Football – N3. Journée favorable pour Dieppe et St Lô ?

13 octobre 2017 Ecrit par  Bernard Guyonnet

Cette sixième journée, placée comme la précédente entre deux tours de coupe, ne manque pas de pôles d’intérêt. On suivra particulièrement le comportement du duo de tête, St Lô - Dieppe qui, à domicile, peut profiter des rencontres entre gros bonnets, Evreux-SM Caen et Quevilly-Mondeville, pour prendre le large.

 

Avec le dernier tour régional qui se profile dans une semaine puis avec le passage au tirage national, La coupe de France va entrer dans sa phase « dévoreuse d’énergie ». Elle aura forcément une incidence sur le championnat, agissant tantôt comme un miroir aux alouettes, tantôt comme un booster psychologique. Pour l’heure, le championnat reste la priorité car aucune hiérarchie ne se dégage vraiment et les grands enjeux que sont l’accession et le maintien concernent et vont concerner toutes les équipes.

 

Deux nouvelles formations ont donc rejoint le camp des éliminés de la Coupe de France, le week-end dernier. Dieppe et Dives n’ont pas vraiment réalisé une contre-performance mais ont plutôt été victimes d’un tirage au sort assez ingrat. À Oissel pour l’une et à Granville pour l’autre, ce n’était pas vraiment un cadeau du ciel ni de la prétendue main innocente. Dorénavant et selon la formule consacrée, elles pourront déployer toute leur énergie pour le championnat, dans l’optique de la montée pour Dieppe, du maintien pour Dives.

 

Il restera donc 6 clubs lors du prochain tour (21/22 octobre) pour représenter le groupe J… et parmi elles, le FC St-Lô qui demeure la seule équipe invaincue en compétitions officielles pour la saison en cours. A priori, Saint-Lois et Dieppois qui se partagent le fauteuil de leader, devraient le conserver car leur tâche ne semble pas au-dessus de leurs forces. Vous noterez que l’on emploie le conditionnel car « chat échaudé craint l’eau froid »… et l’on est bien placé pour savoir que le foot ne respecte aucune logique et n’admet aucun préjugé. Ce n’est pas parce que Pacy et Bayeux leur adversaires respectifs présentent un bilan tristounet à l’extérieur que la victoire des co-leaders est assurée d’office…

 

Pacy, justement avait l’occasion samedi dernier lors de son match en retard à Avranches de remporter sa première victoire en déplacement et de rejoindre un rang plus confortable dans le ventre mou du classement. Raté ! Ce sont, au contraire, les joueurs de Christophe Duboscq qui se sont imposés. Ce premier succès de la saison leur permet de ne pas se trouver décrochés et à l’aube de cette sixième journée, c’est un quatuor qui ferme la marche mais un quatuor qui pourrait bien éclater ce week-end. Présentation des matches.

 

St-Lô / Pacy Menilles

Où s’arrêteront-ils ? Et qui les arrêtera ? On parle bien sûr de ces diables de Saint-Lois, qui, partis sur la pointe des pieds pour jouer le maintien, se baladent en tête du groupe. Si c’était du cyclisme, on dirait que St-Lô tente une échappée « en facteur ». Cette expression populaire sied bien aux hommes de Nicolas Fautrat qui se retrouvent devant le peloton sans donner l’impression d’y être. L’histoire de notre sport est truffée d’histoires rocambolesques comme celle de Leicester récemment en Angleterre ou de Montpellier, un peu plus tôt, devant le grand PSG, qui occupaient la première place soi disant par hasard et qui ont fini champions… C’est certain, les postulants à la N2 ne vont plus être dupes longtemps et le FC St-Lô sera épié avec les honneurs dus à son rang. En attendant, il y a un match-piège à disputer ce samedi car les joueurs de Pacy sont bien décidés à s’extraire des bas-fonds du classement et ne se déplaceront pas en victimes expiatoires à Villemer. Nicolas Fautrat saura le rappeler à ses hommes…

 

Dieppe / Bayeux

Dans quel état d’esprit seront les Dieppois au moment du coup d’envoi de leur match contre Bayeux ? Abattus ? Dans le doute ? Ou bien revanchards ? Les Bayeusains auraient tort de croire que leurs adversaires vont jouer petits bras, tourmentés qu’ils seraient par leur élimination en coupe. Au contraire, Christophe Vingtrois et ses équipiers risquent d’être confrontés à des joueurs résolus à faire oublier leurs déboires en coupe. Dans ce cas, le BFC aura bien des difficultés à résister à la furia des Harengs qui, ne l’oublions pas, n’ont pas cédé le moindre point sur leur pelouse. Comme les Bayeusains sont, pour l’instant, stériles dés qu’ils quittent leur cocon d’Henry Jeanne, le pronostic penche forcément vers une victoire des locaux…A Yannick Leclerc et ses équipiers de le démentir.

 

 

Quevilly / Mondeville

Ce sont deux équipes en échec lors de la journée précédente, deux équipes qui ont forcément perdu un peu de leurs illusions, qui vont se retrouver sur les bords de la Seine. Le 5-0 net et sans bavure ramené de Venoix a fait s’envoler la première place et remis les Quevillais les pieds sur terre. Quant aux Mondevillais, c’est même deux défaites consécutives, si l’on prend en compte celle en coupe, qu’ils viennent de concéder. C’est donc avec la ferme intention de relever la tête que les deux formations vont entamer ce face à face. Un partage des points constituerait sans doute un moindre mal pour les Mondevillais, mais pas sûr pourtant qu’un nul les contente dans la perspective qu’ils se sont tracés de jouer les tout premiers rôles.

