Et pourtant, Caen peut encore y croire

01 mai 2017 Ecrit par 

La nouvelle défaite concédée par le Stade Malherbe, dimanche devant Marseille (1-5), a fini par se répercuter directement au classement. Dix-huitième, Caen est le barragiste virtuel de cette Ligue 1 encore loin d’avoir rendu son verdict dans le bas de tableau. Trois points seulement séparent Lorient, seizième, de la lanterne rouge Bastia.

 

Que faut-il à ce bas de tableau de Ligue 1 pour se décanter réellement ? Les journées passent mais le suspense ne trépasse pas. La lanterne rouge Bastia, qui compte un match en retard (contre Lyon), n’est qu’à un point de Nancy avant-dernier et deux du duo Dijon / Caen. Lorient, qu’on pensait sur l’autoroute du maintien après ses exploits successifs, reste à portée de fusil. Ses 34 points ne le préservent de rien. Les Merlus n’ont qu’un point de plus que Dijon, qui a le goal average sur tous ses adversaires directs, et Caen. De quoi faire regretter le but encaissé à la 89ème minute contre Nantes (1-0)…

 

Ce week-end, la défaite nancéienne sur Metz, désormais assuré du maintien, a permis à Caen d’éviter une douche glaciale. Dijon est toutefois parvenu à passer devant grâce à son match nul surprise contre Bordeaux (0-0). La triste série caennaise finit (enfin) par se répercuter au classement. Rien de plus logique. Avec deux points pris en huit matchs, la surprise provient même davantage des chances entières de maintien que Caen préserve week-end après week-end. Celles qui font dire à Patrice Garande : « Je pense qu’on va rester en Ligue 1. » L’entraîneur caennais tient ce sentiment de la prestation réalisée par ses hommes contre Marseille, dimanche après-midi. Malgré le score très lourd (1-5), « les joueurs m’ont montré qu’ils avaient envie de rester en Ligue 1 ».

 

Les intentions mais bien trop de carences

 

Patrice Garande a retenu deux éléments majeurs de la correction reçue face à l’OM : l’envie démontrée et les erreurs qui l’ont gâchée. « Dans une période comme celle-ci, il faut être capable de renverser le cours des événements. Et pour le faire, il faut avoir les intentions qu’on a eues. On n’a pas été récompensés. On ne peut pas se permettre de faire des erreurs comme ça. Techniquement, on a trop de déchet. Défensivement, il faut être plus constant. » Caen, troisième défense la plus perméable de Ligue 1, n’a plus préservé sa cage inviolée depuis son déplacement à Saint-Étienne le 26 février (0-1). Ses trois succès obtenus en 2017 l’ont été sur ce score de 1 à 0. Hormis à Bordeaux en septembre, Caen a toujours gagné cette saison quand il n’a pas encaissé de but. Le chemin à prendre vers le maintien semble assez clair, sauf que la désorganisation et les carences individuelles sont criantes sur le plan défensif depuis plusieurs mois.

 

Il reste trois journées pour s’en sauver, et deux matchs concrètement pour les Caennais, même si Paris ne jouera probablement plus rien le 20 mai. Rennes, battu par Bastia le week-end dernier, et Toulouse, qui reste sur quatre matchs sans victoire, n’ont plus rien à jouer. Alors Malherbe va devoir relever la tête rapidement et se concentrer sur ces deux rendez-vous capitaux. « Il y a de l’abattement, mais il y a eu les attitudes, les intentions de changer les choses », souligne Patrice Garande. Le public lui-même ne s’y est pas trompé, en épargnant son équipe des sifflets qu’on aurait pu imaginer au regard de la lourdeur du score. Les Caennais vont devoir faire route ensemble vers ce maintien encore largement à leur portée, soit en terminant devant la 18ème place, soit en disputant ces barrages nouvellement réinstaurés et pour lesquels la bagarre fait rage en Ligue 2. 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr