Il reste deux matches dont celui de dimanche prochain face à Rennes à domicile qui sera très important. Si cela veut nous sourire on sera peut-être sauvés dimanche prochain et si ce n'est pas le cas nous irons au Parc pour y faire quelque chose lors de la dernière journée. »

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr