Football - N3. Évreux, bas les masques...

17 octobre 2017 Ecrit par  Bernard Guyonnet
L'USON Mondeville de Maxime Roynel, buteur le week-end dernier, est repartie de l'avant à Quevilly. Une victoire extrêmement importante pour les Calvadosiens.

Après Quevilly, après le duo Dieppe - St Lô, voilà Évreux qui ne peut plus se cacher et qui s’installe à son tour dans le fauteuil de leader. Les Eurois, qui ont réussi à terrasser Malherbe dans les ultimes secondes, profitent également du nul concédé à domicile par Dieppe et St Lô.

 

Opportunisme d’une équipe qui bénéficie de faits de jeux souvent favorables comme ne cesse de le clamer Dramane Dillain ou bien avènement d’une formation dotée d’un réel potentiel ? À cette question, nous aurons sans doute un début de réponse lors de la prochaine journée. Les Ebroïciens effectueront en effet un déplacement périlleux à Mondeville... et d’autant plus périlleux qu’ils seront handicapés par la suspension ce jour-là de trois titulaires. En attendant c’est en leader unique de N3 que l’EFC ira relever le défi concocté par les joueurs de St-Nicolas d’Aliermont en Coupe de France.

 

Si l’on n’avait pas vraiment prévu la nouvelle défaite du Stade Malherbe, on n’aurait pas non plus parié, même un tout petit billet, sur un faux-pas de Dieppe et St Lô sur leur pelouse. À Évreux, les Caennais ont surtout été victimes de circonstances contraires avec ce carton rouge reçu alors qu’ils menaient (1-0). Tandis que Dieppois et Saint-Lois, face à des adversaires qui n’avaient pas pris le moindre point hors de leur base ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes. Un peu de déconcentration voire de suffisance, un manque de réussite (poteau d’un côté, pénalty arrêté de l’autre), mais aussi et surtout la ténacité de Bayeux et de Pacy constituent les principaux paramètres pouvant expliquer ces résultats surprenants mais pas illogiques. À Dieppe, le BFC menait 2-0 à la mi-temps. A St Lô, Xavier Gallien a sauvé son équipe en remportant un face à face à la 92ème minute. On précisera que Dieppe a eu l’opportunité de renverser totalement le sort du match après son égalisation et que les préfectoraux manchois ont bénéficié d’un pénalty après l’arrêt décisif de leur gardien. Mais quand même…

 

Et puisque l’on est dans les histoires de pénalty, comment ne pas évoquer ceux de la rencontre Oissel-Alençon. Le premier, en faveur des Ornais, n’a  pas été transformé, contrairement à celui des Osseliens… Voilà le résumé succinct d’un match qui plonge un peu plus les hommes de Vincent Laigneau dans le doute et qui permet à ceux de Romain Djoubri d’entrevoir la partie haute du classement. Signalons au passage que c’est la deuxième victoire consécutive des banlieusards rouennais sur le score de 1-0 et sur pénalty. Pour les verts, toujours à la recherche de leur première victoire, la malédiction semble les poursuivre car leur niveau de jeu vaut mieux qu’une place de lanterne rouge. Patience ! La roue va forcément tourner…

 

S’il y a une autre formation qui n’arrive pas à inverser la spirale négative qui l’accable depuis le début du championnat, c’est bien Dives-Cabourg. Face au FC Rouen, les joueurs de Philippe Clément ont ouvert le score à la 20ème minute puis mené jusqu’à l’entame du dernier quart d’heure et là patatras, ils ont encaissé trois buts. Comme pour les Alençonnais avec qui ils partagent la dernière place, il y aura des jours meilleurs. En attendant ce déclic que constituera forcément le gain d’un premier succès, il faut surtout ne pas tomber dans le renoncement. Les Rouennais de leur côté, grâce à cette victoire à Heurtematte, retrouvent une place plus conforme à leurs moyens et à leurs ambitions.

 

Du côté du Mont St Michel, il semble bien que Christophe Duboscq ait trouvé les bons mots ou la bonne formule car le cas de l’US Avranches est symptomatique d’une équipe à la ramasse qui soudainement se met à gagner. Comme contre Pacy, le samedi précédent, et sur le même score (3-1) Thomas Coutant et ses équipiers ont maté la coriace équipe de Gonfreville, sauf que cette fois-ci, la victoire s’est dessinée en une seule mi-temps. En effet, avec trois buts de retard à la pause, la messe était dite et les visiteurs ont dû se contenter de sauver l’honneur.

 

Si Avranches vient de gagner ses deux premiers matches, Quevilly suit une trajectoire inverse puisqu’elle vient de concéder ses deux premières défaites. Est-ce le 5-0 ramené de Venoix qui continue de faire des dégâts dans les têtes ? Possible, mais ce serait rabaisser la performance de leur tombeur du week-end. Mondeville a véritablement maîtrisé son sujet pendant une heure et demie et montré sa supériorité que QRM n’a jamais été en mesure de contester en dépit d’une égalisation illusoire avant la pause. À l’issue de cette rencontre, on a peut-être assisté au croisement de deux trajectoires, celle de Mondeville à nouveau dirigée vers le haut du classement, et celle de Quevilly qui dégringole vers le ventre mou du classement. Mais dans ce championnat où l’imprévu nous guette à chaque journée, on ne jurera de rien…

 

 

Résultats

 

St Lô / Pacy Menilles     0-0

 

Dieppe / Bayeux     2-2 (MT : 0-2)

Buts : Dieppe : Durbant (69è), Branger (72è) ; Bayeux : Milon (16è), Renaux (32è)

 

Evreux / SM Caen     2-1 (MT : 0-1)

Buts : Evreux : Laura (51è), Larçonnier (93è) ; SM Caen : Tutu (9è)

 

Quevilly RM / Mondeville     1-2 (MT : 1-1)

Buts : Quevilly : Ramon (43è) ; Mondeville : Roynel (5è), Morel (71è)

 

Avranches / Gonfreville     3-1 (MT : 3-0)

Buts : Avranches : Dufournier (10è), Ekofo (12è SP), Hamard (44è) ; Gonfreville : Balmy (58è)

 

Oissel / Alençon     1-0 (MT : 0-0)

But : Ouadah (48è SP)

 

Dives-Cabourg / Rouen     1-3 (MT : 1-0)

Buts : Dives : Hardoin (18è) ; Rouen : Ouahbi (75è), Sidibé (79è SP, 94)

 

 

Classement

  

 

 

Statistiques

 

Le but inscrit à Dieppe permet à Dimitri Milon (Bayeux) de rejoindre Yannis Fleury (St-Lô) en tête du classement des buteurs.

 

Buteurs

5 buts : Fleury (St-Lô), Milon (Bayeux)

4 buts : Tessier (Alençon), Laura (Évreux), Branger (Dieppe), Sidibe (Rouen)

3 buts : Gaudiche (Mondeville), Macalou (SMC), Vincent (Évreux), Vavy (St-lô), Durbant (Dieppe), Hardoin (Dives-Cabourg), Roynel (Mondeville)

2 buts : Juin, Khadrejnane (Alençon), Moussaki, Nkololo (SM Caen), Salvador (Dieppe), Prevost (Dives-Cabourg), Benmansour, Petitjean (Évreux), Chabbi (Gonfreville), Suzanne (Mondeville), Sene (Oissel), Yandza (Pacy Menilles), Caddy, Irie Bi, Loppy (Quevilly), Ekofo (Avranches)

 

Attaques

En tête du classement général, Évreux occupe aussi la première place du classement des attaques ! Les deux buts inscrits face à Malherbe lui permet de devancer Dieppe, Quevilly et la réserve du SMC.

 

Évreux : 14 buts

Dieppe, Quevilly, SMC : 13 buts

Pacy-Ménilles : 5 buts

 

Défenses

Saint-Lô affiche une solidité défensive assez impressionnante avec deux buts concédés en six rencontres.

 

Saint-Lô : 2 buts

SMC : 6 buts

FC Rouen : 7 buts

Bayeux : 14 buts

Dives-Cabourg : 15 buts

 

 

Réactions

 

Nicolas Fautrat (entraîneur St Lô)

« Résultat frustrant au vu du match que nous avons délivré. Si notre première mi-temps fut assez poussive, la seconde fut d’un tout autre niveau. Nous avons passé énormément de temps dans leur camp en amenant beaucoup de ballons dans leur surface sans pour autant trouver la faille. Je n’ai pas grand-chose à reprocher à mes joueurs. Il leur a juste manqué ce brin de réussite contre une équipe qui a bien défendu et qui aurait même pu l’emporter en toute fin de match sans l’arrêt déterminant de notre gardien à la 90ème. Le point positif, c’est que nous continuons à ne pas prendre de but et à être invaincu ce qui est plutôt flatteur pour un promu. »

 

Jean Guy Wallemme (entraîneur Dieppe)

« Une première mi-temps où l’on s’est fait surprendre par « l’agressivité » de l’adversaire et le brouillard (tombé 5 minutes avant le coup d’envoi). Nous ne sommes pas rentrés dans ce match mais nous avons eu une réaction positive et collective pour revenir de 0-2 à 2-2 et même pour pouvoir l’emporter. »

 

Christophe Vingtrois (entraîneur Bayeux)

« Frustration pour les garçons par rapport au déroulement du match. Un match qui aurait pu être plié avec le pénalty non sifflé pour une balle de 3-0 juste avant la mi-temps. Notre organisation en 4-1-4-1 a bien fonctionné pendant une heure avec un bon bloc défensif et de bonnes sorties de ballons pour déséquilibrer cette équipe dieppoise. En deuxième mi-temps, nous avons été plus gênés par la qualité de quelques joueurs de Dieppe qui ont su faire la différence. A 2-2, les mecs auraient pu s’effondrer après la bonne première mi-temps mais ce ne fut pas le cas et nous étions très proches de scorer ce troisième but. À l’arrivée, satisfait de prendre ce premier point à l’extérieur mais frustré car nous étions venus pour gagner et nous ne sommes pas passés loin. »

 

Dramane Dillain (entraîneur Evreux)

« A onze, Caen nous était supérieur. Après l’expulsion de leur joueur, ils ont surtout cherché à défendre ce qui nous a permis de nous relancer. Nous avons montré beaucoup de cœur pour finalement marquer le but vainqueur dans le temps additionnel. Cette place de leader ne doit pas nous gonfler la tête, il faut au contraire continuer à évoluer avec humilité. »

 

André Auzoux (entraîneur Quevilly)

« C’est l’équipe qui en voulait le plus qui a gagné. Mauvaise entame de notre part concrétisée par l’ouverture du score mondevillaise à la 5è minute. Face à une équipe solide et bien organisée défensivement, il nous a fallu attendre la fin de la première mi-temps pour égaliser. En deuxième mi-temps, on voulait faire la différence mais c’est Mondeville qui s’est procuré les meilleures occasions en contre avant de marquer logiquement à la 75è minute. Ensuite, nos adversaires, bien regroupés, se sont arrachés pour préserver ce résultat. »

 

Tony Rouillon (entraîneur Mondeville)

« C’est une belle victoire qu’ont réalisée les joueurs, pas seulement sur le plan comptable mais également dans l’état d’esprit. On savait que le potentiel offensif de Quevilly était important, et que l’on allait être dans l’obligation de répondre par l’intensité et la solidarité. Nous touchons trois fois les montants en deuxième période mais peu importe, l’essentiel était acquis avec ce score de 2-1 et un collectif remarquable. Félicitations aux joueurs ! »

 

Christophe Duboscq (entraîneur Avranches)

« Très bonne première mi-temps. En exerçant un pressing haut, nous avons su concrétiser ce bon travail par trois buts. Ensuite, en deuxième mi-temps, nous avons été plus dans la gestion. Dommage que nous ayons pris un but un peu bizarre sur un coup franc joué très vite dans une certaine confusion. L’apport des joueurs de National a été excellent tant dans l’investissement que dans l’attitude. Cela change beaucoup de choses et surtout cela aide beaucoup nos jeunes joueurs dans leur progression. C’est une belle victoire collective et aussi un joli cadeau pour l’anniversaire d’Alex Hérauville qui, avec Thomas Coutant, montre parfaitement l’exemple en tant que cadre. »

 

Romain Djoubri (entraîneur Oissel)

« Une histoire de pénalty… Alençon en rate un et nous, on en marque un… 3 points importants qui nous permettent de sortir de la zone rouge. »

 

Vincent Laigneau (entraîneur Alençon)

« Match très serré à Oissel. Avec l’absence de Tessier, Perrot, Karim et Hakim El Hamdaoui, j’avais fait le choix de densifier le milieu de terrain pour mieux supporter et contrer. Une première mi-temps défensivement accomplie autour de Deschateaux. L’équipe faisait bloc, mieux encore avec un pénalty en notre faveur avant la pause mais le gardien gagnait le duel. Cette première mi-temps contre le vent et sur un terrain difficile était prometteuse. La deuxième aurait dû être en notre faveur avec l’appui du vent. Hélas, un pénalty évitable faisait basculer la rencontre. Connaissant à la fois un début de saison à la fois poissard et difficile, il nous faut maintenant récupérer tous nos joueurs et partir au combat. »

 

Philippe Clément (entraîneur Dives – Cabourg)

« Déçu par le résultat, du fait de la débauche d’énergie des joueurs. Face à une très belle équipe de Rouen, nous n’étions pas loin de réussir une première victoire. La maladresse, pour marquer ce deuxième but qui nous tendait les bras, a laissé Rouen dans le match. Leur banc a fait la différence sur le plan athlétique pour nous punir en fin de match… Cependant, les contenus de Granville et Rouen laissent beaucoup d’espoir pour la suite… On doit s’appuyer sur les choses positives et gommer les manques. »

 

Manuel Abreu (entraîneur Rouen)

« Je pense que la victoire est amplement méritée même si nous étions menés à la mi-temps. Mon groupe a très bien réagi et a fini par user cette coriace équipe de Dives. Bravo à mes joueurs qui ont eu un mental très solide. »

 

 

Agenda

 

6ème tour de la Coupe de France

Samedi 21 octobre – 18h00

Bayeux – Granville

Dimanche 22 octobre – 15h00

St-Nicolas – Évreux

FC Rouen – Gonfreville

Troarn – Saint-Lô

Bretteville/Odon – Oissel

 

7ème journée

Samedi 28 octobre - 18h00

Mondeville – Évreux

FC Rouen – Dieppe

Gonfreville – Saint-Lô

Pacy-Ménilles – Dives-Cabourg

Bayeux – Quevilly Rouen

Alençon – Avranches

Dimanche 29 octobre - 15h00

 

SM Caen - Oissel

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr