Football. Le R1 féminin s’est élancé

11 septembre 2017 Ecrit par 

La première journée de Régional 1 féminin se déroulait hier après-midi sur le territoire normand. Réunification des ligues oblige, la Division d’Honneur maine-normande en rigueur les années précédentes a laissé place à une compétition opposant clubs de Haute et de Basse-Normandie.

 

 

Ce coup d’envoi a d’abord été celui des confirmations pour les cadors annoncés de l’élite régionale. Rouen Plateau Est, ambitieuse formation dans l’ombre du FC Rouen (D2), n’a fait qu’une bouchée d’une équipe d’Ifs attendue très à la peine cette saison (0-11). Les Rouennaises, dotées d’un effectif d’expérience et tombeuses de leurs Diablesses de voisines la saison dernière en finale de la coupe de Haute-Normandie, annoncent déjà la couleur.

 

Le Havre a fait de même en disposant d’Évreux 7-0. Certes, les Ébroïciennes ne sont pas non plus attendues dans les hauteurs du classement, mais le score en dit long sur la totale maîtrise seinomarine. Il faut dire que Le Havre, qui accueillera des matchs de la Coupe du Monde féminine 2019, vise très haut. Son propriétaire américain a même recruté plusieurs compatriotes, lesquelles ont totalement changé le visage de l’équipe. Le HAC fait partie des favoris au titre régional et aux barrages qui l’accompagneront.

 

L’autre gros morceau annoncé de ce "big three" présumé, c’est bien sûr l’Avant Garde Caennaise. Relégué de D2, le club caennais a subi peu de départs à l’intersaison, en-dehors essentiellement d’une charnière centrale décimée (la capitaine Hilde van Herwijnen est partie à Saint-Denis et la jeune Maïlys Montembault a rejoint Saint-Malo), et vise la remontée immédiate. Sa première sortie s’est soldée par une victoire sereine mais largement perfectible devant Thiberville (3-0).

 

Condé-sur-Noireau, désormais privé de l’excellente gardienne Marion Lepoultier, a frappé fort en dominant d’entrée de jeu le promu Avranches sur le score sans appel de 5 à 0. La saison risque d’être compliquée pour les Avranchinaises au regard de cette première sortie. Flers, le voisin des Condéennes, a également débuté par une victoire et cinq buts inscrits. Les Flériennes, qui ont-elles aussi perdu leur très bonne gardienne en fin de saison dernière (croisés), ont battu la réserve du FC Rouen 5-3.

 

Dans l’Orne toujours, et pour conclure, Briouze n’est pas parvenu à se défaire de Beaumont (2-2). Les Briouzaines, renforcées à l’intersaison, nourrissent elles aussi de belles ambitions dans un championnat qui s’annonce à deux vitesses.

 

Journée 2

Dimanche 17 septembre, 15h00

Briouze – AG Caen

Thiberville – Condé

FC Rouen B – Ifs

Évreux – Beaumont

Flers – Le Havre

Avranches – Rouen Plateau Est

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr