craf2s sportacaen4

Malherbe en progrès et récompensé

22 février 2017 Ecrit par 

Football. Caen 1 - 0 Nancy, 21ème journée de Ligue 1 en retard. Très performant en première mi-temps, le Stade Malherbe a su convertir sa domination par Ronny Rodelin et préserver son avantage jusqu'au bout, hier soir. Si les Caennais ont souffert en seconde période, victimes aussi de l'accumulation des rencontres, ils ont enfin gardé leur cage inviolée. Trois points qui rassurent.

 

Au contraire de leurs précédents matchs, les Caennais ont débuté la rencontre sur un rythme élevé. Pressing important, belle qualité technique, envie manifeste : Caen était à la hauteur du rendez-vous. Restait à concrétiser le tout au panneau d’affichage, ce qu’Ivan Santini ne parvenait pas à faire à la huitième minute de jeu, au contraire de Ronny Rodelin un peu plus tard. Servi par une touche de Frédéric Guilbert, l’attaquant caennais réalisait un grand pont sur le défenseur adverse et trompait Sergey Chernik (1-0, 24’). « On a fait une très bonne entame, salue Patrice Garande. On a avancé constamment sur l’adversaire, on a cherché à marquer des buts. » Le petit coup de moins bien observé au milieu de cette première mi-temps est resté sans conséquence, d’autant que les Malherbistes ont de nouveau placé un coup d’accélérateur avant de rejoindre la mi-temps. C’est néanmoins à ce moment-là que Nancy s’est procuré sa seule occasion et même sa seule frappe de la première période par Loïc Puyo. Rémy Vercoutre s’est alors interposé (45’+2). Avec huit frappes à une en première mi-temps, il n’y avait pas photo sur la domination caennaise. Caen aurait pu doubler la mise plus d’une fois sans un bon gardien nancéien. Seule fausse note, la blessure d’un Steed Malbranque intéressant, remplacé à la pause par un autre vétéran en la personne de Nicolas Seube.

 

La deuxième mi-temps, elle, a été d’un tout autre acabit. « On a reculé, on a commencé à perdre des duels et Nancy nous a posé des problèmes », admet Patrice Garande. Les locaux ont laissé les visiteurs s’installer dans leur camp sans vraie réaction. Nancy a eu quelques situations intéressantes, pas assez pour tromper la vigilance de Rémy Vercoutre. On aurait pu penser que la tâche se simplifierait suite à l’expulsion de Faitout Maouassa (78’), mais il n’en a rien été. Comme souvent, Caen n’a pas su exploiter sa supériorité numérique, même si Ronny Rodelin n’a pas été loin du doublé sur le coup-franc consécutif à la faute de Maouassa à son encontre. Les Caennais ont semblé finir la rencontre éreintés par l’accumulation des matchs et le peu de rotations effectué. Les jambes étaient très lourdes, mais Malherbe a tenu bon. « On a montré une solidarité, une détermination, un esprit de corps qui nous a permis de préserver cette victoire. » Quinzième, Caen compte désormais un point d’avance sur Nancy, nouveau barragiste virtuel. Rien n’est fait, mais les Caennais respirent mieux avant leur déplacement ultra-périlleux à Saint-Étienne, dimanche. 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés. Retrouvez bientôt le trombinoscope. 

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr