Hérouville Futsal, promu ambitieux

20 octobre 2016 Ecrit par 

Hérouville a décroché sa deuxième victoire de la saison, samedi après-midi devant Bagneux (13-5). Promu en D2 après une saison 2015-2016 exceptionnelle, le club de l'agglomération caennaise ne fait pas mystère de son ambition. Il rêve déjà de première division.

 

La meilleure attaque de deuxième division, avec 25 buts inscrits en quatre matchs, annonce déjà la couleur. Tout promu qu'il est, Hérouville Futsal n'a pas l'intention de s'éterniser dans l'antichambre de l'élite. La réception de Bagneux samedi dernier lui a permis de rappeler l'ambition qui accompagne son retour à l'échelon national. « On jouera un mini-championnat contre Nantes Bella, Paris A.C.A.S.A et Laval dans le haut du tableau, estime l'entraîneur hérouvillais Toufik Daikha. On ira à Laval samedi prochain. Si on prend les trois points, on aura fait un bon début de saison contre les trois meilleures équipes. On saura où se placer. » HF a déjà défié deux prétendants à la montée avec Nantes, tenu en échec 3-3, et Paris, vainqueur 6-3 chez lui. « On a été très mauvais là-bas. On aurait pu gagner si on avait joué comme [samedi]. En revanche, on avait réalisé un très bon match contre Nantes. »

 

Samedi, Hérouville Futsal n'a laissé aucune chance à son adversaire. En tête d'entrée de jeu, il a déployé un jeu collectif très reluisant face à une lanterne rouge dépourvue de solution. « Le seul regret, ce sont les cinq buts évitables qu'on encaisse, tempère Toufik Daikha. Ma hantise en arrivant à Hérouville, c'était la défense. Je savais que j'avais des joueurs très forts devant le but, mais j'étais plus inquiet sur l'aspect défensif. On a fait quelques erreurs de concentration, on n'a pas suffisamment bien géré nos temps forts, mais l'ensemble reste plutôt convaincant. Tactiquement, on était mieux en place qu'eux. On avait aussi plus envie de gagner. » Devant, Hérouville a fait la démonstration de son talent, offrant à un public venu en nombre quelques jolies réalisations. « Une fois arrivés dans la zone de danger, c'est une rafale. L'attaque est notre point fort. » L'arrivée de Maxime Lelièvre, auteur d'un gros début de saison, a renforcé encore un peu plus le potentiel local. Hérouville s'est par ailleurs adjoint les services d'Antoine Vaillant, ancien joueur de Roubaix. Un recrutement qualitatif pour un groupe demi-finaliste de la Coupe de France la saison dernière.

 

Hérouville, héroïque la saison dernière, est venu en D2 « pour jouer la montée directement ». Il en saura rapidement plus sur ses capacités à y parvenir. « D'ici le 5 décembre, on aura déjà joué dix matchs. » Actuellement quatrième, HF pourra aussi compter sur les confrontations entre le trio de tête, qui ne s'est pas encore rencontré. Samedi, il défiera le leader invaincu, Laval, quatre victoires en quatre matchs, avec l'espoir affiché de se rapprocher du podium...

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr