Futsal. La Guérinière, la bonne surprise

21 octobre 2017 Ecrit par 

Futsal. Caen Guérinière – Orchies Douai, 4ème journée de Division 2 (aujourd'hui, 16h00). Promu en Division 2, Caen Guérinière Futsal réalise un début de saison convaincant. Son fait d’arme ? Avoir battu Hérouville chez lui le week-end dernier. À domicile, les Caennais espèrent confirmer cet après-midi devant Douai.

 

C’est la belle surprise du début de saison, même si elle n’est pas totalement inattendue pour tout le monde. La Guérinière est cinquième de D2 avec une victoire, un nul et une défaite au compteur. Après avoir tenu en échec Bagneux en déplacement (3-3), le club caennais s’est incliné d’un rien devant Faches Thumesnil, actuel troisième (7-8) et a créé une petite sensation dans le derby de l’agglomération caennaise qui l’opposait à Hérouville, samedi dernier (4-6). « On a fait le match quasi-parfait, expose Jonathan Tendron, le libero caennais. On leur a laissé le ballon en essayant de les contrer au mieux, ce qu’on est parvenu à faire. On a rapidement mené et on a très bien défendu ensuite. » Devant à la mi-temps (0-3), La Guérinière a su préserver son avantage pour infliger à Hérouville Futsal sa deuxième défaite consécutive dans son antre. « Ils n’avaient perdu qu’une seule fois chez eux en un an et demi. C’est un très bon résultat. »

 

La victoire a offert quelques certitudes supplémentaires à La Guérinière. « On est agréablement surpris par ce début de saison, témoigne son  expérimenté gaucher. On pensait que ça allait être plus dur. Si on arrive à gagner [cet après-midi], on mettra pas mal d’équipes derrière nous et on sera en avance sur notre tableau de marche. » Caen Guérinière doit désormais confirmer face à une équipe de Douai déjà très loin au classement. Partis avec douze points de pénalité, les Nordistes n’en ont rattrapé qu’un, en ramenant le nul de Champs (2-2). Les deux défaites qui ont encadré ce résultat (3-6 face à Acces et 1-5 devant Laval) les placent en très mauvaise posture. « Ces résultats sont trompeurs, prévient Jonathan Tendron. Ils ont perdu contre les deux favoris de la poule. Leur championnat va véritablement commencer contre nous. Pour eux, ce sera déjà une finale. S’ils perdent, ils auront beaucoup de mal à revenir sur nous. »

 

 

Si La Guérinière convainc en ce début de saison, c’est en partie grâce à l’apport d’un homme. Gonzalo Iglesias Alonso, surnommé Morenin, change le visage de l’équipe. « Ça n’a rien à voir avec ce que j’ai connu, reconnaît Jonathan Tendron. L’année dernière, on n’avait aucune séance. Désormais, on en a trois par semaine. Tactiquement et techniquement, c’est hyper-enrichissant. Les progrès sont surtout défensifs, dans les placements, les déplacements… On pensait bien gérer, mais en fait on ne gérait rien du tout. » À 32 ans, celui qui est monté trois fois en D2 (deux fois avec La Guérinière et une fois avec Hérouville) continue lui aussi d’apprendre. Et le plaisir est toujours intact, au cœur d’un quartier où il joue également à onze en Régional 3. « On sent la mobilisation autour de l’équipe. On est même obligé de faire des pré-ventes car le gymnase (Marcel Pagnol, ndlr) est blindé. » Avec son équipe de futsal, La Guérinière se bâtit une nouvelle réputation. Et la belle dynamique amorcée ne demande qu’à être alimentée. 

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr