Hérouville peut rêver de D1

22 janvier 2017 Ecrit par 

Futsal. Hérouville 6 – 5 Paris ACASA, Division 2. Intraitable à domicile, où il est toujours invaincu, Hérouville a frappé un grand coup en s'imposant ce samedi après-midi contre le leader Paris ACASA. Les Hérouvillais, deuxièmes, reviennent à deux points de la première place synonyme de montée.

 

La trêve hivernale n’a en rien entravé la santé resplendissante du Hérouville Futsal. L’équipe qui en a fait les frais samedi après-midi, dans un gymnase a nouveau surpeuplé, c’est tout simplement le leader du groupe A de Division 2. Paris A.C.A.S.A, meilleure attaque du championnat, n’a pas trouvé les solutions devant Hérouville. Il a pourtant mené 1-0, puis 2-0 dans un début de match mal attaqué par les locaux. « On n’arrive jamais à dominer d’entrée de jeu, c’est pareil depuis le début de la saison », constate Toufik Daikha. Hérouville a redressé la barre pour revenir rapidement dans le match, mais son retard restait d’un but à la mi-temps malgré les réalisations de Tarek Baghit, Maxime Lelièvre malgré un talon douloureux et Jamel Vaillant (3-4). Plutôt frustrant au vu de la physionomie.

 

franchet paris 1617

 

C’est dans une deuxième mi-temps plus fermée que les locaux allaient faire la différence. « C’était très tactique, je pense d’ailleurs que c’était le match le plus tactique depuis que le club a été créé. Avec les vidéos qui circulent, on avait décidé de changer de schéma tactique pour surprendre notre adversaire. Comme il nous avait vus évoluer en première période, j’ai changé de défense en deuxième mi-temps. » Le choix a été payant, puisque Hérouville n’a encaissé qu’un but, qui plus est très évitable. À l’autre bout du terrain, Nabil Alla a confirmé ses prédispositions de doubleur en signant un nouveau doublé. HF a eu les occasions, mais le score est longtemps resté de parité dans cet interminable match (plus de deux heures pour deux mi-temps de vingt minutes effectives). Il a fallu un missile du pied gauche magique de Tarek Baghit dans la dernière minute de jeu pour que les Normands prennent un avantage définitif. Tout sauf immérité. « On a maîtrisé ce match », savoure Toufik Daikha. Contre l’A.C.A.S.A, c’est tout sauf une petite performance.

 

baghit paris 1617

 

Après avoir pris quatre points sur six contre Nantes Bella, troisième à égalité de points, et désormais trois sur six contre Paris, Hérouville confirme qu’il n’a rien d’un petit promu. « On attend les erreurs devant désormais, mais les résultats obtenus sont déjà une grosse fierté. L’objectif est de rester invaincus à domicile. On est promus, on ne va pas se la raconter, mais tout tourne en notre faveur. » Ce qui ne réussit pas à Hérouville, ce sont les déplacements en région parisienne. Il y avait eu la défaite 6-3 à l’A.C.A.S.A, puis celle 4-3 aux Champs sur Marne. Il faudra éviter la saute de concentration à Bagneux dans deux semaines. Mais au regard du classement (Bagneux est dernier), du match aller (Hérouville avait gagné 13-5) et de ce qu’est capable de produire cette équipe hérouvillaise, l’inquiétude n’est pas de rigueur. Le président d’Hérouville Futsal pourra s’enquérir du résultat sans frayeur. Samedi soir, Abdou Alla portait le jaune du Paris A.C.A.S.A contre ses frères Samir et Nabil, et face à son bourreau de neveu Tarek Baghit.

 

lelievre paris 1617

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr