Football. Malherbe et Mondeville affirment (déjà) leurs prétentions

21 août 2017 Ecrit par  Bernard Guyonnet

National 3. Quels enseignements peut-on tirer d’une première journée disputée en plein mois d’août alors que les automatismes ne sont pas encore bien huilés et que certaines équipes n’ont pas récupéré la totalité de leurs effectifs ? On décrypte ensemble ce coup d’envoi de N3.

 

On a connu des clubs qui avaient débuté leur saison en fanfare et qui s’étaient écroulés  aux premiers frimas venus, et d’autres qui avaient gagné leur championnat malgré un départ calamiteux. C’est surtout sur un plan psychologique que les résultats de ce week-end peuvent avoir de l’importance. Gagner ou effectuer une prestation convaincante donne forcément un supplément de confiance de la même façon qu’un échec initial peut engendrer du doute. Donc à défaut d’enseignements qui pourraient être contredits par l’avenir, contentons-nous d’une analyse brute et sommaire de ce premier week-end de N3.

 

Première constatation, les matches ont été dans l’ensemble très serrés y compris à Quevilly où le score ne traduit pas l’équilibre des forces.

 

Deuxième indication, les prétendus favoris que sont le Stade Malherbe et Mondeville ont plutôt bien négocié leur entrée dans la compétition. Ces deux formations n’ont pas laissé passer l’occasion d’engranger 4 points. Gonfreville et Pacy-Menilles, leurs adversaires respectifs ont bien résisté et ont même eut quelques opportunités pour égaliser mais finalement, l’expérience et l’avantage du terrain ont fait la différence. A noter que c’est la 1ère défaite en championnat pour Gonfreville depuis mai 2016…

 

Pour Dieppe, un autre favori désigné, le nul à Evreux est-il à ranger dans les bonnes ou mauvaises opérations ? L’avenir nous donnera la réponse… mais a priori, contraindre les Ebroïciens à partager les points dans leur antre de la Madeleine n’est pas une mince performance.

 

Autres résultats nuls de la journée, Alençon-St Lô et Oissel-Dives Cabourg… Pour la rencontre des chefs-lieux bas-normands, c’est tout simplement la tradition qui est perpétuée puisque l’an passé, leurs deux rencontres s’étaient déjà achevées sur un score nul. Quant au déplacement de Dives à Oissel (le plus court en championnat depuis un an), on peut dire sans froisser personne, que les hommes de Philippe Clément ont obtenu un résultat quasi miraculeux au regard de leur mièvre prestation. A l’opposé, on ne pensait pas retrouver les locaux à un tel niveau compte tenu des bouleversements de l’intersaison.

 

Quevilly, on l’a vu, a infligé une défaite sévère à des Avranchinais méritants mais encore tendres et s’empare de la première place. Position certes anecdotique à ce moment de la saison, mais qui doit lancer l’équipe sur des bases plus ambitieuses que la saison précédente. Pour Avranches, par contre, il va falloir vite se mettre dans le rythme…

 

Dernière rencontre de la journée, l’opposition entre 2 promus, Bayeux et Rouen (voir ci-dessous, gros plan sur une rencontre) a vu la victoire des locaux. Une victoire au niveau national que le club du Bessin attendait depuis le printemps 2006…

 

 

Gros plan sur une rencontre

 

bayeux rouen 1718

 

Bayeux-Rouen : 2-1 (mi-temps 1-0)

 

Buts : Bayeux : Milon (30è ,77è sp) ; Rouen : Sidibé (69è)

Avertissements : Bayeux : Jouenne (23 è) Pérot (63è) ; Rouen : Sarhane (26è et 61è), Gibon (78è)

Expulsion : Rouen : Sarhane (61è)

 

Bayeux FC : Driaux, Anquetil, Engelhard, Jouenne, Lecarpentier, Pérot puis Leclerc (72è), Le Calve puis Demeulin (65è), Legrand (cap), Zami puis N Guessan (72è), Milon, Renaux ; Entraineurs : C. Vingtrois et T. Moreau

 

FC Rouen : Quedeville, Batola, Sarhane, Percepied, Mignot, Prieur (cap), M. Benzia, Ouahbi puis Gibon (70è), Diop puis Mendy, Sidibé, Mainemare puis F. Benzia (88è) ; Entraineur : M. Abreu

 

Face à un adversaire dont le potentiel semblait supérieur à l’image d’un Sidibé, danger colossal en attaque, les Bayeusains ont su faire le dos rond pendant la demi-heure initiale avant de placer une 1ère banderille meurtrière. Sur une magnifique action initiée par un Renaux virevoltant, Milon servi à la perfection n’avait plus qu’à pousser le ballon dans les filets (1-0). Rouen tentait de réagir mais ses attaques trop stéréotypées ne surprenaient pas une défense où Engelhard effectuait un gros labeur. Au contraire ce sont les locaux qui se procurèrent les meilleures opportunités  sans toutefois inscrire le but du break.

 

 Après la pause, Rouen démarrait mieux mais allait très vite se retrouver en infériorité numérique quant Sarhane recevait un 2ème carton jaune par un arbitre auteur d'une prestation e plus que controversée. A 10 contre 11, les visiteurs ne désarmaient pas et leur persévérance était justement récompensée par Sidibé qui lobait Driaux en finesse (1-1).

 

Le partage des points somme toute assez logique semblait inéluctable mais c’était sans compter sur ce diable de Milon qui, profitant d’une ouverture de Leclerc obtenait un pénalty et le transformait illico (2-1)… la victoire avait choisi son camp d’autant que Mendy, dans les dernières secondes, dilapidait de la tête une énorme occasion.

 

Les résultats :

 

Evreux / Dieppe… 1-1 (MT : 1-1) ;

Buts : Evreux : Petitjean (21è) ; Dieppe : Plisson (4è)

 

Mondeville / Pacy-Menilles … 2-0  (MT : 1-0)

Buts : Gaudiche (1è), Suzanne (71è)

 

Oissel / Dives-Cabourg2-2 (MT : 2-1)

Buts : Oissel : Ouadah (10è) Séné (16è) ; Dives : Prévost (11è), Khoualed (92è)

 

Bayeux / Rouen2-1 (MT : 1-0)

Buts : Bayeux : Milon (30è et 77è sp) ; Rouen : Sidibé (69è)

 

Alençon / St Lô… 0-0

 

SM Caen / Gonfreville …2-0 (MT : 1-0)

Buts : Nkololo (11è sp), Maes (92è)

 

Quevilly Rouen M / Avranches… 4-1 (MT : 1-0)

Buts : QRM : Irié-Bi (41è sp), Loppy (64è), Berrezkami (73è), Gomis (90è) ; Avranches : Larriere (71è)

 

Statistiques :

Milon, auteur d’un doublé prend seul la tête au classement des buteurs  et l’histoire se rappellera que Gaudiche a été le 1er buteur de ce nouveau N3 après  moins de 30 secondes de jeu. Par ailleurs,  QRM s’est montrée  l’équipe la plus prolifique tandis que 4 formations, SM Caen, Mondeville, Alençon et St Lô n’ont pas concédé le moindre but.

 

Buteurs :

2 buts : Milon (Bayeux)

1 but : Irié-Bi, Loppy, Berrezkami, Gomis (QRM) ; Ouadah, Séné (Oissel) Prevost, Khoualed (Dives-Cabourg) ; Gaudiche, Suzanne (Mondeville) ; Nikololo, Maes (SM Caen) ; Plisson (Dieppe) ; Petitjean (Evreux), Sidibé (Rouen) ; Larriere (Avranches).

 

Attaques :

QRM (4 buts) ; SM Caen, Mondeville, Oissel, Dives-Cabourg, Bayeux (2 buts)…

 

Défenses :

Alençon, Mondeville, SM Caen, St Lô (0 but) …

 

 

Réactions 

Vincent Laigneau (entraineur Alençon) :

« Match en deux temps : une belle 1ère mi-temps avec du rythme, du jeu et des occasions. Malgré Gallien le gardien saint-lois et Lembo son défenseur, très performants, nous aurions dû mener au score. Notre 2ème période fut plus séquencée à cause de la fatigue technique et de la précipitation. Cela reste un match encourageant pour une reprise car les joueurs se sont très bien impliqués. Continuons à travailler dans ce sens… »

 

Nicolas Fautrat (entraineur St-Lô) :

« Très bon résultat nul pour nous. Objectivement, nous devons perdre ce match notamment au vu de la 1ère mi-temps au cours de laquelle nous étions trop apathiques, trop tendres dans la conquête et avec un gros manque de proximité pour créer du jeu. Beaucoup de mes joueurs découvrent ce niveau et je pense qu’ils ont eu peur de mal faire et ont refusé le jeu par sécurité. Mon banc m’a permis de repartir avec ce bon point. Je suis confiant pour la suite et j’attends que mes joueurs se lâchent samedi lors de la réception de la réserve du stade Malherbe. »

 

Grégory Proment (entraineur SM Caen) :

« On avait opté pour un 3-4-3 au détriment de notre habituel 4-4-2. Cela a été plutôt positif car on a trouvé plus de verticalité et même si c’est ce système est plus exigeant physiquement. L’autre point positif avec la victoire c’est que l’on n’a pas concédé de but… » Apprenant à ce moment-là, la victoire des pros à Lille : « C’est important que le club gagne, les pros, la réserve…il faut qu’on continue à inculquer cette mentalité de la gagne. Il faut cesser d’être gentil ou de faire les beaux mais gagner… »

 

Rachid Hamzaoui (entraineur Gonfreville) :

« On a connu une entame difficile et le pénalty encaissé très vite nous a fait mal. Mais nous ne nous sommes pas désunis et en 2ème période on a 3 grosses occasions dont une barre pour revenir au score. Le nul était à notre portée, c’est dommage… »

 

Tony Rouillon (entraineur Mondeville) :

« Nous avons commencé fort comme nous l’avions prévu mais ce but marqué d’entrée a semblé nous déstabiliser. Nous avons relâché notre pressing et connu pas mal de déchet. Heureusement nous nous sommes bien repris après la pause et nous avons à nouveau remporté nos duels. Outre la satisfaction d’un 1er succès, je dois louer la solidité de notre bloc défensif qui a rarement était pris de court. »

 

Manu Huet (entraineur Pacy-Menilles) :

« L’écart entre les 2 équipes était évident ; pourtant avec un peu d’efficacité sur nos temps forts, on aurait pu prétendre à mieux surtout au vu de notre 1ère mi-temps ; En démarrant timidement, nous avons mis notre projet de jeu en l’air… pourtant dés quart d’heure passé, nous les avons fait déjouer et nous nous sommes procurés des occasions. Yandza seul face au but aurait dû égaliser à la 34è minute. La 2ème période fut correcte mais c’est dans un temps fort pour nous que Mondeville a doublé la marque. Après ce fut difficile physiquement pour nous. »

 

Dramane Dillain (entraineur Evreux) :

« Match paradoxal…on a la maitrise collective mais Dieppe a les meilleures occasions. On pense que l’on va gagner le match mais notre domination est stérile surtout dans les 30 mètres adverses. Maintenant, c’est quand même une bonne première car on revient au score contre un adversaire solide. Ce n’est pas mal et l’on s’en contente. »

 

Christophe Vingtrois (entraîneur Bayeux) :

« Il y a eu plusieurs parties dans ce match. Durant 25 minutes, les distances entre nous n’étaient pas assez bonnes pour pouvoir jouer. Le ballon nous brûlait les pieds. On a commencé à subir. On a ensuite fait quelques incursions qui ont fini par des frappes. Cela a peut-être amené de la confiance. On s’est installé dans leur camp à la fin de la première mi-temps et on a marqué un joli but collectif. Ils ont accéléré en deuxième mi-temps, en essayant de trouver leur numéro 9 (Sidibé) devant, qui est un sacré client. On se fait avoir sur notre seule erreur sur la gestion de la profondeur. Le groupe n’a pas lâché et est allé chercher le deuxième but. Ça aurait pu finir sur un 2-2, mais c’est une belle victoire avec des minots. La moyenne d’âge était de 22 ans et demi. »

 

Manuel Abreu (entraineur Rouen) :

« Nous ne sommes pas récompensés de nos efforts car l’investissement du groupe a été important, même à 10. Il nous a surtout manqué de justesse technique dans la dernière passe notamment en 1ère période où nous avons eu quelques belles situations. Nous avons forcément des regrets mais on apprend aussi dans la défaite. Je dois dire également que Bayeux a bien mené sa barque mais que le carton rouge très sévère nous a lourdement pénalisés. »

 

Philippe Clément (entraineur (Dives-Cabourg) :

«  Le foot est parfois cruel !!! Oissel méritait la victoire et pourtant nous ramenons un point. Nous retiendrons uniquement le fait d’y avoir cru… »

 

André Auzoux (QRM) :

« Bon départ pour nous dans ce championnat face à une bonne équipe d’Avranches qui aurait mérité mieux sur ce match. On a su être efficace défensivement et offensivement pour aller chercher nos 3 premiers points. »

 

Christophe Duboscq (Avranches) :

« 4-1 c’est sévère !!! Mais c’est logique au vu de toutes nos nombreuses situations ratées (actions et coups de pied arrêtés). Dans le foot, il faut être efficace dans les zones de vérité et nous ne l’avons pas été… »

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr