Hérouville rêve d'un nouvel exploit

14 mai 2016 Ecrit par 

Futsal. Hérouville – Garges, demi-finale de la Coupe de France (aujourd’hui, 16h00). L’exploit d’une vie ? Les joueurs d’Hérouville Futsal ont rendez-vous avec leur histoire et celle de leur club, cet après-midi. Héroïques qualifiés pour les demi-finales de la Coupe de France, ils tenteront de prolonger le rêve face au troisième de D1 et ses cinq internationaux.

 

L’appétit vient en mangeant ! Fraîchement qualifié pour les demi-finales de la Coupe de France il y a un mois, Hérouville annonçait déjà la couleur. « Pourquoi pas vivre une finale et faire exploser le futsal bas-normand ? », interrogeait Samir Alla de prime abord. HF venait tout juste d’éliminer Béthune, neuvième de D1, et se projetait vers l’avenir avec ambition. Cet après-midi, l’escouade de la fratrie Alla (Nabil, absent contre Béthune, et Samir sur le terrain, Abdou sur le banc) tentera de réaliser un nouvel exploit. Après avoir éliminé deux équipes de D2 et une formation de D1, un nouvel épouvantail se dresse sur sa route. « Je ne sais pas si on s’en rend compte, c’est un grand événement, rappelle le président et entraîneur Abdou Alla. Pour nous qui sommes amateurs, c’est comme si c’était la Coupe du Monde. C’est un moyen de faire vibrer la ville. Le club est dans un moment charnière. » Qualifié pour les barrages d’accession en D2, Hérouville s’est offert une fin de saison exceptionnelle. La réception de Garges s’inscrit évidemment pleinement dans ce contexte. Les Franciliens ont passé un cap cette saison à la faveur d’un recrutement de qualité. lls ne ressemblent plus vraiment à l’équipe qu’Hérouville avait battue 12-10, en déplacement, lors de sa saison en élite. « Ils préparent les play-offs pour être champions de France, rappelle Samir Alla. On va apprendre, et pourquoi pas les bousculer. » HF, qui avait brillé autant sur le plan tactique que sur celui de la détermination, connaît les armes à adopter pour créer une nouvelle sensation. Il a choisi de rester dans son petit gymnase Allende, à la capacité d’accueil de 200 places, pour les exprimer. « On connaît ce gymnase par cœur. C’est un petit chaudron. On préfère jouer chez nous. » Les malheureux recalés à l’entrée ont peut-être un autre avis sur la question, mais au vu de l’impact du public le mois dernier face à Béthune, on peut comprendre l’opinion des Hérouvillais. « Sans nos supporters, on n’en serait pas là », avaient-ils répété. Probable. Alors au moment de gravir une montagne dont « le sommet est encore très loin », et pourtant si proche, Hérouville met toutes les chances de son côté. Cela suffira-t-il pour la bande à Tendron ? Réponse sous les coups de 17h30…

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Devenir Annonceur

Vous êtes une entreprise et vous souhaitez communiquer sur le site Sport à Caen ?

Contactez-nous : commercial@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr