Football. Anaïs Bounouar (ASPTT Caen) raconte Corinne Diacre

31 août 2017 Ecrit par 
Photo fff.fr

Anaïs Bounouar a joué un an sous les ordres de Corinne Diacre, ancienne coach de Clermont (Ligue 2) et nouvelle sélectionneuse de l’équipe de France féminine de football. L’entraîneur adjointe de Laurent Dufour à l’ASPTT Caen (R1) a beaucoup appris aux côtés de cette femme qu’elle juge la mieux placée pour ce poste.

 

 

 

bounouar« C’est la meilleure personne qui pouvait prendre cette équipe. » Anaïs Bounouar (photo de droite), éducatrice salariée à l’ASPTT Caen, où elle est également la seule femme entraîneur adjointe de Régional 1, n’a pas l’ombre d’une hésitation quand elle prononce cette phrase. La nomination de Corinne Diacre à la tête des Bleues est une petite bénédiction pour une équipe en perte de vitesse. « Pour une fois, on a fait le bon choix. C’est le profil idéal. Elle connaît le football féminin mieux que personne, c’est un entraîneur extrêmement professionnel, très compétent. Elle fait assurément partie des top entraîneurs. Je n’ai jamais connu mieux personnellement. »

 

« Tout était carré »

 

Ce qui incite Anaïs Bounouar, ancienne joueuse de D1 et D2, à penser de la sorte ? Les résultats, d’abord, mais pas seulement. « C’est une grande coach parce que tout ce qu’elle fait, elle le réussit. Elle a commencé par faire monter Soyaux en D1 puis à maintenir le club. À Clermont, en Ligue 2, elle a transformé les choses. C’est quelqu’un qui arrive à construire dans n’importe club où elle va, toujours avec l’idée de gagner. » Cette culture de la gagne, Corinne Diacre l’inculquait quotidiennement à ses joueuses de Soyaux, club où elle a joué toute sa carrière. « À chaque petit jeu, il fallait gagner. On devait être à 100 % à chaque fois. Elle prônait le dépassement de soi. »

 

 

La première femme entraîneur d’un club professionnel avait montré d’autres prémices à Soyaux. « J’arrivais une heure en avance à l’entraînement, et tout était déjà installé pour la séance, témoigne l’ex-milieu de terrain. Tout était calculé, elle pensait aux moindres détails. Tout était toujours bien fait, carré, expliqué. » L’éducatrice qu’est devenue Anaïs Bounouar, qui en a fait son métier, n’a rien oublié de cette saison 2011-2012. « Ça n’a été qu’une année, mais elle m’a marquée pour toute la vie. » "Coco" a aussi influencé l’entraîneur qu’allait être celle qu’elle a coaché et qui a ensuite rejoint Cormelles. 

 

La Coupe du Monde 2019 comme horizon

 

Nommée à la tête de l’équipe de France féminine, Corinne Diacre aura peu de mal à faire oublier Olivier Echouafni et le fiasco qu’il a porté à l’Euro (élimination en quart de finale et fond de jeu médiocre). C’est aussi la première femme à ce poste depuis Élisabeth Loisel (1997-2007). Cette dernière avait été remplacée par Bruno Bini, lequel avait une certaine Corinne Diacre comme adjointe. « Je pensais que "Coco" allait succéder à Bruno Bini quand il a été démis de ses fonctions (en 2013, ndlr). Ça aurait été la suite logique. Je suis contente qu’une femme prenne cette responsabilité. Pourquoi toutes les grandes nations du foot féminin avaient une femme à leur tête et pas nous ? »

 

La France n’est plus à la traîne, sur ce point là du moins, et Corinne Diacre peut débuter sa tâche. « Je pense que le groupe vit bien, précise Anaïs Bounouar. Il y a un cap à passer entre les anciennes et les jeunes. Le grand chantier est celui-là : que les jeunes prennent de l’expérience dans leur club et en équipe de France. » Sur le plan du jeu, l’équipe de France pourrait connaître un nouvel élan. « Elle aime le jeu, le mouvement et prône la qualité technique. » Corinne Diacre, qui a signé un contrat de quatre ans, a deux ans pour préparer la Coupe du Monde 2019 organisée en France.

Qui sommes-nous ?

Lancé en novembre 2009 par Aline Chatel, Sport à Caen est animé par une équipe de passionnés.

Rejoindre l'équipe

Vous êtes passionné(e) de sport et souhaitez rejoindre l'équipe rédactionnelle de Sport à Caen ?

Contactez-nous : recrutement@sportacaen.fr

Nous contacter

Une demande de renseignement, une question, un commentaire, des idées à partager ? N'hésitez pas à prendre contact avec nous !

contact@sportacaen.fr