 

Evreux / SM Caen

Voilà une rencontre prometteuse (sur le papier) entre des Ebroïciens que personne ne voyait sur le podium et des Malherbistes qui sont souverains à domicile mais plus fragiles à l’extérieur. Si Dramane Dillain n’a jamais clamé son intention de jouer les premiers rôles, ce n’est pas le cas de Greg Proment, son homologue caennais. Mais pour tenir ces objectifs, il va falloir être plus efficace en déplacement. Pour le moment, les jeunes malherbistes n’ont remporté qu’une seule victoire loin de leur base (4-0 à Dives) mais ont chuté deux fois, à St Lô et à Dieppe (les deux leaders, il est vrai). Le club eurois qui a toujours été un bon pourvoyeur de talents pour son voisin calvadosien (Montanier, Mendy, Bodmer…) compte sur l’esprit volontaire de ses jeunes éléments pour la plupart issus du club afin de donner une bonne réplique aux Caennais. L’EFC se satisferait sans doute du partage des points… Pas sûr qu’un point contenterait leurs adversaires.

 

Avranches / Gonfreville

Après quatre défaites qui, à part le 3-0 encaissé contre Rouen, ont souvent été concédées sur un coup de dés malencontreux, les Avranchinais ont enfin débloqué leur compteur. Ce petit évènement est survenu lors du match de rattrapage disputé samedi dernier contre Pacy (3-1). Désormais, les hommes de Christophe Duboscq ont rejoint le gruppetto (Dives, Pacy, Alençon) et peuvent envisager la réception de Gonfreville avec un peu plus de sérénité. Ils devront toutefois se méfier d’une équipe qui a démarré le championnat sur la pointe des pieds mais qui semble avoir trouvé le bon braquet depuis quelques semaines (4 victoires consécutives, championnat et coupe mêlés). A la veille de ce déplacement au pied du Mont St Michel, les banlieusards havrais ont plutôt le regard pointé vers le haut du classement que vers le bas. Il est vrai qu’avec un seul point de retard sur le podium et deux points su le duo de leaders, ils occupent une bonne position d’attente, prêts à faire un nouveau bond en avant.

 

Dives-Cabourg / Rouen

Les Divais vont-ils s’offrir le scalp des joueurs du FCR ? Vont-ils enfin récompenser leurs fidèles Sud’pporters par un premier succès? Les partenaires de Morgan Hardoin vont-ils montrer leur plus beau visage, celui qui leur a permis de traiter d’égal à égal avec l’US Granville en coupe de France ou bien celui plus moche qui leur a valu deux fessées consécutives à Heurtematte contre Malherbe et Mondeville et un nul insipide à Bayeux ? On le voit, l’équipe de Dives-Cabourg suscite Beaucoup d’interrogations, pour ne pas dire beaucoup d’inquiétude au moment de défier les diables rouges... Des diables rouges qui, il faut bien le dire, ont perdu de leur superbe ces derniers temps. On passera vite sur les qualifications obtenues à l’arraché en coupe de France, car n’oublions pas que d’autres dans les mêmes circonstances, sont passés à la trappe, mais les deux dernières défaites en championnat n’inspirent pas vraiment l’euphorie. Entre deux équipes à la recherche de jours meilleurs, la partie s’annonce très serrée…de là à annoncer un nouveau nul, il y a un pas que nous ne franchirons pas.

 

Oissel / Alençon

Grâce à une première victoire par le biais d’un pénalty en fin de partie contre Avranches, Oissel a quitté la dernière place et retrouvé un moral de conquérant. La preuve, les Osseliens ont enchaîné par l’élimination du FC Dieppe. Alençon qui va se présenter en banlieue rouennaise, aimerait bien surfer sur la même dynamique mais hélas pour eux, les Ornais courent toujours après leur première victoire. Les deux formations sont un peu dans le même registre, en proposant du jeu plus que du calcul mais les points ne se récoltent pas toujours en multipliant les passes… les Alençonnais vont t’ils enfin décoller ou bien les hommes de Romain Djoubri vont-ils confirmer leur progression ? Réponse dimanche après-midi… Messieurs faites vos jeux !

 

 

La 6ème journée

 

Samedi 14 octobre 18h00

Dieppe / Bayeux

Dives-Cabourg / Rouen

Quevilly R.M. / Mondeville

St-Lô / Pacy Menilles

Evreux / SM Caen

Avranches / Gonfreville

Dimanche 15 Octobre 15h00

Oissel / Alençon

 

 

Le classement

 

 

La coupe de France

 

Tirage du 6ème tour :

Vernon (R2) / Avranches (N1)

Bayeux (N3) / Granville (N2)

Rouen (N3) / Gonfreville (N3)

Troarn (R3) / St Lô (N3)

Alizay (D1) / PTT Caen (R1)

Bretteville sur Odon (R1) / Oissel (N3)

St Nicolas (R2) / Evreux (N3)

St Marcel (R2) / Vire (R1)

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr